ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Genou

Jeannine et La Machine

Rédigé par JL E le Vendredi 4 Mars 2011

Une Revue Cochrane



Jeannine et La Machine
Jeannine s’est fait opérer d’une prothèse de genou. Elle a passé trois semaines en CRF et arrive au cabinet avec une prescription de 20 séances.

"Les kinés du Centre étaient gentils" me dit-elle, mais ils passaient beaucoup plus de temps avec les patients paralysés (les pôvres disait Jeannine, et des fois des tous jeunes rajoutait-elle) qu’elle observait dans la salle de rééducation commune (il en faut du courage et de la patience pour soigner tant de misères).

Elle a bien bénéficié de quelques massages dispensés par le stagiaire et un qui devait être kiné ou polonais (quelque chose comme çà), mais surtout, elle a eu La MACHINE (et au début, c’était dûr, croyez moi).

Vint ensuite la question fatale bien qu'habituelle : «Et c’est normal que mon genou ne plie pas à plus de 80° au bout de trois semaines ?».

Partant de la racine des cheveux, quelques gouttes de sueur ont alors perlé sur mon front, stoppées net par le souvenir de ma dernière lecture : «Harvey LA, Brosseau L, Herbert RD. Continuous passive motion following total knee arthroplasty in people with arthritis. Cochrane Database Syst Rev. 2010 Mar 17;(3)», qui me permit un avis référencé : «Heureusement que vous avez eu des séances d'arthromoteur, sinon, il y a de fortes preuves que vous n’en soyez encore qu’à 78°».

L’oeil de Jeannine fut brièvement interrogatif, se demandant si c’était du lard ou du cochon, puis elle est passée avec bonheur au froid du mois de mars et au prix du fuel.

C'est tout moi, çà. J’aurais dû dire 78° VIRGULE CINQ en MOYENNE, çà fait plus sérieux. Ils le font, pour le fuel.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1584 fois


1.Posté par thomas le 04/03/2011 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis intéressé par cet article, surtout dans les effets à court, moyen et long termes de l'arthromot, mais je n'arrive pas à trouver dans l'abstract le délai entre l'opération et la prise de mesure?

2.Posté par JL E le 04/03/2011 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans la revue, il est écrit que les effets à court-terme sont ceux retrouvés moins de 6 semaines après randomisation, à moyen-terme entre 6 semaines et 6 mois après randomisation, à long-terme plus de 6 mois après randomisation. Je suppose que la randomisation est contemporaine de la chirurgie ?
Apparemment, les effets sont plus importants (ou moins nuls...) sur le court-terme.

3.Posté par PETITDANT le 08/03/2011 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Partant de la racine des cheveux" ... ??? ... arrête de fantasmer JL !!!!!!!!!!!!!
Rassure Jeannine ...elle aurait pu être attachée sur LA MACHINE ... si si ça se fait encore !!!
Merci de nous faire partager cette nouvelle confirmation scientifique de ce qui est déjà cité dans les recommandations HAS de 2008 sur les PTG.
Cordialement
Bernard

4.Posté par JLE le 08/03/2011 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ben quoi, quand je suis penché sur le cas du patient, c'est possible quand même j'te dirais...Surtout à la fin du traitement, quand je fais une prière (pour potentialiser les énergies et libérer les émonctoires).

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Si tu es trop ouvert d'esprit, ton cerveau risque de tomber par terre

Info Éric Arnaud.