ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Cardio-respiratoire

Kinésithérapie en Soins Intensifs : mise à jour d'une revue systématique

Rédigé par Pierre SAVOURÉ et Erwan TAILLER le Vendredi 31 Octobre 2014

Traduction des résumés indexés dans la base de données PEDro par la Société Française de Physiothérapie



Revue systématique. Les revues systématiques ne sont pas notées.

CONTEXTE
Bien que la kinésithérapie soit fréquemment employée chez les patients en unité de Soins Intensifs, son rôle est remis en question. Le but de cette revue systématique de la littérature, une mise à jour d'une publiée en 2000, était d’examiner les preuves concernant l’efficacité de la kinésithérapie chez les patients adultes intubés et ayant une ventilation mécanique en unité de Soins Intensifs.

MÉTHODE
La recherche bibliographique principale dans la littérature a été effectuée sur PubMed, avec des recherches secondaires effectuées sur MEDLINE, CINAHL, Embase, la bibliothèque Cochrane et PEDro. Seuls les articles publiés à partir de 1999 ont été inclus. Il n’y a eu aucune limitation concernant le schéma d’étude, le type d’intervention ou les critères de jugement des études cliniques ; les revues non systématiques ont été exclues. Les critères de pertinence recherchés et les données ont été extraits des études incluses. L'hétérogénéité marquée des schémas a empêché une mise en commun statistique des résultats et a amené à une revue descriptive.

RÉSULTATS
Ont été passées en revue cinquante-cinq revues cliniques et trente non cliniques. Les preuves issues des essais contrôlés randomisés évaluant l’efficacité des méthodes de kinésithérapie respiratoire multimodales de routine sont contradictoires. Il a été montré que la kinésithérapie comprenant une mobilisation précoce et progressive était faisable et sûre, avec des données issues d’essais contrôlés randomisés démontrant qu’elle améliorait la fonction et diminuait la durée de séjour en unité de Soins Intensifs et à l'hôpital.

CONCLUSIONS
De nouvelles preuves disponibles, publiées depuis 1999, suggèrent qu’une intervention en kinésithérapie comprenant une mobilisation précoce et progressive est bénéfique pour les patients adultes en unité de Soins Intensifs en terme d’effets positifs sur la capacité fonctionnelle et son potentiel à réduire la durée de séjour hospitalier et en soins intensifs. Ces nouvelles découvertes suggèrent qu’une mobilisation précoce et progressive devrait être réalisée en priorité à tous les patients adultes en Soins Intensifs et les services à orientation clinique pour les kinésithérapeutes de Soins Intensifs.

Référence :
Physiotherapy in intensive care. An updated systematic review
Stiller K
Chest 2013 Sep;144(3):825-847

(Traduction : Pierre SAVOURÉ et Erwan TAILLER ; Relecture et publication : Aurélie MORICHON)

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 732 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires