ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Placebo

Combien pèse le placebo ?

Rédigé par le Mardi 19 Septembre 2017



© momius - Fotolia.com
© momius - Fotolia.com
Habituellement on cherche à évaluer l’efficacité d’un traitement X par un essai contrôlé randomisé (ECR) qui utilise un groupe placebo en guise de contrôle. Théoriquement, la différence d’efficacité entre les deux groupes donne l’efficacité de X sans l’effet placebo. Des chercheurs ont souhaité évaluer l’efficacité du placebo (qui finalement prend la place du traitement X) à l’aide d’un ECR : ils ont baptisé leur procédure IPRCT pour inverse placebo randomized controlled trial, c’est-à-dire essai contrôlé randomisé inversé. Un de leur objectif était de pouvoir calculer la taille de l’effet placebo.


106 patients avec des douleurs calcanéennes rebelles à tout traitement conservateur depuis au moins 6 mois ont participé à cette étude de bonne qualité (double aveuglement, répartition cachée, vérification de l’aveuglement, etc.). Ils ont donc été répartis en deux groupes de 53 individus :
- Groupe placebo-verum PV : traitement par ondes de chocs extracorporelles factices (l’appareil classique a été modifié pour produire uniquement des vibrations tactiles) où on stipulait au patient qu’il s’agissait d’ondes de chocs réelles efficaces
- Groupe placebo-placebo PP : traitement par ondes de chocs extracorporelles factices où on stipulait aux patients qu’il s’agissait d’un placebo sans effet


Les critères de mesures principaux étaient : la perception subjective de la douleur sur une VAS (0-10) et le Roles & Maudsley Scale-RMS (permettant d’avoir le ressenti du patient sur ses limitations d’activité à cause de la douleur). Ces mesures avaient lieu au départ puis 6 semaines après la fin du traitement.


Le groupe PP n’a pas présenté d’hypoalgésie induite par placebo (VAS et RMS n’ont pas bougé entre les deux mesures dans ce groupe). A 6 semaines, les patients du groupe PV avait une VAS et un RMS statistiquement inférieurs à ceux du groupe PP. Un seul traitement a été suffisant pour induire une baisse de la douleur à 6 semaines post-intervention dans le groupe PV. Les auteurs ont calculé les tailles d’effet (estimation avec le Mann-Whitney-U test) : pour la VAS elle correspond à un MW de 0.668 (0.566 à 0.770) et pour le RMS de 0.645 (0.559 à 0.731). Les tailles d’effet sont considérées comme : pas de différence si < 0.56, petit effet si < 0.64, effet moyen si < 0.71, effet important si >0.71. D’autres travaux suivront pour affiner ces résultats.


Référence

Gerdesmeyer, L., Klueter, T., Rahlfs, V. W., Muderis, M. A., Saxena, A., Gollwitzer, H., ... & Prehn-Kristensen, A. (2017). Randomized Placebo-Controlled Placebo Trial to Determine the Placebo Effect Size. Pain Physician, 20, 387-396.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 987 fois


1.Posté par stefan le 21/09/2017 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le placebo n'a-t-il pas de valeur que s'il est caché ?

les résultats du groupe PP semblent évidents: " bonjour Mme , asseyez vous, je vous explique : je ne vais rien vous faire , et on va voir si vous allez mieux " ou à la rigueur " bonjour Mr , je vous explique : je vais vous proposer comme thérapie une belle entourloupe mais cette technique donne de très bon résultats aux États-Unis , ça devrait vous soulager vous aussi " ...

dommage qu'il n'y ai pas eu de groupe "Ondes de chocs réelles efficaces" pour comparer voir si elles fonctionnent mieux que les factices

en tout cas j'en attendais pas moins du placebo, LE poids mi-lourd, et même face à une bonne vieille épine: PAF au 1er round KO technique : effet moyen en un seul traitement

2.Posté par Frédéric BERGERON le 04/10/2017 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
est ce les résultats inférieurs chez les PP peuvent aussi être interprétés comme un effet nocebo?

et 2e question, est ce que les ondes de choc "tactiles" n'ont elles pas un réél effet, comme des ondes vibratoires?

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Expliquer la douleur | Placebo | Veille bibliographique sur la douleur | Perception multisensorielle et conscience du soi