ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

De l’importance du rituel de l’examen physique…

Rédigé par le Dimanche 22 Février 2015



Depuis 1984, les conférences TED (pour Technology, Entertainment and Design) ont pour objectif principal la diffusion des « idées qui valent la peine d'être diffusées » (d’où le slogan « ideas worth spreading »). Elles constituent une source d’informations précieuses en permettant en quelques minutes de couvrir une thématique de manière sérieuse, originale et actualisée.

En farfouillant sur leur site ce dimanche matin, Actukiné est tombé sur une vidéo d’Abraham Verghese qui aborde le rituel de l’examen physique ; impossible de ne pas vous faire la faire partager si vous ne l’avez pas encore visionné. Bien qu’elle s’adresse prioritairement aux médecins, certains points sont tout à fait extrapolable à la conduite de l’examen en physiothérapie. On retiendra donc l’importance de l’examen routinier, du toucher, de penser au patient en tant qu’Humain et de le placer au centre du soin, etc.

Pas de scoop me direz-vous ? Non, mais il faut malheureusement reconnaitre que certaines des anecdotes de l’intervenant n’en sont finalement pas… bref, une vidéo à diffuser très largement chez les professionnels de santé. Bon visionnage !

Références


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 931 fois


1.Posté par Henri LAMBERT le 22/02/2015 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci, Yannick, pour cette info.

Je pense me souvenir de ce que, dans « De la maladie médicale », Jean-Pierre Lebrun explique que face au patient, le médecin peut jouer deux rôles :
celui « d' expert », restituant au travers du diagnostic et de la prescription thérapeutique, la science acquise lors des études et par l'expérience professionnelle.
celui de « père », assumant la responsabilité des décisions prises et de leurs conséquences positives ou négatives.

Bien évidemment, la demande du Patient est toujours implicite, non-verbalisée. Le vrai talent du médecin passe par l'empathie. Et donc par le temps, la disponibilité, l'ouverture à l'autre. Pas en quantité, mais en qualité, en profondeur, en sens de l'à propos.

Vaste débat …

Qui pourtant nous concerne. L'auxiliaire médical (c'est encore notre statut, en France) qui, se précipitant sur la lecture de la prescription, et s’exonérant de la question ; « Que puis-je pour vous ? », se prive d'une entrée en matière souvent enrichissante.

Et ceux qui, choqués par l'expression « auxiliaire médical », désirent se débarrasser d'un certain « joug » médical, se doivent, et doivent à leur patient, de consacrer du temps et de la présence à cet être en demande, quitte, parfois, à lui faire remarquer l'éventuelle incohérence de cette attente.

La crédibilité est à ce prix.

2.Posté par Yannick BARDE-CABUSSON le 22/02/2015 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réflexion intéressante, merci Henri de la partager avec nous.

3.Posté par Patrice Piette le 22/02/2015 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Yannick pour cette video, elle nous rappelle que l'EBM est au carrefour du savoir, du thérapeute et du patient, elle remet en lumière cette dernière relation qui tend à se dissoudre dans l'océan de connaissances qui se déverse en permanence sur nos pratiques. Nous avons privilégié le seul thérapeute dans une utopie de guérisseur, prêt à tout entendre et à tout croire du moment que le discours le propulse au sommet du pouvoir de délivrance de la douleur. Quitter cette posture est difficile pour bon nombre d'entre nous, nous devons faire le deuil de l'effet miracle et l'expérimentation clinique nous ramène à la réalité de notre action : de petits effets. Ils ne prennent leur importance que dans la relation de confiance qui se crée, comme le dit A. Verghese, sur le chemin du bien être.

4.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 22/02/2015 22:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Quitter cette posture est difficile pour bon nombre d'entre nous, nous devons faire le deuil de l'effet miracle et l'expérimentation clinique nous ramène à la réalité de notre action : de petits effets."
Avec l'aide du cerveau du patient, ce ne sont pas que de petits effets, mais parfois de gros effets thérapeutiques qui perdurent des années ("vous vous rappelez m'avoir dit, il y a 5 ans..., depuis, ...."). Le pouvoir des mots est énorme et coûte bien moins cher qu'une visite chez le pharmacien. Perso j'en use (et j'espère ne pas trop en abuser) du style : "pour les vingt ans à venir, je vous conseille de vous étirer les fléchisseurs de hanche dès que vous y pensez"
Nous disposons d'un capital confiance énorme auprès du patient ("je viens vous voir parce que le médecin ne m'examine pas") et il y a bien que les kinés pour ne pas croire à ce qu'ils font...

5.Posté par Greivmeuh le 23/02/2015 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment ne pas faire le lien, quand on entend ce discours, avec ce que nous relatent les patients à leur retour de visite chez le médecin, chez le chirurgien : "la salle d'attente était bondée", "la consultation a duré 5 minutes", "il ne m'a même pas touché", "il m'a juste demandé comment ça allait"...

@Jean-Louis Estrade : c'est curieux, j'ai justement un collègue qui n'arrête pas de dire qu'"un jour la sécu se rendra compte qu'on sert à rien"... Celui-là même qui ne se remet que rarement en question.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires