ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Enseignement

La Fédération Nationale de l'Enseignement Privé inquiète de la réforme des études de kinésithérapie

Rédigé par le Dimanche 21 Décembre 2014

Son président publie une lettre ouverte à Marisol Touraine



La suppression complète de l’accès par concours met un point (final ?) à l' accès aux études de kinésithérapie à partir de prépas privées.

Patrick Roux demande à Marisol Touraine de revenir sur sa récente décision et développe un argumentaire à partir de quatre points :

1°- 60% de ces classes préparatoires devraient fermer, d’où le licenciement de plus de 4 000 salariés.

2°- Les étudiants en prépa ont des capacités de réussite plus limitées que ceux passant par PACES, STAPS ou Bio et ne pourrons donc devenir kinésithérapeute pour cette raison.

3°- Le maillage des prépas kiné est beaucoup plus dense que celui des facultés, ce qui oblige les parents à dépenser des sommes plus importantes pour l’hébergement de leurs enfants suivant une filière universitaire.

4°- Les 300 écoles de préparation aux concours paramédicaux accueillent environ 40 000 étudiants, ce qui va coûter environ 400 millions d'euros à l’État (sur la base de 10 500 euros par étudiant et par an).

La lettre ouverte de Patrick Roux dans économie-matin.fr

 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4741 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

50.Posté par Benjamin le 23/01/2015 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Intéressant ce rapport mais il y a deux gros oubli dans l'aspect financement : ceux qui bossent à côté pour se payer leurs études et le nombre d'année pour réussir le concours.
En médecine c'est impossible de réussir en une année et encore moins en bossant à côté ou vraiment rare.
En prépa kiné c'est tout à fait possible de bosser à côté et de l'avoir en une année. Ce qui permet finalement de dépenser moins d'argent au final. Tout le monde ne peut pas l'avoir en une année mais tout le monde ne peut pas réussir via médecine non plus.
Et ce sont justement les conditions financières qui m'ont fait opter pour les écoles privées.
Après je suis d'accord pour dire que les écarts de prix sont abusifs entre les écoles.
Mais j'ai l'impression que le débat c'est privé contre public et qu'on s'éloigne du réel sujet : les kinés issus du publics sont ils du même niveau que ceux issus du privé ? si non alors autant réformé les deux.

49.Posté par greivmeuh le 23/01/2015 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Benjamin : le but de réformer la sélection est double.

1 : permettre aux étudiants d'accéder à du contenu qui leur sera utile pour la suite. Soit valider des UE pour d'autres formations s'ils ne sont pas sélectionnés en kiné, soit prendre de l'avance sur le contenu des cours de kiné. C'est aussi un pas vers l'universitarisation.

2 : permettre une plus grande mixité sociale à l'entrée des écoles de kiné, en permettant aux enfants d'ouvrier et aux enfants de cadres supérieurs d'avoir les mêmes chances, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, quand on voit que des étudiants s'inscrivent à plusieurs concours privés, ce qui est hors de portée pour beaucoup de potentiels candidats.

La lecture du rapport de la FNEK sur le coût des études est très instructif, disponible en cliquant sur le lien suivant : http://www.fnek.fr/sites/default/files/cout%20des%20etudes%202013.pdf

Cordialement.

Greivmeuh

48.Posté par Thomas le 23/01/2015 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais à quoi cela sert-il de scier une branche qui fonctionne bien ?


le programme va être modifié, si on part sur ce qui a été produit par le groupe des "15" qui a fait des propositions, le réinvestissement de cette première année vers des enseignements en anatomie descriptive et fonctionnelle, physiologie humaine, psychologie permet de libérer des heures de cours pour d'autres enseignements sur les autres années à l'IFMK. Les cours actuels de prépa ne sont que des redites des cours de Lycée et ne rentrent donc pas dans cette modification profondes des acquisitions de compétences des futurs kinésithérapeutes.
Pour les ergothérapeutes, je ne me prononce pas, je ne suis pas compétent sur le sujet.

47.Posté par Benjamin le 23/01/2015 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste une question qui devrait être essentielle au débat. Voyez vous une différence entre les kinés issus de médecine et ceux issus d'écoles privées ? Pour ma part, ayant beaucoup d'amis kinés et ergos issus des deux branches, les avis sont les mêmes : ils ont le même niveau. Le but de la réforme est d'améliorer la formation des kinés. C'est une très bonne chose. Mais à quoi cela sert-il de scier une branche qui fonctionne bien ? Pourquoi ne pas garder les deux voies d'accès ? Une pour ceux qui ont de meilleures capacités d'intégration de connaissance et une pour ceux qui ont un raisonnement plus matheux. Quant au côté financier, il y a de trop nombreux paramètres à prendre en compte pour savoir lequel revient moins cher au final.

