ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Organisations des soins

L’hôpital de Saint-Cloud lance t'il encore la séance d’ostéopathie à 25 € ?

Rédigé par le Mardi 1 Septembre 2015



Mai 2015

Après le Centre Hospitalier de Villeneuve-Saint-Georges, celui de quatre villes de l'Ouest Parisien (Saint-Cloud, Sèvres, Ville-d’Avray, Chaville) ouvre au public des consultations ostéopathiques sur son site de Saint-Cloud, au motif que « la demande existe », comme l’affirme Elisabeth Pacreau, la directrice du Centre.

David Bourgoin, le directeur de l’information clinique chez Ostéobio, école d’ostéopathie installée à Cachan (Val-de-Marne), défend ce tarif auprès du Parisien, bien moins coûteux que celui facturé 70 € en ville.

Pour ce prix attractif, trois praticiens se relaieront au chevet des patients, soit deux étudiants en fin de 5° et 6° année et un enseignant.

La formule plaît, plus de mille rendez-vous ayant été honorés en un an au CH de Villeneuve-Saint-Georges.

D’après le Parisien, «les ostéopathes entendent collaborer étroitement avec les médecins, comme les obstétriciens et gynécologues de la maternité. « Par exemple, nous pouvons soulager les femmes enceintes », illustre David Bourgoin».

Lire l’article à partir duquel a été rédigée cette note.

Septembre 2015

Ostéobio fait aujourd'hui partie des écoles n'ayant pas reçu d'agrément de la DGOS. Il semble que ce conventionnement  avec le CHI de Villeneuve-Saint-Georges comme avec celui des Quatre-Villes à Saint-Cloud soient en cause pour ce refus d'agrément, puisque la clinique d'Ostéobio n'est pas une clinique interne à l'école, mais une convention passée avec un hôpital.

Merci à Thomas Rulleau pour le complément d'information.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3699 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par fefen le 12/09/2015 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu aurais ressenti le besoin de te former si tu faisais autre chose que mettre des sondes et/ou asseoir les gens sur une chaise qui tourne. Tu peux prendre 2 patients a la fois et faire du bon boulot, tu peux aussi en prendre un seul et le masser pdt 30 mn en lui racontant la recette du beignet de fleur de courge.

25.Posté par Jean le 04/09/2015 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@fefen : "que la majorite des tp kines on apprend a masser et a faire une abduction de hanche ac prise contre prise.." On n'a pas du aller dans la même école, ou faire notre formation dans la même période...

"Et les kines qui ne se forment pas apres l'ecole a l'osteo ou au moins a la therapie manuelle sont justes bon a travailler a l'hopital"
Quel intérêt de dénigrer les confrères hospitaliers?
Rappelons que l'enquète de "Que choisir" relayé par AK nous précise que 1 MK sur 2 en libéral prend plus d'un patient en même temps et 14% ne sont là qu'au début et fin de séance.

Alors, bien que je ne pense pas ce que je vais dire mais c'est pour l'exemple, je reprendrais ton esprit en disant "Les kinés qui font du libéral sont justes bon à prendre plusieurs patients (clients) en même temps et faire marcher le tiroir caisse".

Il y a d'excellents MK en hopitaux, tout comme il y en a des mauvais. Et bien évidemment, il en est de même en libéral. La pratique libéral ne fait pas du kiné un bon kiné, et la pratique hospitalière des mauvais kinés.

Et pour finir, je dirais que personnellement, je ne fais que du vestibulaire et de la neuro-urologie. Je ne suis pas formé à la TM, ni à l'ostéo, je n'en ai jamais ressenti le besoin, ni le manque. Suis-je donc bon qu'à travailler à l'hôpital?
Notons que dans certains hopitaux, la TM prend de la place avec des kinés formés, et des recherchers se mettent en place aussi.

I have a dream, that one day, physiotherapists will all be welded together...

24.Posté par fefen le 04/09/2015 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand j'entends dire que les osteo sont des estheticiens ca me fait marrer quand on voit que la majorite des tp kines on apprend a masser et a faire une abduction de hanche ac prise contre prise.. J'ai appris a devenir kine en faisant de l'osteo. On s'est juste fait voler notre metier mar des nini c tt.. Et les kines qui ne se forment pas apres l'ecole a l'osteo ou au moins a la therapie manuelle sont justes bon a travailler a l'hopital

23.Posté par Thomas le 03/09/2015 08:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui en 2015, aux vus des connaissances internationales, peut encore croire à la séance miracle

Combien de séances d'ostéo par jour ?
et donc combien de patients-clients croyants ?

22.Posté par Jérémy Martin le 02/09/2015 23:54 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui en 2015, aux vus des connaissances internationales, peut encore croire à la séance miracle. Les processing?
Que les ostéos craignent les Kinés d'accord, mais absolument pas l'inverse.

21.Posté par Jérémy Martin le 02/09/2015 23:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les ostéos sont principalement des Kinés, les ninis sont anecdotiques comparer aux, je crois, 2 000 000 d''actes Kinés/semaine en France.
Quelles confusions pour qu''elles consequences? Un effet de mode voilà tout.

20.Posté par Conrard le 02/09/2015 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour le SN je ne sais pas, mais je vous certifie que la FFMKR n'a pas de formation diplômante en ostéopathie ! L'INK propose simplement des formations aux MK ayant déjà décroché leur titre d'ostéopathe. Donc pas de conflit d'intérêt.

19.Posté par Jcd le 02/09/2015 01:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je doute que beaucoup de Kinésithérapeutes auraient traite le mr sans dépassement d honoraires . parce que se former à itmp ou kpten , ça coûte une blinde , et à moins de supporter qu''un type moins forme que vous facture trois fois plus que vous ....

18.Posté par ABH le 01/09/2015 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui me gêne le plus dans tout ça c'est surtout que dans ma tête hôpital = pathologie. Or nous le savons bien qu'un ostéopathe ne peut prendre en charge que les troubles fonctionnels et aucunement les pathologies organiques. Ca me paraît alimenter la confusion quand à ce métier.

17.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 01/07/2015 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez raison, j'aurais dû écrire "efficace" et non "compétent".

Mes propos se voulaient factuels et non polémiques :
1°- Il n'y a pas de preuves dans la littérature qu'un traitement en ostéopathie concernant les troubles musculo-squelettiques soit plus efficace qu'un traitement en kinésithérapie.
2°- Les 16,30 € que coûtent une séance de kinésithérapie sont pris en charge en intégralité par l'AMO et les mutuelles.

16.Posté par sophie le 01/07/2015 17:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien sûr, vous avez le droit de croire qu'un ostéopathe non-diplômé comme celui qui vous recevra à l'Hôpital de Saint-Cloud sera plus compétent qu'un kinésithérapeute diplômé et attentif. Mais ce n'est qu'une croyance.

Je ne suis vraisemblablement pas la mieux placée pour parler du sujet pour sur, ceci dit votre remarque me semble discutable cher Mr Estrade.

L'article parle de 2 étudiants (fin de 5 et 6eme année) et d'un enseignant.

Soutenez-vous de ce fait que l'enseignant est moins compétent qu'un kiné de profession ? Car alors, vous sous entendez que ce même kiné ayant appris par le biais d'un enseignant (comme dans tous les domaines finalement me direz-vous ?) a été formé par quelqu'un d'incompétent faisant de ce fait de lui un incompétent également ?

Arretons un peu de tirer à vue sur tout le monde non ? L'idée me semble bonne car elle permet à des étudiants de pratiquer et à d'autres d'en profiter à moindre cout.

15.Posté par Thomas le 25/06/2015 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oh! la belle publicité... Sophie serait-elle de la famille de cet ostéopathe parisien dans son lien ?

14.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 25/06/2015 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"C'est une excellente initiative.

Quand on regarde les prix moyens du marché, une séance n'est clairement pas accessible à tout le monde."


Une séance de thérapie manuelle délivrée par un kinésithérapeute peut être facturée entre 16,13 € et 20,43 €, remboursable intégralement par la CPAM et votre mutuelle.

Il n'y a pas aujourd'hui de preuves que les prises en charge en ostéopathie soient plus efficaces qu'une prise en charge de ce type. Et clairement, elle est accessible, depuis 1945, à tous les français.

Bien sûr, vous avez le droit de croire qu'un ostéopathe non-diplômé comme celui qui vous recevra à l'Hôpital de Saint-Cloud sera plus compétent qu'un kinésithérapeute diplômé et attentif. Mais ce n'est qu'une croyance.

13.Posté par sophie le 25/06/2015 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une excellente initiative.

Quand on regarde les prix moyens du marché, une séance n'est clairement pas accessible à tout le monde. Surtout quand il faut un suivi régulier.
Cela me rappelle une époque ou mon mari souffrait de maux de dos terribles et pour lesquels nous avions fait appel à http://www.osteopathe-paris-17.fr/. Son tarif nous avait semblé cher mais vraisemblablement, au regard des 70 euros moyens exposés par l'article, nous étions dans les clous.

Bien à vous,

12.Posté par Nomer le 03/06/2015 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'est pas nécessaire de composer en quatre heure pour savoir si la Santé Publique doit satisfaire les demandes ou les besoins !!! Les besoins sont identifiés par des enquêtes rétro et prospectives, essentiellement. Ensuite, on vérifie comment on peut répondre aux besoins dans le bassin de population et selon les coûts engendrés. La méthode est simple.

11.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 03/06/2015 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour la réponse bien complète.
En Allemagne, un hôpital fermerait s'il est en déficit pour la 3° année consécutive ? En France on diversifie ?
Jamais nous n'allons pouvoir nous en sortir collectivement avec de tels comportements individuels ...

10.Posté par Nomer le 03/06/2015 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour répondre à JLE, les hôpitaux ont une marge de manoeuvre sur les nouveautés. Le projet d'établissement est débattu par la Commission médicale d 'établissement (CME) et soumis aux instances consultatives : le comité technique d'établissement (CTE), la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques (CSIRMT), pour en citer les principales dans ce choix. La diversification est en effet une piste, car la T2A permet de renflouer les caisses. Pour le reste, il y a bien longtemps que les effets pervers de cette T2A sont connus, entre autres la sélection des malades qui rapportent peu et orientés vers d'autres établissements. Les hôpitaux ne manquent pas de patients, il manque de patients rentables. Mettre en place une consultation d'ostéopathie à 25€ est un appel d'air, rentable, pas d'hospitalisation, pas de salaire, tout au plus des locaux et un peu de personnel de gestion.... L'économie d emarche a franchi le pas de l'hôpital local, laissant les autres activités plus prestigieuses au CHU et CHR.

9.Posté par CHRISTOPHE CADOT-BURILLET le 02/06/2015 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
personnellement, je ne me plains pas que les osteos n'aient qu'une faible formation clinique, je contesterais plutôt le fait qu'ils y aient accès, ce ne sont pas des professionnels de santé, ils n'ont pas à dispenser des "soins" dans les hôpitaux, juste du bien être comme les esthéticiennes , les coiffeurs ....
je crois que le champ de la pathologie reste à définir, et en corollaire qui intervient pour faire quoi.

pour mon post précédent, j'ai tapé un peu vite et oublier un zéro (25 000 €)

8.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 02/06/2015 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne peut pas se plaindre que les étudiants en ostéopathie ne pratiquent quasiment pas lors de leurs études et se plaindre aussi lorsque leurs enseignants leur trouvent des stages où se former.
Ce qui pose problème, c'est l'énergie que développe cet hôpital pour se diversifier. Est-ce parce qu'il manque de patients ? Dans ce cas, il faut le fermer ; personne ne peut croire que son éloignement de Paris transforme Saint-Cloud en désert médical.
Est-il totalement privé et libre de faire ce qu'il souhaite et accueillir qui il veut ? Ne bénéficie t-il d'aucune subvention d'État ? Ce n'est pas le cas du Centre Hospitalier de Villeneuve Saint Georges qui accueille lui aussi des ostéopathes.

7.Posté par CHRISTOPHE CADOT-BURILLET le 02/06/2015 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mille patients sur l'année à 25€ ça nous fait 2500€ de de CA pour trois praticiens, ça fait rêver....
il faudrait plus simplement plastiquer toutes ces écoles qui non seulement mènent leurs étudiants à la ruine, à un avenir moitié chez Mac do moitié au smic, et de surcroît sont en train de torpiller ceux qui sont installés..

1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires