ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Coude

L’épicondylite ? C5 !

Rédigé par le Samedi 10 Septembre 2011

What else ?



L’épicondylite ? C5 !
Faut-il manipuler les cervicales ou les thoraciques en présence d’une épicondylite ? C’est bien une drôle d’idée de se poser la question.
Mais il s’agit d’une vieille conviction des thérapeutes manuels sur l’intérêt de thruster les cervicales dans ces douleurs de coude. Alors pourquoi ne pas chercher à en savoir plus ?

Objectifs

Comparer les effets d’une manipulation vertébrale cervicale et thoracique sur le sueil de la pression à la douleur et la force de serrage sans douleur chez des patients souffrant d’épicondylalgie.

Méthodes

Une étude randomisée en simple aveugle sur 18 patients, chaque sujet bénéficiant d’une seule séance de manipulation vertébrale cervicale ou thoracique. Le seuil douloureux à la pression et la force de serrage ont été recueillis sur chaque coude de chaque patient avant traitement et 5 minutes après par un «blind assessor».

Résultats

Il y aurait une antalgie plus importante consécutive à la manipulation vertébrale cervicale. La force de serrage est sans changement.

Le thrust, celà doit secouer la corne postérieure de moelle... C’est sûr qu’avec un tel mouvement, les mécanorécepteurs doivent causer plus fort que les récepteurs à la douleur.

Références bibliographiques

Fernández-Carnero J, Cleland JA, Arbizu RL. Examination of Motor and Hypoalgesic Effects of Cervical vs Thoracic Spine Manipulation in Patients With Lateral Epicondylalgia: A Clinical Trial. J Manipulative Physiol Ther. 2011 Sep;34(7):432-40.


Résumé disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2276 fois


1.Posté par Pierre le 12/09/2011 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour moi il est intéressant de s intéresser aux cervicale en 2 eme plan de traitement après un travail sur le coude ( MTP, tête radial, crochetage, stanish). En effet est ce que toutes les Épicondylalgie sont d origine cervicale..? Personnellement je ne pense pas d où la critique de cette étude.

2.Posté par joux le 13/09/2011 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la thérapie neuroméningée permet de definir si un lien existe ou non entre le nerf radial et l'épicondylite mise en tension du nerf en ouverture ou en fermeture du trou de conjugaison, la mise en tension modifie t elle la douleur?

3.Posté par Dévigne France le 13/09/2011 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai eu des résultats excellents en MASSANT la charnière cervico-dorsale, et en terminant les séances par un traitement local du tendon quand le massage de la charnière cervico-dorsale ne suffisait pas...et oui! un "simple" massage, à distance de la tendinite...

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Glissements du plexus brachial