ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Épaule

Contracté-relâché du petit pectoral

Rédigé par le Lundi 15 Mai 2017

Note originelle le 8/11/2015



Photo issue de l'article
Photo issue de l'article
Empiriquement, il est considéré que les techniques d'énergie musculaire (MET) permettent de lutter contre l’hypoextensibilité musculaire responsable d’un enroulement de l’épaule, mais aucune donnée objective est retrouvée.

Cette étude a cherché à déterminer si une MET apporte des améliorations sur la longueur au repos du petit pectoral en flexion d’épaule dans une population de collégiennes nageuses asymptomatiques (n =19 dans le groupe expérimental, 20 dans le groupe témoin).

Méthodes :

Le groupe expérimental a reçu 2 séances de traitement par semaine pendant 6 semaines. Le groupe témoin n'a reçu aucune intervention au cours de cette période de 6 semaines.

Indicateurs :

La mesure centimétrique de la longueur du petit pectoral a été mesurée à 60, 90 et 120 ° d'élévation humérale. La distance centimétrique mur bord antérieur de l’acromion du sujet assis et adossé au mur mesure l’antéposition. L’inclinométrie de l’épine de la scapula mesure la sonnette latérale (voir dans l’article pour les détails).

Procédure :

Le patient est en décubitus, le praticien, latéral à lui, administre 3 secondes d’étirement dans la direction des fibres de petit pectoral, suivies d'une contraction isométrique d'adduction horizontale à 25% de la force maximale, durant 5 secondes. Immédiatement après cette contraction, un nouvel étirement est réalisé, jusqu’à la nouvelle longueur possible du muscle.

Posologie :

Un total de 4 cycles de MET sont appliqués en continu par séance de traitement deux fois par semaine pendant 6 semaines.

Validité :

Une plus grande extensibilité (P = 0,001, taille de l'effet = 1,6) et une diminution plus marquée de l’antéposition scapulaire (P = 0,001, taille de l'effet = 1,07) pourraient se retrouver après intervention, comparativement au groupe contrôle. Aucune différence n'étant retrouvée quant à la sonnette scapulaire (P> 0,10).

Pourquoi pourrait ? Parce que «The order of the measurements was randomized; however, the investigators were not blinded to each participant’s group». C'est si compliqué de placer un évaluateur en aveugle ?


Références bibliographiques :

Laudner KG et al. Muscle Energy Technique and Forward Shoulder Posture in Collegiate Swimmers. J Athl Train. 2015 Oct 28. Article sous presse

Article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2476 fois


1.Posté par paumard philippe le 10/11/2015 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aucune chance de détendre une contracture du petit pectoral avec la technique visible sur la photo: en effet, aucune des deux mains n'est placée sur l'omoplate, ce qui est un comble tout de même...

2.Posté par JL E le 10/11/2015 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De toute manière, même quand on appuie sur le moignon de l'épaule, sur un patient bien relâché, la tension ne provient pas du petit pectoral...;-)

Weber C, Enzler M, Wieser K, Swanenburg J.Validation of the pectoralis minor length test: A novel approach. Man Ther. 2015 Oct 9. pii: S1356-689X(15)00189-7. doi: 10.1016/j.math.2015.09.015

3.Posté par Alexandre CAZENOVES le 16/05/2017 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et après on va nous dire que ce n'est pas efficace ..... quand on voit la technologie du praticien .

4.Posté par Bertrand GUEYRAUD le 17/05/2017 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article non relu par comité de lecture. La photo ne correspond pas à l'objet de l'article....

5.Posté par JL E le 17/05/2017 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci de votre vigilance. Cependant, la photo provient bel et bien de l'article comme vous pourriez le constater en le lisant (ce que vous devriez toujours faire pour vous assurer que le Comité De Lecture n'écrit pas de bêtises).

Le Comité de Lecture

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Congrès IFOMT Glasgow 2016 - Lorimer Moseley