ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Genou

Est-ce le ménisque, docteur ?

Rédigé par JL E le Mercredi 11 Mai 2011



Est-ce le ménisque, docteur ?
Les articles du JOSPT sont accessibles en ligne gratuitement trois ans après leur parution. Parmi les derniers, une méta-analyse sur les tests cliniques permettant de mettre en évidence une lésion méniscale.
Un patient sur 3 est susceptible au cours de sa vie de consulter son médecin pour une gonalgie. 5% d’entre eux devront subir une chirurgie méniscale. Tout débute par des tests cliniques.

Quels sont les plus valides ?

Trois tests ont été analysés dans plus de 7 études sur les 18 études ayant les qualités requises pour la revue systématique.
Il s’agit du test de McMurray (1942), du test d’Apley (1947) et de l’examen de la sensibilité articulaire à la palpation.
La moyenne des sensibilités et spécificités des trois tests étaient au delà de 60%. Il y avait une grande disparité selon les études.

En conclusion :

Il apparait qu’un seul test ne permet pas de diagnostiquer convenablement une atteinte méniscale ; l’intérêt du cumul entre l’anamnèse et l’examen physique n’est de plus pas évident.
Des règles prédictives cliniques et un protocole d’examen sont en conséquence à définir.

Références bibliographiques :

Victor Hasselblad, Adam Goode, Douglas C. McCrory, Eric J. Hegedus, Chad E. Cook Physical Examination Tests for Assessing a Torn Meniscus in the Knee: A Systematic Review With Meta-analysis. J Orthop Sports Phys Ther. 2007;37(9):541-550

Article disponible en ligne

Apley AG. The diagnosis of meniscus injuries. J Bone Joint Surg. 1947;29:78-84.

Article disponible en ligne

McMurray TP. The semilunar cartilages. Br J Surg. 1942;29:407-414.

Pas pu mettre la souris sur l'article de McMurray paru en 1942 dans le J Bone Joint Surg. Un bombardement sur Liverpool ?

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1552 fois


1.Posté par Jean MOUGEL le 12/05/2011 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il a aussi l'étude de Muellner and al:

The diagnosis of meniscal tears in athletes. A comparison of clinical and magnetic resonance imaging investigations.
Muellner T, Weinstabl R, Schabus R, Vécsei V, Kainberger F.
Am J Sports Med. 1997 Jul-Aug;25(4):588-9.

Elle estime la sensibilité du test de McMurray à 0.97, sa spécificité à 0.87, un ratio de vraisemblance positif de 7.46 et un ratio de vraisemblance négatif à 0.03 (par rapport à la référence standard de la visualisation arthroscopique).

Un bon point pour Mc Murray!

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Christian Barton sur les déficits retrouvés chez les patients avec syndrome femoro-patellaire