ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Coude

Epicondylites et épitrochléites

Rédigé par JL E le Lundi 31 Janvier 2011

Compte-rendu pluri-disciplinaire de la table ronde du Groupe d’Etude de la Main



Epicondylites et épitrochléites
Un compte-rendu exhaustif, avec une belle iconographie, et pour une fois dans la langue de Molière sur le site de La Maîtrise Orthopédique.

Faut-il proposer un traitement chirurgical, attendre encore ou abandonner le patient ?

Une équipe multi-disciplinaire a essayé de faire le point sur cette pathologie de façon pragmatique c’est à dire en essayant de coller le plus à réalité et à la pratique quotidienne. Elle réunissait autour de cette table ronde :
- un médecin du travail, Yves Roquelaure (CHU, Angers),
- un médecin rééducateur fonctionnel, Bernard Boisaubert (Hôpital Foch, Suresnes),
- un kinésithérapeute, Frédéric Degez (Centre de la Main, Angers),
- un conseiller médicosocial, Cédric Girault (Réseau Prévention-Main-Ile de France),
- et enfin 4 chirurgiens, Bertrand Coulet (CHU, Toulouse), Christian Dumontier (CHU Saint Antoine, Paris), Jacky Laulan (CHU, Tours) et Philippe Bellemère (Clinique Jeanne d’Arc, Nantes).

A lire !

PS qui n'a rien à voir : Pour les "branchés" PTH, vous y trouverez par ailleurs sur ce site aussi quelques indications sur les pièges et problèmes chirurgicaux lié à la pose de ces prothèses.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 5056 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

41.Posté par P T le 11/02/2011 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour être honnête, réaliser 40 commentaires pour si peu de contenu est non-productif et n'intéresse que les auteurs des commentaires. Les lecteurs d'ActuKiné se plaignent auprès de l'administrateur du site pour un débat stérile qui ne porte pas sur le contenu de la note et qui consiste en de l'auto-satisfaction des parties prenantes. Les commentaires sur cette note sont fermés ce jour
Pierre Trudelle
Modérateur du site

40.Posté par bernard delalande le 11/02/2011 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
cité par JLN
"à moins que vous n'ayez rien à dire d'autre que de railler ce polisson de Degez et le convoquer par courrier sur votre site afin de lui apprendre la vie au XXI ème siècle..."

Où est la raillerie ?
http://www.somasimple.com/forums/showthread.php?t=9906

Où est la convocation ?
http://www.somasimple.com/forums/showpost.php?p=100188&postcount=31
J'informe en tant qu'administrateur qu'une discussion a lieu. Point/
Libre aux auteurs de venir ou pas. Nous laissons les lecteurs/forumeurs se faire leur propre opinion.

Quel est risque pour un auteur de venir ? Aucun, car il est capable de défendre son papier avec des références et son clavier ! Ou pas ?

Je trouve votre pratique pas très basée sur les preuves monsieur JLN.

39.Posté par Marc Lecointe le 11/02/2011 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve tout à fait dommage qu'un site qui est fréquenté par Lorimer Moseley qui cite et commente sur son blog ( auquel participe entre autres David Butler ) une de ses discussions, fasse l'objet d'une telle polémique.
http://bodyinmind.com.au/jointhead-diskhead-musclehead-fasciahead/

Notre but devrait être de diffuser de l'information, de la discuter, de la critiquer (même sévèrement), mais pas de s'écharper à la moindre occasion. ActuKiné fait un super travail, ce que je n'ai pas manqué d'exprimer à ses rédacteurs à Marseille. Somasimple de son coté propose des discussions et des contacts avec des praticiens qui publient, qui ont des idées, et qui acceptent d'en discuter.
Pourquoi ne pas travailler en bonne intelligence, en complémentarité plutôt que se faire une guerre bien stérile?




38.Posté par bernard delalande le 11/02/2011 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
On trouve aussi, ça
Stasinopoulos D, Johnson MI. Cyriax physiotherapy for tennis elbow/lateral
epicondylitis. Br J Sports Med. 2004 Dec;38(6):675-7.
Ce n'est pas un RCT, mais une revue qui fait l'état des connaissances et des études sur le sujet...

Bonne pioche :

"As a general guideline, DTF is applied for
10 minutes after the numbing effect has been
achieved" : C'est quoi "numbing", déjà ?

Et ça c'est la conclusion :
"Therefore we do not
know if Cyriax physiotherapy, which is mainly based on
clinicians’ claims, is effective as the sole treatment for tennis
elbow or if it is better than other methods."


37.Posté par bernard delalande le 11/02/2011 07:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
@ JL qui ne comprend rien aux forums :
http://www.somasimple.com/forums/faq.php?faq=vb3_board_faq#faq_vb3_board_usage

36.Posté par bernard delalande le 11/02/2011 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
JLN, et JLE,

Encore une fois, quand certains (dont moi-même) critiquent les notes que vous publiez ici, j'ai l'impression que ce n'est pas bien vu et que prenez un malin plaisir à nous rabaisser. Il est vrai que n'avons pas votre culture et que nous sommes que de petits MKDE non cadres qui se mêlent de ce qui ne les regardent pas : les patients !

Il vous faut des références et des RCT pour juger la qualité d'une intervention : Où est passé votre sens critique ? Est-il devenu interdit de réfléchir ou d'être critique ?

J'ai lu pas mal de références sur le sujet et c'est pour cela que je me suis permis d'émettre une critique. Je ai trouvé aucun article sur Cyriax/MTP qui défende le MTP entrainant une douleur constante et augmentée pendant 6 à 8 semaines.

Je n'ai pas trouvé un seul article de neurophysiologie qui permette ce genre de soins.

J'avais cru apprendre déjà au XX eme siècle qu'il était évident que la dimionution précoce de la douleur était un gage de guérison rapide.

J'ai appris une règle de la non douleur (que j'applique, toujours plus, à l'heure actuelle) que vous souhaitez remplacer (puisque vous défendez cet article et MK) par la règle de la souffrance infligée au patient qui semble être devenu le dernier de vos soucis.

Alors j'attends la lumière, Dieux de la Kinésithérapie, donnez moi la foi dans ces bons soins que vous soutenez. Éclairez mon inculture par votre immense sagesse double aveugle : Une unique petite référence qui soutienne le polisson MTP pratiqué à la Lyonnaise et qui laisse des marques (j'en ai vu : hématomes..), SVP ? Une seule !

Somsimple est un site de forums, tout à fait standard, et il parfaitement possible de poser une question quand on est incapable de s'y retrouver. Faut-pas être timide.

35.Posté par JL E le 11/02/2011 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne vais pas sur Somasimple.
Je n'ai jamais compris comment fonctionne ce site.
Les commentaires des différents intervenants me donnent l'impression qu'ils ne font pas le même métier que moi.
Il n'est pas nécessaire d'aller sur ce site pour prendre connaissance de ce qui est publié dans la Maîtrise Orthopédique
Ce n'est pas ce qui c'est passé à propos de la publication de cette note.

34.Posté par Yannick wenger le 11/02/2011 03:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne n'a raillé les auteurs, comme tout bon article comprend une discussion, nous nous permettons de discuter. On essaye de le faire en tous cas en nous inspirant de nos compères anglophones de somasimple, n'hésitez pas à venir relever le niveau, vous serez le bienvenu. Ce sera pour vous l'occasion de tester l'ergonomie du forum. Vous constaterez que sur 400 posts je n'ai du utiliser que 5 smileys... Dans mon cas votre remarque tombe bien à plat.
Le modèle de référence de la douleur est celui de Melzac, le neuromatrix. On pourrait citer aussi celui de Gifford. Ces modèles nous invitent à une relecture de certains travaux sous d'autres axes et appellent d'autres observations que les auteurs n'ont pas forcément faites. Une publication n'est pas la vérité révélée, c'est de la matière à malaxer...vous le savez mieux que moi.
Concernant l'épicondylite, l'éventualité d'une composante neurogène est écartée par un test de conduction, pourtant de nombreuses études suggèrent de s'intéresser à la mécanosensibilitė du nerf comme témoin d'un mécanisme neurogène. On peut légitimement, sans insulter les auteurs, se demander si une composante neurogène a été évaluée. Quid d'une inflammation neurogène étiquetée sous le nom "rebelle"?
Est-il absolument nécessaire de faire mal pour qu'un MTP soit efficace? (Une autre question qui mérite qu'on s'y intéresse) Je crois que Cyriax lui même pensait que non.
Voilà les sujets sur lesquels je préfèrerais discuter avec vous. Ce serait plus constructif que de lire les intentions dont vous nous suspecter comme si aviez pris la mouche.

