ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Kinés et Cour des comptes !

Rédigé par le Mardi 15 Septembre 2015

Il y a plusieurs messages (visibles ou pas) adressés à la profession. La démographie professionnelle, l'efficience, les conventions, etc. A vous de décrypter...



Un rapport de la cour des comptes fait parler... (màj 13h23 le 15/09/15)

Les journaux grand publics reprennent la nouvelle :
Le parisien

France Info

20minutes

L'express

France TVinfo

Le figaro

La Tribune

Notre confrère Kiné Actualités (ActuKiné est un webzine indépendant qui n'est pas lié à la "maison des kinés) avait déjà relevé les soucis en 2011

25 Septembre 2015 :

Effectivement, suite du feuilleton sur les lampistes. Aujourd'hui, le scandale des kinés en EHPAD sur France Inter.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3511 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par Michel GOURGUES le 25/09/2015 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attention ça dégaine de tous les côtés. Les cabinets "multibox" les usines, plombent la profession : "Ah le kiné :on passe une heure au moins dans son cabinet mais lui, on ne le le voit que10 minutes...".
Il fallait s'y attendre.

21.Posté par Eric Blin le 25/09/2015 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nouvelle couche ce matin sur France Inter, les kinés en Ehpad facturant des actes fictifs, sujet développé ce soir à 19h22 "secrets d'infos"
http://www.franceinter.fr/emission-secrets-d-info-arnaques-a-la-secu-vigipirate-la-police-a-bout-de-souffle

20.Posté par Stéphane BLANC le 18/09/2015 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Cette "augmentation" et cette "dérive" (dixit Médias et Cour des Comptes) des dépenses libérales en soins infirmiers et kinés n'est-elle pas la conséquence des politiques de santé voulues par nos gouvernants : raccourcir les durées d'hospitalisation (via le PRADO notamment) et orienter les patients vers les Infirmiers et Kinés libéraux... Il me semble que ces pseudo-experts de la Cour des Comptes n'ont pris en compte que les dépenses et ont oublié de calculer combien l'Assurance Maladie a économisé en journée d'hospitalisation.
Je suis étonné du mutisme du CNOMK et des Syndicats à ce sujet...

19.Posté par JLE le 17/09/2015 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis quand trouve t'on normal qu'un corbeau puisse tenir DEUX camemberts en bec à la fois ? Ces corbeaux blancs se croient vraiment tout permis.

18.Posté par Henri LAMBERT le 17/09/2015 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un corbeau blanc (ben oui, pourquoi pas ?), est posé sur une magnifique branche, deux Camembert en bec; sa patte proximale tient une scie et depuis des années, coupe la branche.
Quand celle-ci s’effondre, il s’interroge : « Pourquoi est-ce à moi que cela arrive ? Je suis si bon, avec la meilleure formation du monde, le système de santé le meilleur au monde, le QI moyen le plus haut du monde, un métier subventionné, etc… »
Ben oui, mon vieux ; mais tu oublies que tu as aussi accès aux meilleures scies du monde !
Ah, un peu d’auto dérision, cela fait du bien, non ?

17.Posté par Grandir en France Mtondos le 16/09/2015 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"J'ACCUSE" (Ma réponse aux médias)
IL FAUT RESPECTER LES GENS qui travaillent et QUI FONT LEUR METIER
Les moyennes cachent des excès. Le pire est de généraliser.
La POLITIQUE est faite pour changer les choses, mais les politiques ne changent pas ; ils mettent trop longtemps à apprendre.
Dans ce contexte où tous les bras sont enchaînés à la production, avec l’obligation de s’adapter au risque que la chaudière n'explose, ce qui manque plus que tout, c'est le PROJET de RASSEMBLEMENT.
Un projet fondé sur la COMPETENCE rassemble nécessairement sous le poids des besoins que personne ne peut nier, dans la mesure où les politiques et celle qui s'impose, le feraient sur des valeurs démocratiques et non pas à défaut de présence et d’implication,
Malheureusement, à l’usage, l’élu finit le plus souvent par penser que les autres n’ont rien à dire, Comme c’est faux, sa priorité les divise plus encore et profite du partage.
Voyez comme la paperasse est significative de l’absence de changement. Le résultat est à la mesure de l'implication de Big Brother. Les promesses partent dans tous le sens mais ne sont jamais tenues, l’idéologie elle-même n’est que propagande et les médias n'ont de cesse d'en alimenter l'audimat.
Ce qui manque, c’est la VRAIE POLITIQUE dans cette rue du COMMERCE MIMETIQUE qui entraîne tout le monde. Autant de dépendances qui multiplient les désordres. Voilà, bien les effets de la délégation de compétence en marche et la déliquescence de l’efficacité au sommet.
AGIR ? A force de repasser la facture, de récupérer le travail, de nier les efforts, de profiter de la bonne volonté, de faire du colmatage, de se satisfaire des STATISTIQUES et de n’agir que pour des prochaines ELECTIONS, on peut dire qu’il y en a qui pensent vraiment mal.
Rien ne changera de cette façon. L’accumulation des erreurs et des mensonges boue dans la cocotte minute entre l’AMBITION des uns et le RENONCEMENT des autres..
DE QUI SE MOQUE T-ON ?
Plus de 60% de charges sur un travail de 12 heures par jour, 5 à 6 jours par semaine pendant plus de 40 ans. Autrement dit plus de 35 heures par semaine pour payer les charges, sans revalorisation effective, avec l’obligation de s’adapter aux pressions administratives, à une COMPETITIVITE DELOYALE, exigeant de diversifier l’activité professionnelle pour compenser le déficit de l’exercice conventionné !
Au total une perte de pouvoir d’achat de plus 50 % en vingt ans et des obligations de réinvestissements permanents.
Des ASSURES SOCIAUX, bien sûr, finalement, que le politique prend FAUSSEMENT à témoin, alors qu’il est le PREMIER RESPONSABLE DES DEBORDEMENTS de la demande de soins. Pourquoi ? Parce que la médecine a reconnu, dès 1994, qu’elle ne peut pas endiguer les TMS et le mal de dos, dans la mesure où les structures environnementales sont inadaptées et où les bonnes habitudes gestuelles et posturales ne peuvent être apprises que dès le jeune âge.
LA COUR DES COMPTES N'A T-ELLE PAS MIEUX à FAIRE ?
Que dire des conséquences de la généralisation de l’informatique qui conditionnent en grande partie depuis 15 ANS ce débordement chez l’adulte jeune, et qui se généralisera demain chez l’enfant ?
Ignorer la nécessité de prévention, c’est prendre tous les professionnels de santé par derrière, et se foutre du monde en faisant semblant de ne pas le savoir !
Et cela dure depuis des décennies.
Pour l’anecdote, une histoire vraie. Un soir un Premier Ministre se pointe à 22 heures avec des amis dans un restaurant. Le serveur lui dit, on ferme. Comment ??? Le patron arrive et lui montre la carte sur laquelle il avait détaillé les 53 postes de prélèvement sociaux sur les salaires de ses employés. Voilà, vous comprenez pourquoi on est fermé à cette heure.
Alors, si le prochain tient vraiment à ce que les professionnels de santé fassent un autre métier qu’ils continuent comme ça. Et que ceux qui font un autre métier se préparent à le faire eux-mêmes. Parce que franchement, il est inacceptable de mépriser des professionnels qui consacrent leur vie à l’humain au cas par cas, tandis que d’autres n’en ont absolument pas l’obligation.

16.Posté par JL E le 16/09/2015 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
30/32 patients par jour, ce n'est pas mon mode de fonctionnement non plus, mais la rééducation vestibulaire pose problème dans sa cotation. La notion de plateau technique n'y consiste pas simplement à multiplier les ballons de rééducation ; le matériel est cher et apparait nécessaire. Et tout ça toujours pour un AMK7 il me semble ?
Une cotation décente multiplierait les praticiens s'y adonnant. Comme nous n'y pouvons rien...

15.Posté par Bernard DELALANDE le 16/09/2015 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
Je ne comprends pas pourquoi vous vous sentez visé ? Votre mode de pratique est discutable. Bien sur il est possible de le défendre... mais avec des arguments.
1/ 30/32 patients jour que vous prenez si j'ai bien compris plus d'une demi heure fait : au moins 15H/j => Vous êtes courageux ou vous ne les prenez pas 1/2 heure voire plus => Qu'ils sont au sein de votre cabinet cabinet plus d'une 1/2 h mais ce n'est plus pareil.
2/ Vous n'êtes pas assez nombreux ? Il faut soit augmenter l'effectif du cabinet soit dire : NON. La deuxième solution n'est pas évidente mais elle s'apprend.
3/ Le confrère orthopédiste n'a rien à voir avec le travail du kiné mais, je me trompe peut-être et ce n'est pas parce qu'il agit mal que j'ai le droit de faire la même chose.
4/ La qualité des soins ne se mesure pas qu'au témoignage poli des patients et le bouche à oreille marche aussi pour la voyance.
5/ Je fais partie du système et le subit encore plus durement que vous. Nous n'avons pas d'augmentation (si, en fait les charges augmentent) car le gouvernement nous sort toujours l'exemple de ces MK qui en font trop...

Je reste cordial.

14.Posté par kinédésabusé le 16/09/2015 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tapez toujours sur les mêmes ça fera moins de mécontents ( ça ressemble à du Shadok )
je suis souvent au dessus des quotas 30/32 jour mais que faire je me fais incendier si lors des prises de rendez vous je
ne reçois pas rapidement surtout dans "mon" créneau rééducation vestibulaire et déséquilibres.Les patients veulent être vite débarrassés de leurs vertiges, et puis pour un vppb il ne faut pas 1/2 h de temps et nous ne sommes pas nombreux à pratiquer exclusivement ces techniques, deux de mes confrères partent en retraite pas de successeur!! ...alors grosse demande enfin on tourne en rond si j'ose dire.
Enfin les patients sont contents le bouche à oreille est excellent donc que faire? Et puis le matériel est couteux, les séminaires aussi alors avec 15 euros on fait quoi ? Une petite réflexion, je peux vous assurer que certains orthopédistes consultent 40 patients jour, dit on d'eux qu'ils sont dangereux, inefficaces?? ils sont pris par le système, demande et charges diverses tout comme nous. Ceux qui "travaillent" trop alimentent aussi le porte monnaie social par leurs impots et cotisations ils ne font pas "que" le gaspiller Cordialement

13.Posté par Bernard DELALANDE le 16/09/2015 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
Je m'indigne de voir des confrères qui pratiquent les soins usine et qui prennent 4/5 fois par semaine justifiant ce travail par des charges plus lourdes en fonction de la région d'installation.
Cela ne peut-être une justification à différence de prise en charge.
Travaillant dans un cabinet multi-disciplinaire avec des infirmières, elles m'avouent et je note de même que les soins de fin de vie se sont multipliés ces dernières années. Les hôpitaux se sont désengagés de cette prise en charge. C'est normal mais de là à nous le reprocher...

12.Posté par pommerol le 16/09/2015 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense qu'il s'agit plus de quantité que de qualité et de disparité de soins en fonction des régions qui est remis en cause dans ce rapport
le développement de la chirurgie ambulatoire ne peut se faire dans certains domaine sans nous si nous pouvons être coordinateur .
courage il faut continuer à nous reformer et tout ira bien

11.Posté par JL E le 16/09/2015 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bah...Dans trois ans on produira 2000 kinés de moins !

10.Posté par kamel le 15/09/2015 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est maintenant que l on attend dans le désordre pour ne vexes personne les syndicats , le conseil de l ordre ,l ink ,la ffmkr ,les enseignants,les directeurs d ecole les kinés ....
Personnellement très en colère a la suite de la lecture de l article du parisien j ai téléphoné a ce journaliste DANIEL ROSENWEG
ligne direct 01 40 10 32 12 pour avoir des précisions sur les chiffres annonces et sur le travail de recherche sur les conditions de travail des kinés et les motivations pour dénigrés une profession de santé eh bien suite a une discussion enflammée j apprend que ce Monsieur a suite a une fracture du pied ,u affaire a un kiné qui prenait 9 personnes a la fois dans des chambres...avec toutes les frustrations qui s en suit il ajoute qu il n a pas récupérer ses amplitudes !!!!désolé je n ai pas u le temps de lui demande le type de fracture ,de parler de son chirurgien si il a été opéré ?et si il en a voulu a son chirurgien ? mais il ne m a pas répondu quand je lui est dit qu il n avait qu a changer de kiné ...
Voila pour le rapport dont il est question cela me dépasse ,il y a surement des gens très compétents ou impliques qui seront capables de faire ce qu il faut pour une profession maltraitée comme beaucoup d autre .

9.Posté par fefen le 15/09/2015 17:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ds toutes les professions il y a des mediocres.. Mais serieusement des cotations a 15euros ac 60% de charge et une retraite qui va sauter donc la necessite d'avoir une assurance vie. Laissez les jeunes parler si vous avez deja gagne votre vie

8.Posté par Eric LE FORMAL le 15/09/2015 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut rembourser l'efficacité, et cela dans tous les secteurs de la santé. Avec un rapport pareil, cela ne peut que renforcer nos choix de carrière, çad devenir efficace dans la prise en charge. Les caisses le prendront en compte, et pourront par conséquent dérembourser ce qui ne l'est pas, comme c'est le cas pour certains médicaments!

7.Posté par Benjamin BOLLA le 15/09/2015 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La profession est incapable de s'auto réguler, irresponsable et les jeunes sont incités à profiter de ce système par leurs ainés.
C'est la course à l'acte, à la rentabilité du cabinet et aucun contrôle censé n'est effectué par la CPAM pour enrayer cela.

- Personne ne s'indigne de voir des praticiens recevoir plus de 40 patients par jour ?
- Personne ne trouve anormal que des patients soient vus 4 ou 5 fois par semaine pour des problèmes de dos / ou dans le cadre de la gériatrie ?
- Personne ne se dit que de poursuivre des soins avec des patients sans interruption durant plusieurs années pour le même problème est une aberration ?

La profession s'est tirée une balle dans le pied en profitant du conventionnement et du remboursement par la Sécurité Sociale et les mutuelles. Les patients ont été déresponsabilisés par le tiers payant généralisé et les kinés qui n'ont pas su les "rendre actif", s'auto-rééduquer et se sont contentés de faire "massage, electro, chaud"...

Et tout cela, alors que la littérature scientifique soutient nos compétences, nos connaissances et notre efficacité..
Nous avons un rôle majeur à jouer en terme de santé publique en nous inquiétant de problèmes du XXIème siècle comme la BPCO, la douleur chronique, l'inactivité physique...
Nous sommes capables de réduire les coûts de santé en prenant nos responsabilités comme avec l'accès direct par exemple.

Pour cela, il faut une responsabilisation de la profession. Ce n'est pas gagné car il y a des barrières énormes en France et des plans de carrière à modifier pour certains kinés...

Ce rapport permettra certainement de faire avancer notre profession en éliminant progressivement les usines à patients et les soins "de confort" en nous concentrant sur l'activité thérapeutique, d'éducation et de prévention.
Nous aurons enfin rattrapé quelques années au retard pris avec nos confrères anglo-saxons, américains, canadiens, australiens...

6.Posté par fefen le 15/09/2015 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voui c'est un peu un marronier ca... Mais si tu diminues le quota d'entree au concours, il faut aussi limiter le nombre d'etrangers qui peuvent venir s'installer en france sachant que chez eux c'est un metier bouché puisque non reglemente par concours. Mais le vrai probleme c'est le cout des medicaments en france qui est exhorbitant comparé aux autres pays europeens 10 a 15x plus cher selon les pays. Mais en france la vitale et dc le tiers payant permettent aux labo/lobby pharmaceutique de s'en mettre plein les fouilles tout en jetant en patures de temps en temps les kines d'autre fois les depassements des fois les "profiteurs". Tt le monde se tape dessus et eux se tapent le ventre

5.Posté par ribault le 15/09/2015 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
est ce qu'on s'est préoccupé de comptabiliser les diminutions de frais hospitaliers puisque les kiéns prennent les patients en post opératoire immédiate?

4.Posté par Pierre TRUDELLE le 15/09/2015 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci.
Nous avons actualisé la page

3.Posté par Arnaud le 15/09/2015 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le rapport a été rendu public aujourd'hui. Il est consultable là : https://www.ccomptes.fr/Accueil/Publications/Publications/La-securite-sociale3

1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires