ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Cardio-respiratoire

L’efficacité de l’acupuncture pour la lombalgie chronique non spécifique : une revue systématique et méta-analyse

Rédigé par Timothé PIERRE et Jordy GAULLIER le Samedi 29 Novembre 2014

Traduction des résumés indexés dans la base de données PEDro par la Société Française de Physiothérapie



Revue systématique. Les revues systématiques ne sont pas notées.

SCHÉMA D'ÉTUDE
Une revue systématique (RS) et une méta-analyse (MA) d’essais contrôlés randomisés (ECR).

OBJECTIF
Evaluer la totalité des preuves en relation avec l’efficacité de l’acupuncture pour la lombalgie chronique non spécifique (LCNS).

RÉSUMÉ DES DONNÉES DE CONTEXTE
L’acupuncture est devenue une alternative populaire pour traiter les symptômes cliniques de la LCNS. Un bon nombre d'ECR a examiné l'efficacité de l'acupuncture dans le traitement de la LCNS.

MÉTHODES
Une recherche systématique de la littérature a été réalisée sans restriction de date ni de langue jusqu’en mai 2012. Les études incluses dans la revue étaient des ECR qui examinaient toutes les formes d’acupuncture adhérant à la théorie traditionnelle d’acupuncture pour traiter la LCNS. Les critères de jugement incluaient les déficiences, les limitations d’activité et les restrictions de participation. La qualité méthodologique des études a été examinée en utilisant l'outil de risque de biais de Cochrane.

RÉSULTATS
Trente-deux études ont été incluses dans la RS, dont 25 études présentaient des données pertinentes pour la MA. L’acupuncture a permis une réduction cliniquement significative des niveaux de douleur auto-déclarée (DM -16.76 (IC 95% -33.33 à -0.19), p = 0.05, I2 = 90%) comparée à un faux traitement et a amélioré la fonction (DMS -0.94 (IC 95% -1.41 à -0.47), p < 0.00, I2 = 78%) comparée à aucun traitement immédiatement après l’intervention. Les niveaux de fonction ont aussi été cliniquement améliorés quand l’acupuncture est venue en complément des soins usuels, ou quand l’électro-acupuncture a été comparée aux soins usuels seuls. Lorsque l’acupuncture a été comparée aux médicaments (AINS, myorelaxants et analgésiques) et aux soins usuels, il y avait des différences statistiquement significatives entre le groupe contrôle et le groupe intervention mais ces différences étaient trop petites pour être d’une quelconque signification clinique. Il n’y avait aucune preuve appuyant plus l’acupuncture que la neurostimulation électrique transcutanée.

CONCLUSION
Cette RS démontre que l’acupuncture peut avoir un effet favorable sur la douleur auto-déclarée et les limitations fonctionnelles sur la LCNS. Cependant, les résultats devraient être interprétés dans le contexte des limitations identifiées, en particulier en ce qui concerne l’hétérogéinité dans les caractéristiques de l’étude et la faible qualité méthodologique de la plupart des études incluses.

NIVEAU DE PREUVE
1

Référence :
The effectiveness of acupuncture for non-specific chronic low back pain: a systematic review and meta-analysis
Lam M, Curry P, Galvin R
Spine 2013 Nov 15;38(24):2124-2138

(Traduction : Timothé PIERRE et Jordy GAULLIER ; Relecture et publication : Aurélie MORICHON)

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 945 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires