ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Divers

Incidents et accidents lors d’un traitement d’acupuncture

Analyse de 1968 cas

Rédigé par JL E le Vendredi 6 Mai 2011

Analyse de 1968 cas



Incidents et accidents lors d’un traitement d’acupuncture
Objectifs de l’étude

Évaluer objectivement les risques potentiels de l’acupuncture en Chine.

Procédure

Trois études contrôlées randomisées multicentriques sur les traitements acupuncturaux de la migraine, des dyspepsies fonctionnelles et de la paralysie faciale ont regroupé 1968 patients; les praticiens ont recueilli les incidents ou accidents consécutifs à ces traitements, ainsi que les facteurs de risques susceptibles de favoriser leur survenue.

Résultats

Parmi les 1968 patients, 74, soit moins de 4%, ont déclaré avoir ressenti au moins un effet secondaire indésirable, sans accident sérieux. La quasi-totalité a récupéré en moins de 2 semaines. Les hématomes sous-cutanés, saignements, érosion cutanée, douleur au point d’effraction cutanée étaient parmi les 9 évènements indésirables.
Plus le patient était âgé, plus ces évènements étaient importants. Les hommes étaient plus touchés que les femmes.

Références bibliographiques

Zhao L, Zhang FW, Li Y, Wu X, Zheng H, Cheng LH, Liang FR. Adverse events associated with acupuncture: three multicentre randomized controlled trials of 1968 cases in China. Trials. 2011 Mar 24;12(1):87.

Article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1383 fois


1.Posté par thomas rulleau le 06/05/2011 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
en pratique qu'en tires-tu ?
penses-tu que, comme dans d'autres pays, les MK devraient-être autorisés à la pratique de l'acupuncture puisque peu nocif ?
ou que le rapport risque bénéfice est défavorable ?

2.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 06/05/2011 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette pratique apparait inoffensive. Je ne suis pas sûr que la pratique avec effraction cutanée soit nécessaire comparativement à la "massopuncture". Qui est du domaine du MK. Dans le dernier rapport Cochrane sur le massage dans la lombalgie, elle est même considérée comme autant si ce n'est plus efficace que le massage "classique".

3.Posté par thomas rulleau le 07/05/2011 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je me souviens avoir lu l'abstract, qui honnêtement m'avait étonné.

en fait je pensais aussi à ça :
http://www.wcpt.org/node/25485

et à l'ouverture peut-être prochaine de ce domaine pour l'instant médical

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Divers | Technologie | Formations spécifiques | Gériatrie | Incontinence et Santé de la femme | Oncologie | Pédiatrie | Domaines spécifiques (Vidéos)




Inscription à la newsletter