46.Posté par Thomas le 23/01/2015 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
La PCB proposait une redite des savoirs acquis en première et terminale, le concours PCB étant supposé sur le programme de ces 2 années de lycée. Les prépa n'auraient jamais dues voir le jour.

La confusion entre anatomie fonctionnelle et biomécanique est fréquente, chez les pro de santé comme chez les prof de prépa visiblement. Les utilités de l'une et de l'autre sont visiblement beaucoup plus mal évaluées chez les prof de prépa...

Le coût d'une inscription en licence STAPS ou PACES est de 184 euros en 2014, même en rajoutant le prix d'une prépa complémentaire, on reste bien loin du coût de la prépa privée + déplacement et frais d'inscription aux concours.

Cordialement.

45.Posté par prof de prepa kiné le 23/01/2015 01:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@mkde

Parce que cela n'est ni les mêmes programmes, ni les mêmes horaires.

La PCB proposait des bases scientifiques solides face à la première année de médecine (il faut bien l’appeler par son nom) plus que légère dans sa manière d'aborder les sciences dures (la plupart des professeurs qui enseignent la biophysique ou les stats en paces proposent des cours qui sont à mon humble avis révoltant de faiblesses et d'approximations).
La première année de médecine fait des médecins comme on les connaît maintenant : certes capable de soigner un rhume (ou pas), mais dénoué de sens critique car incapable appréhender les rudiments des sciences dites "dures".
Mon parcourt en tant que patient est plein de ces médecins qui croient comprendre parce que cela est écrit dans le Vidal...
En tant que prof de physique en prépa kiné je savais au moins que mes élèves avais les rudiments de mécanique nécessaire à me tordre le bras... ;-) .
Lorsque je vais voire le Diafoirus qui me sert de généraliste, je comprend pourquoi les patients vont demander l'avis de leur kiné après être aller chez le médecin.

Plus pragmatiquement, pour revenir à ta question tu surestime la santé financière des prépa kiné :

Elle subissent une nationalisation forcée (pourquoi pas), mais l'état n'assume pas les licenciement du plan sociale... Elle vont être mis en liquidation judiciaire pour la plupart.

Pour ce qui est des élèves et du point de vue : on ne fait pas omelette... Mes élèves ne sont pas des œufs, ils ne sont pas tous riches (certain ne pourraient pas ce payer une PACES pour de vrai), certains travaillent la nuit pour financer leurs études.

Cordialement...

44.Posté par Michel GOURGUES le 02/01/2015 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
. J'ai les bras qui m'en tombent. Certains propos sur cette réforme sont consternants.
On pourrait créer un CAP de masseur-kinésithérapitre ,ça serait moins long ,moins dur et moins cher.
Mieux vaut zapper, notamment les" Bégoniades ".

43.Posté par Kiwi le 31/12/2014 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et celui des étudiants, et celui des patients

42.Posté par Coquelicot le 31/12/2014 11:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bégonias; l'intérêt de ton fils passe avant celui de toute une profession?

41.Posté par Jle le 30/12/2014 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
63 places pour kiné en PACES à Tours, dérisoire ?

40.Posté par Bégonias le 29/12/2014 18:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thomas, aucun conflit d'intérêt si ce n'est d'être le pére d'un garçon de tout juste 18 ans qui a eu son bac S avec mention bien en juin 2014, qui veut kine par vocation depuis ses 15 ans mais qui ne se voyait pas passer par la première année de médecine à TOurs, pour un nombre de place dérisoire sur ORleans et surtout devoir éventuellement laisser sa place à des médecinś pharmacien, dentistes venant au final et par dépit prendre les places de kiné car mauvais classements au final. Ceci après longue discussion avec une collègue dont la fille à faits 2 anneeś de médecine pour faire kine et qui s'est fait doubler sur le poteau pour 3 places par ses collègues doublants eux aussi mais qui n'étaient pas là pour kiné à la base ! Et croyez moi cela est dur à entendre et à vivre pour un jeune dont le métier de kiné est une vraie et profonde vocation. Alors je ne suis pas spécialement pour les prepa privées et le concours pcb, mais la paces bonjour les dégâts, du moins en l'état . Et je suis en rage de vouloir supprimer ce concour sans préavis, sachant qu'il faut 2 ans en moyenne pour l'obtenir .Bonne soirée

39.Posté par Thomas le 29/12/2014 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Question sans réponse : quels sont tes conflits d'intérêt sur le sujet ? Prof de prepa? Propriétaire d'une prepa?

38.Posté par Bégonias le 26/12/2014 19:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CE qui s'est passé avec 2 anciens arbitrages pourtant ministériels ! Mais je vois que même pour une année supplémentaire de pcb pour compenser cette annonce sans aucun délais, il n'y aucune ouverture de votre part, nous verrons. Bonne soirée

37.Posté par Thomas le 26/12/2014 18:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Begonias, imaginant mal les étudiants en prepa aller manifester plutot que de préparer leurs concours... que peut il arriver? ??

Question sans réponse : quels sont tes conflits d'intérêt sur le sujet ? Prof de prepa? Propriétaire d'une prepa?

36.Posté par Seb le 26/12/2014 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Pace spécifique kine existe depuis longtemps.C'etait l'APEMK à la fac de Besançon avec le programme de médecine+biomecanique+physiologie musculaire+initiation à la MK...en place dès 1991!

35.Posté par Bégonias le 26/12/2014 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thomas, je veux simplement dire : dans l'arbitrage de décembre le gouvernement veut mettre en place une paces spéciale kiné ( c'est dans le texte) pour une sélection mieux adaptée que les concours pcb et la fac actuelle de médecine , je suis d'accord avec cela, sauf que le ce projet va être discuté début 2016 pour une ouverture en sept 2016, c'est logique il faut du temps pour mettre cela en place, mais laissons avant cela la rentrée de sept 2015 pour un dernier concours au printemps 2016. A ne pas vouloir un minimum d'ouverture cette reforme risque de ne pas passer et ce n'est ce que nous demandons, MArisol Touraine a de gros problème avec les médecins actuellement et tout peut arriver !!!!!

34.Posté par ABH le 26/12/2014 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on laisse le PCB une année de plus, on risque de refaire une fournée de primants lésés car mal informés pour engranger de plus gros sous. Et même si on n'en fait pas, cela veut dire pas de primants, donc moins de candidats et donc aucune équité avec les années précédentes dans la sélection.
La PACES propose des prépas mais, quel réel effet des prépas au concours ? Je doute qu'elles soient vraiment utiles, chaque fac proposant un tutorat souvent de qualité et encadré par les professeurs (en tout cas c'était le cas dans ma fac).

À Jle : Pas besoin d'une énorme surface financière pour passer par la PACES, j'en suis la preuve vivante. Avec les aides de l'état on fait la première année et une fois en IFMK, il n'y a plus de raison d'échouer et les banques ne sont plus si réticentes à accorder un prêt.

La PACES apportent des connaissances, certes pas forcément utiles dans la pratique de tous les jours mais nécessaires dans la compréhension de certains articles scientifiques. Qui plus est si on veut produire des travaux de qualité pour justifier de l'intérêt de notre profession aux autres professionnels et notamment les médecins, je pense qu'un socle commun est utile.

33.Posté par Thomas le 26/12/2014 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bégonias, que veut dire : "en attendant cela, il est plus que logique de laisser les concours PCB Une année de plus jusqu'au printemps 2016"
Qu'est-ce que "plus que logique"?
Quels sont tes conflits d'intérêts sur le sujet?

32.Posté par Bégonias le 25/12/2014 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout le monde parle des prepas kiné au prix affreusement élevé , mais personne ne parle de la possibilité de passer par une prépa spécifique kiné mais cette fois ci PUBLIC !!!!!! Et gratuites donc ....... Réservée aux meilleurs dossiers certes . Aujourd'hui même, les futurs bacheliers peuvent voir sur le portail admission post bac 10 établissements publics préparant aux concours PCB gratuites !!!!! Ces prépas kiné publics se trouvent dans des lycées PUBLICS voir certaines universités. D'ici 3 semaines sur ce même portail aDPost Bac les bacheliers vont pouvoir s inscrivent dans ces pŕepas pour la rentrée de septembre 2015 en vue de préparer les concours PCB du printemps 2016 !!!! J'ai contacté ces prepa public : ils n'ont aucune information sur cette reforme et ils vont bien accepter les enregistrements des futurs bacheliers via ADP d'ici qqc jours. Comment peut il en être autrement pour cette rentrée 2015 ??, c'est logique pour ces futurs bacheliers en période d'inscription post bac et les nombreux primants des prépas à kiné qui se retrouvent dans la mouise : oui à la reforme en cours mais un an de plus de concours PCB et la plus de gros soucis. D'ailleurs l'arbitrage de décembre du gouvernement prévoit une négociation début. 2106 pour mettre en place une nouvelle PACES spéciale Kiné pour la rentrée de sept. 2016 : en attendant cela, il est plus que logique de laisser les concours PCB Une année de plus jusqu'au printemps 2016

31.Posté par Michel GOURGUES le 25/12/2014 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très juste Thomas, une réforme implique des changements . Cela fait trop longtemps que notre profession stagne, c'est le moins que l'on puisse dire.

1 2 3
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires