ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Lombales

Est-ce que le niveau et le côté de l’asymétrie du multifide sont des indicateurs de pathologie discale ?

Rédigé par le Vendredi 9 Novembre 2012

Suite du feuilleton



Est-ce que le niveau et le côté de l’asymétrie du multifide sont des indicateurs de pathologie discale ?
Plusieurs études suggèrent que le niveau et le côté de l’infiltration graisseuse du multifide pourrait être corrélé aux symptômes douloureux localisés et à la pathologie vertébrale. En particulier, une étude sur un modèle animal (porc), a fait état d’une rapide et sélective atrophie du multifide avec début d’une infiltration graisseuse après section expérimentale de racines nerveuses.

But de cette étude transversale (!) :

Savoir s’il existe une fonte asymétrique et une infiltration du multifide et d’autres muscles para-vertébraux (spinaux superficiels, psoas) chez des patients souffrant de radiculopathie aiguë ou subaiguë unilatérale concordant avec une hernie discale postéro-latérale.  

Échantillon :

Les sujets étaient examinés sous IRM en présence :

- De symptômes unilatéraux irradiant dans le membre inférieur existants depuis moins de 6 semaines et suggérant une radiculopathie
- D’une hernie discale postéro-latérale observée à l’imagerie médicale
43 sujets ont été inclus.

Méthodes :

La mesure à l’IRM de la section totale du multifide, de la surface de section correspondant aux parties fonctionnelles du multifide (dépourvues de graisse), du rapport entre la section «maigre» du multifide et la section totale (SF/ST).

Résultats :

Le rapport SF/ST était plus petit du côté de la hernie que du côté opposé, à la fois au dessous (en moyenne 0.69 vs. 0.72, p=.007) et au niveau de la hernie (en moyenne 0.78 vs. 0.80, p=.031).

L’infiltration graisseuse était plus importante du côté de la hernie au niveau sous-jacent (p=.014).

A contrario de ce qui était envisagé, une section plus grande du multifide a été retrouvée du côté des symptômes au niveau de la hernie (p=.033).

Aucune asymétrie n’a été retrouvée au dessus du segment présentant une hernie ou dans d’autres muscles para-vertébraux, à l’exception d’un signal IRM plus important au niveau des spinaux superficiels au niveau de la hernie.

Conclusions :

La présence d’infiltration graisseuses du multifide peut être un indicateur particulier d’une atteinte discale lombale ou d’une pathologie neurale dans les 6 premières semaines, mais pas la section de ce muscle. Toutefois, de telles mesures ne sont pas des marqueurs fiables de la pathologie lombaire.

Références bibliographiques :

Battié MC, Niemelainen R, Gibbons LE, Dhillon S. Is level- and side-specific multifidus asymmetry a marker for lumbar disc pathology? Spine J. 2012 Oct 17. pii: S1529-9430(12)00554-2. doi: 10.1016/j.spinee.2012.08.020. Article sous presse

Résumé disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 933 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



DisKiné