33.Posté par JLN le 10/02/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir bernard,

On trouve aussi, ça
Stasinopoulos D, Johnson MI. Cyriax physiotherapy for tennis elbow/lateral
epicondylitis. Br J Sports Med. 2004 Dec;38(6):675-7.
Ce n'est pas un RCT, mais une revue qui fait l'état des connaissances et des études sur le sujet...

et plus récemment
Tyler TF, Thomas GC, Nicholas SJ, McHugh MP. Addition of isolated wrist
extensor eccentric exercise to standard treatment for chronic lateral
epicondylosis: a prospective randomized trial. J Shoulder Elbow Surg. 2010
Sep;19(6):917-22

On n'a toujours pas votre vision de la chose, Bernard... c'est bien facile d'évoquer l'ergonomie du site... votre réponse plus haut n'a pas été coupée... Il doit juste s'agir de vos doigts qui ne s'accordent pas bien avec votre SN et vous ont fait envoyer un commentaire incomplet contre votre volonté... Rien ne vous empêchait de recommencer... à moins que vous n'ayez rien à dire d'autre que de railler ce polisson de Degez et le convoquer par courrier sur votre site afin de lui apprendre la vie au XXI ème siècle...

Je vais vous faire plaisir à vous et votre ami Yannick... Si les réponses longues et argumentées vous effrayent, je vais solliciter une AG extraordinaire des rédacteurs d'actukine afin d'introduire quelques smileys (de préférences applaudisseurs, rigolards ou vomisseurs) pour les commentaires... nous profiterons de cette réunion pour faire fouetter sévèrement JLE qui manque tant d'imagination et de créativité au point d'aller à la pêche aux notes sur Somasimple...

Bonne soirée...

32.Posté par Nicolas S le 10/02/2011 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bernard,
la critique était sur la forme est non le fond.

31.Posté par JL E le 10/02/2011 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BMC Musculoskelet Disord. 2009 Dec 11;10:156.
Transcutaneous electrical nerve stimulation for the management of tennis elbow: a pragmatic randomized controlled trial: the TATE trial (ISRCTN 87141084).
Chesterton LS, van der Windt DA, Sim J, Lewis M, Mallen CD, Mason EE, Warlow C, Vohora K, Hay EM.
Physiotherapy. 2009 Dec;95(4):251-65. Epub 2009 Jul 24.
Effectiveness of corticosteroid injections compared with physiotherapeutic interventions for lateral epicondylitis: a systematic review.
Barr S, Cerisola FL, Blanchard V.
J Sport Rehabil. 2008 May;17(2):119-36.
Effectiveness of physical therapy treatments on lateral epicondylitis.
Kohia M, Brackle J, Byrd K, Jennings A, Murray W, Wilfong E.
Br Med Bull. 2007;83:355-78. Epub 2007 Jul 11.
Repetitive shock wave therapy for lateral elbow tendinopathy (tennis elbow): a systematic and qualitative analysis.
Rompe JD, Maffulli N.
Photomed Laser Surg. 2007 Jun;25(3):205-13.
Effects of low-level laser and plyometric exercises in the treatment of lateral epicondylitis.
Stergioulas A.
Photomed Laser Surg. 2007 Apr;25(2):65-71.
Effects of 904-nm low-level laser therapy in the management of lateral epicondylitis: a randomized controlled trial.
Lam LK, Cheing GL.
Br J Sports Med. 2007 Apr;41(4):269-75. Epub 2007 Jan 15.
An isokinetic eccentric programme for the management of chronic lateral epicondylar tendinopathy.
Croisier JL, Foidart-Dessalle M, Tinant F, Crielaard JM, Forthomme B.
Br J Sports Med. 2006 Jul;40(7):637-43; discussion 643. Epub 2006 May 10.
Cost effectiveness of brace, physiotherapy, or both for treatment of tennis elbow.
Struijs PA, Korthals-de Bos IB, van Tulder MW, van Dijk CN, Bouter LM, Assendelft WJ.
Clin Rehabil. 2006 Jan;20(1):12-23.
Comparison of effects of Cyriax physiotherapy, a supervised exercise programme and polarized polychromatic non-coherent light (Bioptron light) for the treatment of lateral epicondylitis.
Stasinopoulos D, Stasinopoulos I.
Br J Sports Med. 2005 Dec;39(12):944-7.
An exercise programme for the management of lateral elbow tendinopathy.
Stasinopoulos D, Stasinopoulou K, Johnson MI.
Rheumatology (Oxford). 2006 May;45(5):566-70. Epub 2005 Nov 22.
Pulsed low-intensity ultrasound therapy for chronic lateral epicondylitis: a randomized controlled trial.
J Hand Ther. 2005 Oct-Dec;18(4):411-9, quiz 420.
Chronic lateral epicondylitis: comparative effectiveness of a home exercise program including stretching alone versus stretching supplemented with eccentric or concentric strengthening.
Martinez-Silvestrini JA, Newcomer KL, Gay RE, Schaefer MP, Kortebein P, Arendt KW.
Cochrane Database Syst Rev. 2005 Oct 19;(4):CD003524.
Shock wave therapy for lateral elbow pain.
Buchbinder R, Green SE, Youd JM, Assendelft WJ, Barnsley L, Smidt N.
J Hand Ther. 2005 Oct-Dec;18(4):411-9, quiz 420.
Chronic lateral epicondylitis: comparative effectiveness of a home exercise program including stretching alone versus stretching supplemented with eccentric or concentric strengthening.
Martinez-Silvestrini JA, Newcomer KL, Gay RE, Schaefer MP, Kortebein P, Arendt KW.
Clin J Sport Med. 2005 Sep;15(5):305-12.
Long-term effectiveness of extracorporeal shockwave therapy in the treatment of previously untreated lateral epicondylitis.
Chung B, Wiley JP, Rose MS.
Br J Sports Med. 2005 Jul;39(7):411-22; discussion 411-22.
A systematic review and meta-analysis of clinical trials on physical interventions for lateral epicondylalgia.
Bisset L, Paungmali A, Vicenzino B, Beller E.
Am J Sports Med. 2004 Mar;32(2):462-9.
Conservative treatment of lateral epicondylitis: brace versus physical therapy or a combination of both-a randomized clinical trial.
Struijs PA, Kerkhoffs GM, Assendelft WJ, Van Dijk CN.
Pharmacoeconomics. 2004;22(3):185-95.
Cost effectiveness of interventions for lateral epicondylitis: results from a randomised controlled trial in primary care.
Korthals-de Bos IB, Smidt N, van Tulder MW, Rutten-van Mölken MP, Adèr HJ, van der Windt DA, Assendelft WJ, Bouter LM.
Clin Rehabil. 2003 Feb;17(1):96-100.
Comparison of effects of phonophoresis and iontophoresis of naproxen in the treatment of lateral epicondylitis.
Başkurt F, Ozcan A, Algun C.
Acupunct Electrother Res. 2002;27(2):107-17.
Comparison of the effectiveness between manual acupuncture and electro-acupuncture on patients with tennis elbow.
Tsui P, Leung MC.
Arch Phys Med Rehabil. 2000 Nov;81(11):1504-10.
Laser therapy: a randomized, controlled trial of the effects of low intensity Nd:YAG laser irradiation on lateral epicondylitis.
Basford JR, Sheffield CG, Cieslak KR.


30.Posté par raslesp le 10/02/2011 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cool...j'ai hâte!

29.Posté par Jan De Laere le 10/02/2011 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JanDeLaere
Bonsoir Seb,
nous sommes dans les corrections des premières épreuves. Normalement, le premier livre sort au printemps. Toujours à condition, qu’il n’y ait pas un autre prédateur, qui essaie de l’arrêter.

Amicalement,
Jan

28.Posté par raslesp le 10/02/2011 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Case report"...ça commence bien. :-)))

27.Posté par Marc Lecointe le 10/02/2011 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jean Louis,
moi je dirais bien:
Clin J Pain. 2009 Sep;25(7):555-61.
Widespread mechanical pain hypersensitivity as sign of central sensitization in unilateral epicondylalgia: a blinded, controlled study.

Fernández-Carnero J, Fernández-de-Las-Peñas C, de la Llave-Rincón AI, Ge HY, Arendt-Nielsen L.

Mais je ne suis pas un spécialiste ...


26.Posté par bernard delalande le 10/02/2011 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
Encore une fois, il est facile de te renvoyer le compliment ou l'argument :nDonne moi une étude/RCT ou la "sévère" thérapeutique décrite ci-dessus est validée ?

25.Posté par JL E le 10/02/2011 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous acceptez les faits, il faut aller sur Medline chercher par exemple "lateral epicondylitis and physical therapy and effectiveness".

Vous y trouverez une trentaine d'études contrôlées randomisées sur le sujet.

Peut être même que les thérapies neuro-dynamiques y figurent, mais vous n'êtes pas sans ignorer que les études préliminaires, études de cas, études anatomiques, livres sur le sujet, n'ont pas valeur de preuve.

Un exemple de RCT sur le sujet à porter à la connaissance du lecteur ?

24.Posté par bernard delalande le 10/02/2011 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
Nicolas,
Je veux bien être reconnu pédant et con-descendant (ou montant au choix) mais peut-on proposer, au XXI eme siècle, un traitement où il est indiqué que l'on va créer une douleur, plus importante que celle pour laquelle consulte le patient, et l'entretenir pendant 6 à 8 semaines ?


23.Posté par Yannick wenger le 10/02/2011 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est ce que vous appelez être condescendant?

22.Posté par Nicolas S le 10/02/2011 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Débattre ce n'est pas être condescendant et entretenir des guerres d'ego.

1 2 3

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



DisKiné