ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Enseignement

DPC et méthode Truc-Bidule-Chouette ® ™ ©

Rédigé par le Vendredi 30 Juin 2017



Selon le communiqué de presse de l’agence DPC :

«En quelques années, l’engouement du public pour des pratiques thérapeutiques alternatives, non validées scientifiquement, et l’essor des formations délivrant des diplômes non reconnus par l’Etat à des personnes susceptibles d’abuser de la fragilité des patients ont pu exposer ces derniers aux risques de dérives sectaires. A ce constat vient s’ajouter un phénomène émergent qui est l’intérêt croissant de la part de professionnels de santé pour les pratiques dites de médecine douce et la revendication d’une autre médecine, qui se traduit notamment par la demande d’actions de formation dans le cadre du développement professionnel continu (DPC)».
 
Apparemment, il n'y a pas que les formations TBC ® ™ © qui en font les frais (Pilates, échographie, ...)

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1384 fois


1.Posté par CHRISTOPHE CADOT-BURILLET le 08/07/2017 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la médecine et plus généralement la santé a vu ces dernières années ses frontières s'étendre au bien être (définition OMS de la Santé dès 1946 : «La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité»), il ne faut pas s'étonner que les professionnels suivent les aspirations du grand public dans ce domaine (voire même soit génératrice de besoins !!!), mais il faut aussi ajouter que les pouvoirs publics (en France en particulier) on chouchouter les pratiques (et les praticiens) non remboursables dans l'espoir vain d'apporter quelques économies aux dépenses remboursables.
Les professionnels de Santé sont désormais cernés par des praticiens bidules-choses, des politiques très passifs, un espace professionnel contraint, des tarifs imposés et une formation professionnelle qui se voudrait rigoureuse, cherchez l'erreur ?

2.Posté par Frédéric BERGERON le 10/07/2017 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il serait aussi intéressant de chercher, plutot que les conséquences du constat mis en avant dans le titre, les raisons de ce constat.

Le scientisme contemporain ambiant continue de donner des leçons de vérité avec toujours le même argument des métas analyses, cachant chez certains de ces défenseurs un fantasme de domination absolu. Il en va d'un rejet de tout ce qui n'est pas compris dans l'univers physique, comme si cet univers était la seule réalité. Ce matérialisme qui s'oppose à un idéalisme aussi extrème trouve un grand public modéré qui se situe entre les deux.

3.Posté par CHRISTOPHE CADOT-BURILLET le 10/07/2017 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'ai pas perçu les causes ou les conséquences du sujet, mais le fond m'apparait important et je suis surpris du peu de réactions : les professionnels de Santé ne sont-ils compétents que pour le domaine de la pathologie (sous ensemble de la Santé) qui lui-même doit satisfaire à une prise en charge basée sur la preuve? vous avez deux heures ...

4.Posté par Jacky OTERO le 15/07/2017 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec un budget limité et des offres en augmentation constante il était évident que la sanction allait tomber.

Reste à savoir si la sélection sera juste ou arbitraire.

Espérons Qu'Au final il restera des choses intéressantes et utiles pour progresser.

Là est la question. Car si la formation continue obligatoire est une bonne chose, il faut aussi qu'elle soit utile et interressante.

Croisons les doigts.

5.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 15/07/2017 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les formations ouvertes aux kinés, aux médecins, aux architectes, aux divers CSP ++ sont déjà déductibles de leurs impôts. Il faudrait qu'elles soient gratuites en plus ?
Les taulards, les ratés de la vie, les zonards de banlieue eux n'ont pas droit à une deuxième chance, ni gratuite, ni déductible d'impôts.
C'est quoi ce pays de m.... ?

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires