ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Genou

Gonarthrose : actif ET passif

Rédigé par le Jeudi 19 Juillet 2012



Gonarthrose : actif ET passif
Quels sont les effets du renforcement musculaire isolé, de la thérapie par exercices isolée ou d’une association de ces thérapies avec du passif, de la thérapie manuelle ?

Une méta-analyse à partir de 12 études contrôlées randomisées conclu que la taille de l’effet concernant l’amélioration de la douleur est de 38% IC95%[23 - 54] en faveur du renforcement isolé, 34% IC95%[19 - 49] en faveur des exercices actifs et de 69% IC95%[42 - 96 ] dans une prise en charge multimodale.
Chaque intervention a aussi un impact sur les déficits fonctionnels.

Il n’a pas été trouvé d’étude contrôlée randomisée comparant les trois prises en charge, cependant les auteurs s’appuient sur une analyse statistique (méta-régression ??) pour conclure qu’il est «possible de rejeter l’hypothèse nulle d’égalité entre les trois formes de traitements»

Il reste toujours d’actualité de toucher le patient.  

Référence bibliographique

Jansen MJ, Viechtbauer W, Lenssen AF, Hendriks EJM, de Bie RA (2011) Strength training alone, exercise therapy alone, and exercise therapy with passive manual mobilisation each reduce pain and disability in people with knee osteoarthritis: a systematic review. Journal of Physiotherapy 57: 11–20

Article disponible en ligne

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1234 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Troisième pouce