ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Evidence Based Practice

Attitudes, croyances et comportements des ostéopathes britanniques face aux guides cliniques sur la lombalgie

Rédigé par le Lundi 30 Janvier 2017

Une étude qualitative révélant un désaccord sous-jacent



Les guides cliniques émanent des meilleures données de la recherche.
Ils visent à améliorer la qualité des prises en charge du patient souffrant de lombalgie non spécifique et à identifier les patients susceptible de souffrir de douleur chronique.

Cependant, des attitudes discordantes et des croyances ont été identifiées chez les étudiants et les praticiens de santé, y compris les ostéopathes.

Conception de l’étude :

Une approche qualitative avec des éléments de théorie fondés a été utilisée pour explorer les attitudes sous-jacentes et les croyances des praticiens / étudiants travaillant dans un établissement britannique de formation en ostéopathie.
Tous les participants ont rejeté les recommandations des guides cliniques. Une méthode comparative a été utilisée pour mettre en évidence et analyser les thèmes émergeants à partir des données retranscrites.

Sujets :

L'échantillonnage final a permis d'identifier 5 tuteurs de cliniques et 7 étudiants de l’ESO (European School of Osteopathy. Maidstone - GB) ; Tous ont participé à des entretiens semi-structurés.

Interprétation :

Le thème central était une «priorité» du concept ostéopathique sur la médecine traditionnelle et d'autres thérapies manuelles.

Trois sous-thèmes étaient retrouvés :

1) les croyances en soi,
2) la perception de l’autre,
3) les attitudes à l'égard des guides cliniques et de la recherche clinique.

Conclusion :

Les participants possèdent une forte identité professionnelle, favorisée par leur éducation. Cela leur confère de l'autonomie, une autorité, une distinction envers les autres.

Le thème central a été modélisé comme un prisme à travers lequel les participants ont observé la recherche : la pyramide de la preuve apparaît inversée, expliquant pourquoi les participants évaluent l'opinion de l’expert supérieure à toute autre preuve.
Les guides cliniques et la recherche sont perçus comme menaçant l'identité professionnelle.

Dans les situations contractuelles qui obligent les praticiens à suivre les guides cliniques, reflétant peut-être une réponse pragmatique aux besoins du marché des soins de santé, la pratique clinique s’en trouve modifiée.

Les auteurs considèrent important de mieux comprendre les attitudes, croyances et comportements des ostéopathes en ce qui concerne l'orientation fondée sur des données probantes lors de leur formation afin d'améliorer la qualité de la pratique clinique en ostéopathie.

Référence bibliographique :

Joanna Figg-Latham, Dévan Rajendran. Quiet dissent: The attitudes, beliefs and behaviours of UK osteopaths who reject low back pain guidance – A qualitative study. Musculoskeletal Science and Practice. Volume 27, Pages 97-105 (February 2017)

Accès gratuit à l’article en 2017

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1811 fois


1.Posté par ju le 02/02/2017 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si on disait juste que le réel et les faits avérés ne plaisent pas aux ostéopathes car cela contredit leur enseignement dogmatique ?

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base