ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Organisations des soins

Débat sur le coût des soins de suite en CRF versus libéral

Rédigé par le Mardi 9 Décembre 2014



27 Octobre 2014

Débat sur le coût des soins de suite en CRF versus libéral
La FFMKR se fait l'écho d'une joute parlementaire sur ce sujet ancien et épineux.

Il devait s'agir de celui-ci :
__________________________________
Bérengère Poletti (sage-femme de droite)
La loi no 2008-1330 de financement de la Sécurité sociale pour 2009 a mis en place des référentiels pour les actes en série de kinésithérapie. Cependant, sur le terrain, l’application de cette disposition ne semble pas équitable, notamment pour les libéraux pour qui les contraintes administratives sont importantes. Ceux-ci ont en effet le sentiment que dans les centres de rééducation comme dans les services de soins de suite et de réadaptation – SSR –, cette contrainte ne s’applique pas. Du reste, dans son rapport sur l’évolution des charges et produits, l’assurance maladie note qu’une rééducation en SSR représente un coût de près de 5 000 euros, soit près de six fois plus que la même rééducation en ambulatoire, dont le coût s’élève à 860 euros. Il y a probablement des raisons tenant aux publics accueillis, mais on peut s’interroger sur une mesure qui ne semble pas être appliquée dans les établissements.
J’ai obtenu une réponse intéressante de la part de M. Véran en commission pour cet amendement que j’avais déjà déposé il y a deux ans : en effet, la loi devrait normalement s’appliquer de la même manière aux établissements et aux libéraux. M. Véran m’a proposé de présenter cela d’une manière différente. Je pense donc que nous pourrions découvrir les mécanismes qui font que les situations ne sont pas égalitaires sur le terrain au travers d’un rapport, qui serait remis au Parlement avant le 30 juin 2015, sur l’état d’application des référentiels pour les actes réalisés en série mentionnés à l’article L. 162-1-7 du code de la Sécurité sociale. Ce rapport préciserait également l’ensemble des économies dégagées par l’application de ces référentiels.

Christophe Sirugue, président (cadre supérieur du secteur privé, de gauche)
Quel est l’avis de la commission ?


Olivier Véran, rapporteur de la commission des affaires sociales (neurologue hospitalier de gauche)
Ainsi que vous venez de le dire, madame Poletti, nous avons eu des échanges constructifs en commission. Les actes en série, notamment pour les masseurs-kinésithérapeutes, sont un sujet auquel je suis également sensibilisé. Comme je vous l’avais proposé, j’ai interrogé le Gouvernement à ce sujet et j’ai donc le plaisir de vous annoncer une bonne nouvelle : à la suite de ces échanges, l’avis de la commission est passé au vert. L’avis est donc favorable à cette demande de rapport.

Valérie Boyer (cadre hospitalier de droite)
Très bien !

Christophe Sirugue, président
Quel est l’avis du Gouvernement ?

Marisol Touraine, ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes
Je suis un peu étonnée ! Le Gouvernement ne veut pas me substituer à la commission, bien entendu, mais pour sa part, l’avis est défavorable.

(Exclamations sur les bancs du groupe UMP).

Bérengère Poletti
Pour quelle raison, madame la ministre ?

Jean-Pierre Barbier (pharmacien de droite)
Du courage, chers collègues de la majorité !

Valérie Boyer
Pourrait-on avoir une explication ?

L’amendement no 272 rectifié n’est pas adopté.

Lire les compte-rendus dont provient le texte précédent.
 

9 Décembre 2014 :

Un rapport du réseau Qualité Santé des Pays de Loire, estime à 20% les erreurs d'aiguillage, patients n'ayant pas à être en SSR, ou plutôt ne devant pas y rester. Concevable si l'on compare cette activité de soins à d'autres réseaux comme la prise en charge en libéral, mais problématique quant aux sommes engagées à perte.

Le pays manque de structures d'hébergement à moindre coût... comme le seraient les hôtels hospitaliers.

 


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1864 fois


1.Posté par Michel GOURGUES le 28/10/2014 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et la mauvaise foi , l'hypocrisie , et finalement la connerie , elles sont de droite ou de gauche.

2.Posté par Thomas le 28/10/2014 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jean-Louis et Michel,
je ne suis pas sur que ce soit le moment de lancer ce débat au risque de diviser la profession salariés vs. libéraux...
Nous avons peut-être plus intéressant pour dépenser notre énergie, non ? Par exemple une balade dans Paris le 5 novembre prochain ?


3.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 28/10/2014 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne s'agit pas de diviser la profession entre kinésithérapeutes et kinésithérapeutes. Simplement, les citoyens que nous sommes peuvent légitimement s'intéresser à la bonne gestion des fonds de l'assurance-maladie. Tu ne paie pas d'impôts ?

4.Posté par Thomas le 28/10/2014 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu veux qu'on parle aussi des actes inutile de certains libéraux ?
de l'incompréhension des problèmes sociaux qui nécessitent une prise en charge SSR ?

Nous avons peut-être plus intéressant pour dépenser notre énergie, non ? Par exemple une balade dans Paris le 5 novembre prochain ?

5.Posté par JL E le 28/10/2014 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne s'agit pas de diviser la profession entre kinésithérapeutes et kinésithérapeutes. Simplement, les citoyens que nous sommes peuvent légitimement s'intéresser à la bonne gestion des fonds de l'assurance-maladie. Tu ne paie pas d'impôts ?

6.Posté par Thomas le 28/10/2014 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on peut tourner en rond longtemps, les libéraux comme les structures devraient d'abord balayer devant leurs portes...
Relayer ce type d'informations ne me semble pas la priorité en ce moment.

7.Posté par JL E le 29/10/2014 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Face à une société sclérosée, arc-boutée sur ses prérogatives individuelles, qui est en train de plomber l'avenir de ses enfants et petits-enfants par des dépenses ineptes, les petits malheurs des enfants gâtés de cette société, oui, c'est peanuts.

8.Posté par Thomas le 29/10/2014 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
disons que si tu émettais le même enthousiasme à dénoncer le travail médiocre de certains libéraux, je lirais ce post sur les structures avec plus d'enthousiasme. Les honoraires des uns comme des autres venant du même endroit.
encore une fois, ce type de débat peu attendre quelques mois, quand la réingénièrie attend depuis 7 ans,
de plus cette réingenièrie permettra de donner les moyens aux enfants et petits-enfants de travailler avec plus d'efficience, donc un meilleur coût-efficacité, ce qui oeuvre dans le sens que tu décris, non ?

9.Posté par JL E le 29/10/2014 23:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La réingenierie du diplôme de kinésithérapie comme mesure urgente pour sauver la France de la faillite ? Sérieux ?

10.Posté par thomas le 30/10/2014 06:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Penses tu que les économies seraient moins importantes que celles engrangées par la mesure populiste évoquée dans ce post ?
Penses tu que certaines économies rationnelles ne sont pas bonnes a prendre ?
Penses tu que l'efficience n'a pas sa place dans notre système de santé ?

11.Posté par JL E le 30/10/2014 08:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Penses tu que certaines économies rationnelles ne sont pas bonnes a prendre ?"
C'est ce que semblent penser nos décideurs. L'hôpital de proximité reste le principal employeur de beaucoup de villes moyennes.

12.Posté par Thomas le 30/10/2014 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce rationnel de comparer des choses peu comparables ?
Est-ce rationnel de ce battre contre l'application des référentiels aux kinési libéraux, puis de se battre pour l'application de ces référentiels aux structures ?
tu n'as pas répondu à mes autres questions

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires