ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Domaines Spécifiques

Céphalée cervicogène

Rédigé par JL E le Dimanche 6 Juin 2010

Petit massage ou manipulation vertébrale ?



DR Actukiné
DR Actukiné
Quatre vingts patients souffrant de céphalées cervicogènes ont été randomisés en deux groupes égaux. L’un bénéficie de manipulation vertébrale, l’autre d’un « petit massage ». Une amélioration de 30% de l’antalgie est considérée comme le plus petit effet clinique qui en vaut la peine, 50% d’amélioration est considéré comme un succès thérapeutique. Le suivi se fait à 12 et 24 semaines.

Nombre nécessaire de patients à traiter :
Il faut traiter 3,8 patients pour obtenir 30% de bons résultats et 5,8 patients pour en obtenir 50%.

Haas M, Schneider M, Vavrek D. Illustrating risk difference and number needed to treat from a randomized controlled trial of spinal manipulation for cervicogenic headache. Chiropr Osteopat. 2010 May 24;18(1):9.

Article disponible en ligne.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2620 fois


1.Posté par Fred S le 09/06/2010 00:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le "petit massage" paraît bien "light" en comparaison de protocoles établis dans des centres anti-douleur et recommandant le MTP à l'insertion occipitale du Tpz sup, là où la douleur est exquise.

2.Posté par JL E le 09/06/2010 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu vas pouvoir nous faire une petite fiche pratique sur le MTP du trapèze supérieur dans les céphalées cervicogènes, si tu disposes d'une étude qui tient la route sur le sujet ?

3.Posté par Fred S le 09/06/2010 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien d'aussi précis hélas à ma connaissance sur une technique de kinésithérapie car la plupart des études évaluent les manip versus mob passives ou thérapie manuelle versus rien sans être très précis sur les techniques utilisées. je vais revoir ce que dit bogduk mais de mémoire c'est la thérapie manuelle de façon globale qui est conseillée. Certains praticiens qui s'occupent des céphalées cervicogènes (médecins de la douleur, neurologue, kinésithérapeute) ont cependant remarqué, qu'en période de crise douloureuse la stimulation par frottement de points hyperdouloureux que l'on peut identifier comme trigger point(il faut peut être chercher sur cette voie plutôt que sur MTP) fait disparaître les douleurs de façon très efficace et prolongée.

En général je dis aux patientes (car ce sont le plus souvent des femmes) que c'est assez douloureux et que ce sont des point Gachette, je leur conseille donc lors des crises de rechercher et de frotter leur point G...En général la séance d'après elles arrivent au cabinet et crient "J'ai trouvé mon point G!!"

Je ferai une fiche thérapeutique dès que j'aurai finis le petit article de 50 pages que je prépare...

4.Posté par JL E le 09/06/2010 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
You're welcome !

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter