ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Musculo-squelettique

Kinésio taping, une réelle efficacité sur les courbatures ? (1/2)

Rédigé par le Jeudi 12 Mars 2015

Analysons les choses de plus près mon cher Watson...



© U. Woell - Fotolia.com.jpg
© U. Woell - Fotolia.com.jpg
L'article présenté met en évidence une efficacité de ces bandes colorées sur les courbatures (3 critères de jugements pris en compte: la douleur, la modification du volume musculaire et le pourcentage maximal de sa contraction ) .
Une étude contrôlée randomisée à deux bras composée respectivement de 18 (expérimental) et 19 (contrôle) sujets, fût réalisée sur le biceps brachial. Les mesures ont été faites à 24, 48 et 72 heures après un travail musculaire spécifique visant à créer des courbatures.
La conclusion des auteurs est sans appel: le kinesio taping a un effet positif pour la récupération musculaire présentant des courbatures.

"Enfin la vérité éclate au grand jour!", pourront s'exclamer certains d'entre nous qui, s'appuyant sur le témoignage des patients, constatent chaque jour l'efficacité de ces traitements.
Certes.

Oui, mais ....


Nous invitons nos aimables lecteurs, à trouver le ou les biais majeurs de cette étude qui peuvent sérieusement compromettre les conclusions apportées.
Nous ne manquerons pas de vous les présenter dans un prochain post...

Voici l'article en question:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4339160/

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2826 fois


1.Posté par seb le 12/03/2015 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui mais...pourquoi ne pas comparer le KT a une bande sans tension posée sans "méthode"?

2.Posté par Anthony le 12/03/2015 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas d'aveugle, pas de placebo. Risque d'effet de Hawthorne sur l'EVA.
Les données n'ont pas été comparées entre le groupe K-tape et le groupe contrôle, donc l'estimation de l'effet est biaisé du fait de la récupération naturelle des courbatures.

Je suis novice dans l'interprétation d'études donc n'hésitez pas à me corriger.

3.Posté par Guillaume LAPASSERIE le 12/03/2015 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais clairement +1000 avec Seb. C'est toujours le même soucis. Et c'est tellement simple de faire une comparaison soit en pose inversée (disto proximal vs proximo distal) soit en faisant n'importe quoi sur les tensions (mais sans le dire au patient)... Et ça on peut tous l'expérimenter au cab.
Je me promets d'ailleurs que le prochain qui vient avec un hématome je lui mets un tape à l'envers, et je posterais la belle photo de l'hématome "drainé" avec fierté :D.

4.Posté par Thomas le 13/03/2015 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous,
quand je vois la difficulté de monter une expérience scientifique, lire "c'est tellement simple de" me laisse songeur.
De ce que j'ai pu trouver comme info, c'est une expérience pour le diplôme de fin de formation, j'espère que les Travaux de Fin d'Etude de cette année seront de cette qualité par chez nous... Publier dans une revue à faible impact factor, mais toujours mieux que sans...
Bref, des biais, des limites, mais aussi un travail avec des apports potentiels.

5.Posté par S R le 15/03/2015 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, la critique est aisée, mais le but ici n'est pas de critiquer le travail des auteurs en les rabaissant mais juste d’apprécier la validité interne de l'étude pour savoir si l'on peut lire le résultat et ensuite d'évaluer la pertinence clinique du résultat et sa cohérence externe pour savoir si l'on peut raisonnablement appliquer le traitement dans notre pratique clinique.
Nous ne sommes pas chercheurs mais cliniciens en effet, et a ce titre nous recherchons le meilleur traitement pour nos patients, se contenter de dire que "publier c'est du travail donc soyons cléments", ne fera pas améliorer la qualité des soins envers nos patients.

6.Posté par Thomas le 15/03/2015 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Stephan,
je n'ai pas demandé de clémence pour les auteurs et si je suis en accord sur le fond avec toi, la forme me laisse songeur, je cite ce qui m'a fait réagir : "c'est trop simple de". Je suppose que l'auteur de ce commentaire à au moins une publication de niveau supérieur pour parler de "simplicité".
Si tous nos actes étaient basés sur des études d'une qualité au moins équivalente, je te suivrais. J'attends avec impatience la prochaine mouture des TFE ;-)

En attendant, comme clinicien, je reste sur ma conclusion :
"Bref, des biais, des limites, mais aussi un travail avec des apports potentiels."

En plus clair, dans mon choix thérapeutique, c'est loin d'être à la dernière case, avec les trucs non évalués, les avis d'experts etc... C'est tout ce que j'en tire, "raisonnablement" :-)

7.Posté par JB le 17/03/2015 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As-t-on le droit de chercher les biais de celle-ci :

http://www.actukine.com/Ktaping-pas-d-efficacite-face-a-l-oedeme-de-l-entorse-de-cheville-etude-randomisee_a4599.html

8.Posté par JB le 17/03/2015 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
In Group II, KT was applied to the biceps brachii on the nondominant side in a direction !!!!!!!!!!!! perpendicular to the muscle fibers !!!!!!!!! juste effets vasculaire donc vu la pose, ca tombe bien il regarde ça dans son "étude". Comme presque tout ce qui sort en kiné on peut appelé ca un papier donnant des pistes mais pas une étude on est d'accord

Tout est criticable, je ne cherche même pas a parler du fond, mais il ya des mesures avec US, Electromyographie.... soit bien plus que dans le 3/4 des pseudo études qui sortent.

9.Posté par Thomas le 17/03/2015 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour JB,
je ne comprends pas bien cette phrase : "mais il ya des mesures avec US, Electromyographie.... soit bien plus que dans le 3/4 des pseudo études qui sortent."

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base







accès direct acide hyaluronique acromio-claviculaire acte individuel acupuncture AINS anti-inflammatoires antétorsion fémorale assurance maladie biostatistiques calcanéus camptocormie canal carpien canal lombaire étroit capsulite retractile Cervical. Abord préliminaire Cervical. Bilan actif Cervical. Bilan passif Cervical. Généralités Cervical. Neurodynamique Cervical. Traitement actif Cervical. Traitement passif chicago technique chiropractique chirurgie coiffe des rotateurs conflit sous-acromial contrôle moteur contrôle postural course à pied coxalgie coxarthrose coxo-fémorale Diagnostic différence de longueur des membres inférieurs disque inter-vertébral douleur chronique drainage lymphatique manuel drapeaux jaunes droit femoral Dry needling dégénérescence discale entorse de cheville entorse du genou essai controle randomise etirements EVA evidence based practice Examen du sujet exercices thérapeutiques fasciathérapie fasciite plantaire Fibromyalgie fléau cervical fuseau neuro-musculaire gainage Genou gonarthrose goniométrie GROC hallux valgus hernie discale IFMK inclinométrie incontinence urinaire IRM kappa kinesiotaping kinesitherapie ligamentoplastie Lombaire. Abord préliminaire Lombaire. Généralités Lombaire. Traitement passif Lombalgie lombo-sciatique Maitland manipulation vertébrale massage McKenzie MDT Membre inférieur. Abord préliminaire Membre inférieur. Généralités MRP Mulligan multifide nerf médian nerf radial nerf sciatique nerf tibial nerf ulnaire neuro-sciences neurodynamique nociception oedème Oldies but goldies ondes de choc ostéopathie ostéoporose palpation pelvis Physiotherapie pied piriforme Placebo plagiocéphalie podalgie podologie podomètre poignet points-gâchettes posture posturographie posturologie professions de santé proprioception psoas PSR PTG PTH quadriceps questionnaire rebouteux recommandations de pratique clinique red-flags regle de prediction clinique renforcement musculaire rythme crânio-sacré réflexothérapie rééducation posturale globale sacro-iliaques sacrum scapulalgie sciences de l'éducation scoliose semelles orthopédiques SFP SLR slump-test stabilométrie Start Back Screening Tool strain et counterstrain stretching symphyse pubienne syndrome des jambes sans repos syndrome douloureux regional complexe syndrome du canal carpien syndrome du canal tarsien talagie tapis roulant Temporo-mandibulaire. Bilan actif tendon achilléen tenségrité Test testing therapie manuelle therapie miroir Thoracique. Généralités Thoracique. Traitement passif thrust torticolis Traitement Épaule. Traitement passif épicondylalgie équilibre