ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Divers

Fiabilité de la posturographie statique

Rédigé par le Samedi 25 Décembre 2010

Une revue de la littérature



© marilyn barbone - Fotolia.com
© marilyn barbone - Fotolia.com
La posturographie statique en équilibre bipodal peut être un outil fiable pour identifier la posture globale de l’individu et la qualité de l’équilibre en respectant des conditions particulières.
Cette revue systématique fait des recommandations pour améliorer la fiabilité de cette mesure.

Le nombre d’essais nécessaires, la durée de l’examen, sa fréquence d’acquisition, les paramètres les plus fiables sont indiqués dans l’article.

Si vous ne vous adonnez pas à ce type d’analyse, vous pouvez passer votre chemin ; s’il s’agit d’une pratique quoitidienne, vous seriez bien inspiré de vous procurer cet article sur Science Direct...

Alexander Ruhe, René Fejer, Bruce Walker. The test–retest reliability of centre of pressure measures in bipedal static task conditions – A systematic review of the literature. Gait & Posture 32 (2010) 436–445

Résumé disponible en ligne

Le rapport de la HAS sur l'usage de la plateforme


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2524 fois


1.Posté par thomas le 25/12/2010 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
très intéressant mais comme tu le dis JLE, très ciblé puisque peu pratique régulièrement:
pour ceux comme moi que ça intéresse avant d'aller faire le DIU de posturologie clinique que je conseille très très fortement, je me permet de joindre un lien très intéressant, tu en conviendras j'espère ;-)
http://kinesitherapie.chez-alice.fr/DIV4posturologie.htm

2.Posté par thomas le 25/12/2010 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pas compris par contre le rapport posturo et le certes très joli visuel (marre- roseaux -cailloux)???

3.Posté par Jean-Louis Estrade le 25/12/2010 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'homme est un empilement de mobiles, dans un équilibre instable, un pendule inversé oscillant au gré du vent grâce à ses chevilles.

4.Posté par thomas le 25/12/2010 21:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
avec une onde mais sans son FFT...
mieux compris;-)

5.Posté par Safin JL le 04/01/2011 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le modèle du pendule inversé est caduque en posturologie

6.Posté par JLE le 04/01/2011 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'en étais resté aux écrits de Winter (Winter DA. Human balance and posture control during standing and walking. Gait Posture 1995;3:193–214) et aux concepts de Nashner (1985) sur les différentes stratégies de hanche et de cheville. Ca date un peu... Voius avez du neuf sur le sujet ? Merci de bien vouloir éclairer ma vieille lanterne...

7.Posté par JLN le 05/01/2011 16:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 2004, la validité du modèle était encore confirmée (1)... en 2009, elle a été discutée (2) au profit d'un double-pendule inversé (prise en compte de la cheville et de la hanche) (3). Je crois avoir lu aussi des choses sur un modèle en triple (cheville-genou-hanche) ou quadruple-pendule (C-G-H-tête), mais bon... c'est le "la science en train de se faire", alors je ne sais pas comment on peut affirmer de manière aussi péremptoire que tel ou tel modèle est périmé... Peut-être, en effet, que Mr SAFIN pourra nous en dire plus...

(1) Gage WH, Winter DA, Frank JS, Adkin AL. Kinematic and kinetic validity of the inverted pendulum model in quiet standing. Gait Posture. 2004 Apr;19(2):124-32.

(2) Karen Jansen, Oron Levin, Friedl De Groote, Jacques Duysens, Ilse Jonkers. Modelling postural control: Validity of the inverted pendulum assumption . Gait & Posture, Volume 30, Supplement 2, November 2009, Page S81

(3) Briac Colobert, Armel Crétual, Paul Allard, Paul Delamarche. Force-plate based computation of ankle and hip strategies from double-inverted pendulum model. Clinical Biomechanics, Volume 21, Issue 4, May 2006, Pages 427-434


8.Posté par JLE le 05/01/2011 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ceci étant dit, la photo est belle et l'article ne traite pas des modèles posturaux mais plus prosaïquement de la meilleure façon d'utiliser une plate-forme

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Divers | Technologie | Formations spécifiques | Gériatrie | Incontinence et Santé de la femme | Oncologie | Pédiatrie | Domaines spécifiques (Vidéos)




Inscription à la newsletter