ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Electro stimulation de l’infra épineux après réparation chirurgicale de la coiffe

Rédigé par JL N le Mardi 26 Octobre 2010

Les recommandations de la HAS concernant la rééducation après chirurgie de la coiffe des rotateurs ne font état que d'une (ou deux) étude(s) utilisant l’électrothérapie excitomotrice en post-opératoire. En voici une deuxième (ou troisième…).



Electro stimulation de l’infra épineux après réparation chirurgicale de la coiffe
Le déficit de force en rotation externe de l'épaule, est fréquent après chirurgie réparatrice de la coiffe des rotateurs. Ce déficit peut pénaliser la stabilisation dynamique de la tête humérale lors de l'élévation du bras. Par ailleurs, l’électrostimulation neuromusculaire (ESNM) a déjà montré son efficacité dans l'amélioration du recrutement musculaire.

Cette étude avait donc pour objectif de vérifier si l’application d’une stimulation électrique permettait un meilleur recrutement musculaire et par suite, potentiellement, un meilleur gain de force post-opératoire en rotation externe.

Trente-neuf patients (20 hommes, 19 femmes) ont été testés en moyenne 10,5 jours après une suture du tendon du supra épineux. Le test consistait à placer les patients en décubitus, l'épaule à 45° d'abduction, rotation neutre, et 15° d'adduction horizontale, et à appliquer la stimulation par l'intermédiaire d'électrodes de surface en regard du corps musculaire de l’infra épineux, sous l’épine de la scapula (50 Hz, intensité maximale supportable). Les patients ont effectué 3 contractions isométriques de 5 secondes en rotation externe contre un dynamomètre manuel avec et sans stimulation électrique. L’ordre des tests était randomisé. La moyenne des 3 essais dans chaque condition a été considérée. Les sujets ont été classés par groupes en fonction de l'âge, de la taille de la rupture, du délai post-opératoire, et de l’intensité de la stimulation électrique appliquée, afin de déterminer l'influence de ces variables sur la production de force.

Les résultats ont montré que la production de force maximale était significativement plus élevée (+ 22%) lorsqu'elle était testée avec stimulation (3,75 kg) par rapport à la condition sans stimulation (3,08 kg). Il n'y avait pas de différence significative en fonction de la taille de la déchirure, l'âge du patient, le délai post-chirurgical, ou l'intensité de la stimulation. Aucun effet délétère n'a été observé.

Les auteurs concluent sur l’intérêt clinique de l’ESNM qui pourrait être utilisée en association avec des exercices pour augmenter la production de force et potentiellement réduire l'inhibition de la coiffe des rotateurs après chirurgie réparatrice.

Article disponible en ligne

Reinold MM, Macrina LC, Wilk KE, Dugas JR, Cain EL, Andrews JR. The effect of neuromuscular electrical stimulation of the infraspinatus on shoulder external rotation force production after rotator cuff repair surgery. Am J Sports Med. 2008 Dec;36(12):2317-21

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4223 fois


1.Posté par jean pierre le 28/10/2010 19:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
commencer des contractions contre resistance +22% à 10 jours me parait dangereux pour la suture musculaire . Les derniers articles concernant la cicatrisation musculaire parlent plutôt de 6s pour obtenir une bonne cicatrisation

2.Posté par P T le 28/10/2010 22:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci de citer des références précises et d'éviter de donner des informations non documentées. La note est référencée à une étude. Vous devez essayer de répondre sur le même niveau svp.
Bien cordialement

3.Posté par JL N le 29/10/2010 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jean-Pierre,

Dans ce travail, les patients inclus avaient bénéficié d'une suture du supra-épineux. La stimulation concernait l'infra-épineux.

Par ailleurs, dans certains protocoles de rééducation, non-publiés, mais facilement "googlelisables" avec les mots clés qui conviennent, il n'est pas rare de voir que sont proposées précocement des sollicitations musculaires isométriques sous maximales et infra douloureuse des rotations.
Pour des références plus formelles, on peut aussi se référer à l'ouvrage
"Handbook of Orthopaedic Rehabilitation" de Brent Brotzman et Kevin Wilk , Elsevier 2007

Enfin, "dans la littérature", comme on dit, on trouve des gens qui sont en faveur d'une "mise en charge" précoce après chirurgie de la coiffe comme, par exemple, ici :

Klintberg IH, Gunnarsson AC, Svantesson U, Styf J, Karlsson J. Early loading in physiotherapy treatment after full-thickness rotator cuff repair: a prospective randomized pilot-study with a two-year follow-up. Clin Rehabil. 2009 Jul;23(7):622-38
Klintberg IH
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19482895

... et des gens qui préfèrent prendre leur temps comme, par exemple, là:
Parsons BO, Gruson KI, Chen DD, Harrison AK, Gladstone J, Flatow EL. Does slower rehabilitation after arthroscopic rotator cuff repair lead to long-term stiffness? J Shoulder Elbow Surg. 2010 Oct;19(7):1034-9
.http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20655763

Rien n'est simple...

4.Posté par JL E le 01/11/2010 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et de mémoire, même cheu nous, une activité musculaire précoce est depuis longtemps encouragée pour le supra-épineux (15° jour en excentrique ?)
Pocholle M. Rééducation après réparation de la coiffe des rotateurs de l'épaule. Annales de kinésithérapie. 1997, vol. 24, no8, pp. 353-361

5.Posté par jean pierre le 03/11/2010 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mes sources

« le processus de réparation tendineuse débute 2 semaines aprés la chirurgie, jusqu'à ce stade la suture ne tenant que par la résistance des fils, les techniques de mobilisation passives sont ainsi privilégiées...aprés 4s un tissu de connexion dense apparait, les fibres de collagéne commencent à s'orienter longitudinalement dans le sens des tensions imposées. la solidité accrue autorise alors un travail progressivement actif...a 6s la formation de la nouvelle enthése autorise un renforcement du complexe musculo-tendineux progressivement intensifié. Parfois on observe des phénoménes cicatriciels aprés 16 à 24 s chez l'animal mettant ainsi en garde contre une rééducation trop précoce et trop agressives »
B.Forthomme et coll : techniques de rééducation apres chir CdR



« il convient de respecter une période de 4 à 6 semaines de mobilisation passive sans réveil de la musculature de la coiffe »
J.Paysant et coll -appareillage aprés chirurgie de la coiffe des


« l’application de protocoles excentriques très sous maximaux (action sur la cicatrisation et non sur le renforcement musculaire) pourrait concerner les RE ou RI selon le tendon suturé , mais pas avant 14 à 16 S »
JLCroisier et coll : place de l’isocinétisme dans la rééducation de la CdR


« il faut garder à l’esprit que même chez les sportifs il existe un délai incompressible de cicatrisation des tissus (3 mois pour la jonction os-tendon et 6 mois pour une bonne consolidation). La rééducation doit donc respecter ce temps de cicatrisation »
M.Julia et coll : reprise de l’activité sportive après chir de la CdR.


Ces lignes sont extraites du livre : coiffe des rotateurs opérée et rééducation, Masson 2008


Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base







accès direct acide hyaluronique acromio-claviculaire acte individuel acupuncture AINS anti-inflammatoires antétorsion fémorale assurance maladie biostatistiques calcanéus camptocormie canal carpien canal lombaire étroit capsulite retractile Cervical. Abord préliminaire Cervical. Bilan actif Cervical. Bilan passif Cervical. Généralités Cervical. Neurodynamique Cervical. Traitement actif Cervical. Traitement passif chicago technique chiropractique chirurgie coiffe des rotateurs conflit sous-acromial contrôle moteur contrôle postural course à pied coxalgie coxarthrose coxo-fémorale Diagnostic différence de longueur des membres inférieurs disque inter-vertébral douleur chronique drainage lymphatique manuel drapeaux jaunes droit femoral Dry needling dégénérescence discale entorse de cheville entorse du genou essai controle randomise etirements EVA evidence based practice Examen du sujet exercices thérapeutiques fasciathérapie fasciite plantaire Fibromyalgie fléau cervical fuseau neuro-musculaire gainage Genou gonarthrose goniométrie GROC hallux valgus hernie discale IFMK inclinométrie incontinence urinaire IRM kappa kinesiotaping kinesitherapie ligamentoplastie Lombaire. Abord préliminaire Lombaire. Généralités Lombaire. Traitement passif Lombalgie lombo-sciatique Maitland manipulation vertébrale massage McKenzie MDT Membre inférieur. Abord préliminaire Membre inférieur. Généralités MRP Mulligan multifide nerf médian nerf radial nerf sciatique nerf tibial nerf ulnaire neuro-sciences neurodynamique nociception oedème Oldies but goldies ondes de choc ostéopathie ostéoporose palpation pelvis Physiotherapie pied piriforme Placebo plagiocéphalie podalgie podologie podomètre poignet points-gâchettes posture posturographie posturologie professions de santé proprioception psoas PSR PTG PTH quadriceps questionnaire rebouteux recommandations de pratique clinique red-flags regle de prediction clinique renforcement musculaire rythme crânio-sacré réflexothérapie rééducation posturale globale sacro-iliaques sacrum scapulalgie sciences de l'éducation scoliose semelles orthopédiques SFP SLR slump-test stabilométrie Start Back Screening Tool strain et counterstrain stretching symphyse pubienne syndrome des jambes sans repos syndrome douloureux regional complexe syndrome du canal carpien syndrome du canal tarsien talagie tapis roulant Temporo-mandibulaire. Bilan actif tendon achilléen tenségrité Test testing therapie manuelle therapie miroir Thoracique. Généralités Thoracique. Traitement passif thrust torticolis Traitement Épaule. Traitement passif épicondylalgie équilibre