ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Politique Professionnelle

Beaucoup de certificats médicaux ne reposent sur aucun fondement juridique ou ne comportent aucun contenu médical.

Rédigé par le Vendredi 4 Novembre 2011

Afin de simplifier les tâches administratives de l'exercice libéral des médecins, la circulaire Circulaire NDSS-MCGR-DGS n° 2011-331 du 27 septembre 2011 rappelle les cas où le certificat médical est nécessaire et les situations dans lesquelles il ne l'est pas.



Beaucoup de certificats médicaux ne reposent sur aucun fondement juridique ou ne comportent aucun contenu médical.
Vous trouverez une liste de cas concrets où le certificat médical n'est ni nécessaire, ni obligatoire. Cette liste concerne tous les âges de la vie et tous les champs d'activité. Cela débute à la crêche, puis l'école, ensuite l'entreprise et enfin le décès ! Cela concerne les médicaments, les allergies, le sport, la conduite automobile. A ce sujet, tant que l'on ne vous a pas retiré le permis de conduire, vous avez la permission de conduire : pour triste preuve les accidents causés par les personnes biologiquement très -trop- âgées pour conduire. Ceci dit, il ne vous est pas interdit non plus de suivre les "conseils" de votre chirurgien ou de votre médecin. ...Voici le lien Faîtes passer !

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1524 fois


1.Posté par Shahmaei le 04/11/2011 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon médecin traitant est consulté pour délivrer des certificats à des membres d'un club de pétanque. Imaginez la population à risque : alcoolique, tabagique, diabétique, HTA, etc...

Il m'expliquait que le certificat n'a de valeur que le jour de la délivrance, le médecin n'est aucunement responsable de ce qui peut arriver plus tard sur un terrain de pétanque.
Je comprends le raisonnement dans le sens où la sanction est valable sur les actes de soin mais plus difficilement sur les certificats médicaux.
Exemple : je veux faire le marathon, je demande un certif'. Les organisateurs des courses (certainement sous la directive des assurances) acceptent les certif' datés d'un an. Donc je peux tombé enceinte entre temps et faire mon marathon avec le périné quelque peu amoindri !!!
Ou je peux me fracturer une jambe et faire mon marathon
En quoi est-ce la responsabilité du médecin...

2.Posté par RH le 07/11/2011 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La responsabilité de certains chefs d'entreprise et de certains propriétaires de bar a été engagée suite à des accidents de circulation liés à une trop forte consommation d'alcool par l'employé lors d'un pot de départ ou par l'ivresse manifeste du client avant de prendre le volant. La responsabilité médicale sera t elle engagée suite à des prescriptions importantes d'anti-dépresseurs, sachant que le patient est amené à prendre le volant ? L'analyse des informations provenant de trois bases de données nationales (le Système national d’information inter-régime de l’Assurance maladie, les bulletins d’analyse des accidents corporels et les procès-verbaux établis par les forces de l’ordre), montrent une augmentation du risque d'accident "Orriols L et coll. : Risque d’accident corporel de la circulation suite à une prescription d’antidépresseurs. 5e Forum scientifique de pharmaco-épidémiologie (Paris) : 26-27 mai 2011."

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires