ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Lombales

La Chicago Technique n’est pas la panacée

Rédigé par le Dimanche 15 Avril 2012



La Chicago Technique n’est pas la panacée
Les chercheurs en physiothérapie sont comme des roquets tenant leur proie : dès que quelques études montrent un avantage thérapeutique à propos d’une manoeuvre, cinquante études suivent sur le sujet avec quelques variantes.

Pour qui est habitué aux veilles bibliographiques, c’est un peu comme un feuilleton, avec son épisode hebdomadaire. Cette semaine, après «Tintin chez les Schtroumpfs» (pas de politique sur ActuKiné mais le respect du libre choix du lecteur), la «Chicago Technique et le syndrome fémoro-patellaire».

Eh ben, çà marche pas. La Chicago Technique est sans intérêt sur l’activation du quadriceps (un peu comme le K-Taping sur le sujet sain).

Il existe aussi des preuves insuffisantes pour se prononcer sur les effets thérapeutiques de la Chicago Technique dans l’hallux valgus, l’épine calcanéenne, les jambes sans repos, les crampes nocturnes, l’énurésie, le vitiligo, ...

Encore de bien belles heures de lecture en perspective.

Référence bibliographique

Grindstaff, Terry L.; Hertel, Jay; Beazell, James R.; Magrum, Eric M.; Kerrigan, D. Casey; Fan, Xitao; Ingersoll, Christopher D. Lumbopelvic Joint Manipulation and Quadriceps Activation of People With Patellofemoral Pain Syndrome. Journal of Athletic Training. Volume 47, Number 1, January-February 2012. pp. 24-31(8)

Article disponible en ligne

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1193 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



DisKiné