ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Membre inférieur

Course et arthrose des membres inférieurs

Rédigé par le Lundi 15 Mai 2017

Ni trop ni trop peu, apparemment



Une revue systématique et méta-analyse a évalué la liaison de l’arthrose de la hanche et du genou avec la pratique de la course à pied et analysé l'influence de l'intensité de cette pratique sportive sur cette association.

Méthodes :

Des études comparant cette occurrence entre les coureurs et les témoins (individus sédentaires, non pratiquants) ont été analysées.

Les coureurs ont été considérés comme compétiteurs s'ils ont été signalés comme professionnels ou athlètes ou ayant participé à des compétitions internationales. Les coureurs récréatifs étaient des individus pratiquant la course en amateur.

Le taux de prévalence et de probabilité d’une arthrose du membre inférieur entre les coureurs (au niveau compétitif comme récréatif) et les contrôles ont été calculés. Des analyses de sous-groupes ont été menées en fonction de l'emplacement de l’arthrose (hanche ou genou), le genre et les années de pratique du sport.

Résultats :

Vingt-quatre études (n = 123173 individus) ont été incluses et 16 (n = 112192 individus) ont été regroupées dans une méta-analyse. La prévalence globale de l'arthrose de la hanche et du genou était de 13,3 % IC95%[11,62-15,2] chez les coureurs compétitifs, 3,5%IC95%[3,38-3,63] dans les coureurs récréatifs et 10,23%IC95%[9,89-10,58] dans les témoins.

Conclusions :

Les coureurs récréatifs ont eu moins d'arthrose des membres inférieurs par rapport aux coureurs compétiteurs et les sujets contrôles. Ces résultats indiquent qu'un mode de vie plus sédentaire ou une exposition prolongée à des contraintes fortes sont associés à l'arthrose de la hanche et du genou. Il n'a pas été possible de déterminer si ces associations sont causales ou confondues par d'autres facteurs de risque, comme les traumatismes antérieurs.

Un peu toujours la même chose avec une liaison en forme de U quant à l’association entre une pathologie musculo-squelettique et une contrainte ? : trop ou trop peu nuit.

Référence bibliographique :

Eduard Alentorn-Geli et al. The Association of Recreational and Competitive Running With Hip and Knee Osteoarthritis: A Systematic Review and Meta-Analysis. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, 2017 Volume:0 Issue:0 Pages:1–36 DOI: 10.2519/jospt.2017.7137

Résumé disponible en ligne

NB : note établie uniquement à partir du résumé de l’article. Information donc à vérifier par vous même.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1567 fois

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Si tu es trop ouvert d'esprit, ton cerveau risque de tomber par terre

Info Éric Arnaud.