ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Expliquer la douleur

Education thérapeutique aux neurosciences avant chirurgie : quels résultats 3 ans après ?

Rédigé par le Jeudi 5 Janvier 2017



© fotomek - Fotolia.com
© fotomek - Fotolia.com
Le groupe de Louw qui travaille notamment sur la TNE (Therapeutic Neuroscience Education) a déjà publié un ECR multicentrique en 2014 montrant une baisse du cout des soins sur l’année post-opératoire (intervention chirurgicale sur radiculopathie) du groupe de patients ayant reçu une intervention en éducation à la neurophysiologie de la douleur face à un groupe contrôle (éducation classique) (1).


2 ans plus tard, on prend les mêmes et on recommence en publiant les résultats du suivi à 3 ans qui montre une stabilité des résultats à 1 an (2) : si vous êtes perdu dans l’espace (temps), c’est la faute de ma phrase précédente sans doute trop « politicienne » (c’est en fait un synonyme de « confuse »).


Côté résultat : toujours pas de différences significatives sur la douleur ou l’incapacité (comme à un an) mais toujours cette énorme différence dans la consommation des soins de santé (37% en moins dans le groupe expérimental). Comme dirait Jacques Pradel, attention quand même aux perdus de vue (50 participants à 3 ans contre 61 à 1 an) pour tirer des conclusions fermes, surtout si vous vous nommez François Fillon et que vous comptez faire prochainement les soldes…



PS : désolé pour la photo d'illustration recyclée mais ça coûte tellement cher les copyrights...


Références

(1) Louw A, Diener I, Landers MR, Puentedura EJ. Preoperative pain neuroscience education for lumbar radiculopathy: a multicenter randomized controlled trial with 1-year follow-up. Spine (Phila Pa 1976). 2014 Aug 15;39(18):1449-57.
Abstract ici

(2) Louw, A., Diener, I., Landers, M. R., Zimney, K., & Puentedura, E. J. (2016). Three-year follow-up of a randomized controlled trial comparing preoperative neuroscience education for patients undergoing surgery for lumbar radiculopathy. Journal of Spine Surgery.
En accès libre quelque part sur google scholar…


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1207 fois


1.Posté par Seb le 06/01/2017 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, donc les patients "éduqués" ont aussi mal que les autres, sont aussi limités dans leur quotidien mais Ils ne consultent plus...Est ce vraiement un bien?

2.Posté par Yannick Barde-Cabusson le 06/01/2017 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Seb. Oui c'est un bien : pour la société cela coûte moins cher, éthiquement il n'y a pas d'intérêt à proposer quelque chose qui n'apporte pas un mieux (attention quand même car c'est fonction des outils de mesure utilisés), pour le patient cela peut démontrer un sentiment de meilleur contrôle (dommage que cela ne faisait pas parti de la batterie de mesures) ; c'est aussi moins risqué vis-à-vis du caractère iatrogène de certains examens ; enfin, ne pas oublier non plus que la chirurgie est mieux perçue par le groupe expérimental (satisfaction), donc baisse des procédures juridiques potentielles (pas mesuré) ?

3.Posté par Seb le 07/01/2017 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Yannick, les patients du groupe expérimental sont ils plus satisfaits?

4.Posté par Yannick Barde-Cabusson le 07/01/2017 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, au moins en partie en tout cas (pour 3 des 5 items de l'échelle de satisfaction utilisée)

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Expliquer la douleur | Placebo | Veille bibliographique sur la douleur | Perception multisensorielle et conscience du soi