ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Evidence Based Practice

La Fin du Monde et autres balivernes (4): la Miviludes

Rédigé par le Mardi 27 Novembre 2012

Arrêtons nous un peu plus sur cet organisme important.



La Fin du Monde et autres balivernes (4): la Miviludes
En préambule vous pourrez remarquer la réactivité des personnes liées à une dérive sectaire : en général très violente. Autrement dit quand vous interrogez quelqu’un qui a une pratique sectaire vous avez souvent en retour des invectives, des protestations, des menaces.
Le débat n’est quasiment jamais serein.
Faut il y voir un sentiment de culpabilité, une peur de perdre un marché, perdre une source de profits ? Bien souvent outre un prestige l’auteur d’une manipulation mentale cherche le profit financier.
 
Retournons maintenant sur le site web de la Miviludes. Voici ce que vous pouvez y trouver :
 
En tant que kinésithérapeute nous sommes plus exposés à la dérive sectaire.
La Miviludes propose cette définition : « il s'agit d'un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société ».
 
La Miviludes recense des pratiques de massage ou d’imposition des mains : La kinésiologie, la fasciathérapie, le Reiki, le massage Tui Na.
 
Quelques chiffres donnés par la Miviludes :
 
« -4 français sur 10 ont recours aux médecines dites alternatives, dont 60 % parmi les malades du cancer,
-il existe plus de 400 pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique,
-on dénombre 1 800 structures d’enseignement ou de formation « à risques » dans le domaine de la santé,
-4 000 « psychothérapeutes » autoproclamés n’ont suivi aucune formation et ne sont inscrits sur aucun registre.
-on évalue à près de 200 le nombre de "bio-décodeurs", à plus de 800 le nombre de kinésiologues, à environ 3 000 le nombre de médecins qui seraient en lien avec la mouvance sectaire. »
 
Le nombre de médecins exerçant une pratique non conventionnelle est passé de 52% en 1992 à 67% en en 2009 (source nouvelobs.com ). Une forte demande existe de la part des patients.

Entre autres documents tous interessants voici 10 conseils pour se protéger de la dérive sectaire sur ce lien.

 
Nous poursuivrons demain notre incursion parmi les sectes avec une contribution de Rémi Rémondière.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2235 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

41.Posté par marco le 14/12/2012 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@thomas: Non ca me vexe pas!!! Si c'est la réalité, j'ai pas de quoi me vexé!! Je ne suis pas un partisan de l'UFP. Mais je pense que dans le communiqué Mme fioraso fait réference à l'UFP france. Car je crois que l'UFP est plutot une bonne université au portugal. Apres en ce qui concerne la fascia les enseignants du DU ont tous obligatoirement un master ou il y a des intervenants exterieurs qui sont pour la plupart des médecins.
A la base c'était plutot un compliment que tu arrive à rapporter autant d'information.

@ AO: la fascia est franco portugaise si on peut dire au point de vue thérapie manuelle!!! Après plusieurs chercheurs internationaux s'interessent aux propriétés des fascias (fasciaresearch.com). Je ne pense pas que dans d'autre pays il y est des universités qui s'interesse à la fascia MDB. En france ca me semble difficille vue le contexte actuel. Il me semble difficille de mener une étude de bonne qualité sans un minimum de soutien.
AO tu auras peut etre une autre idée....

40.Posté par Thomas le 14/12/2012 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@marco, c'était en ouverture du journal de France Inter hier matin, désolé que ça te vexe, mais puisque l'UFP se présente comme "université" pour promouvoir leur formation de fasciathèrapie, la potentiel perte de ce label semble être une information pertinente à faire partager.


@Guillaume, oui j'ai fréquement appliqué l'enseignement du DIU de posturo en libéral, comme en salarié (en TM et équilibre). ça m'a surtout donné envie de continuer d'aller sur les bancs de la fac...
et oui le master dépend de la faculté de STAPS mais aussi santé, par contre l'orientation ne semble pas aller vers ce que tu traites dans ton cabinet.

39.Posté par AO le 13/12/2012 22:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je sais pas, ça parait compliqué en France. On pourrait essayer de recenser sur 2012 le nombre de publications issus d'autre part que l'université, il doit pas y en avoir énormément.
J'imagine qu'avant une apothéose en grande étude clinique randomisée, il faille faire des études préliminaires de type étude de cohorte pour espérer décrocher une bourse.
La fascia est-elle une pratique franco-française ? N'y a t-il pas eu déjà une fac de physio à s'y intéresser ?

38.Posté par marco le 13/12/2012 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ thomas: Merci de nous partager toutes tes trouvailles!! Je sais pas comment tu as le temps de regarder tous ca!! Le probleme se serait posé un jour de toute facon avec l'homogéneisation des diplomes européens. Apres effectivement l'année est pas donné mais bon on ne peut pas assimiler constamment l'UFP à l'école de fascia.

@ AO: Le but est plutot de tester l'efficacité d'une méthode. Et justement quel organisme ou strucutre accepterait de financer une étude de medecine non conventionelle ?? Est ce que ca existe ,ca me semble difficile!!

@guillaume: la thérapie manuelle enseigné par KPTEN est prouvé dans sa grande majorité!! Après une étude possede quelque variable qui font que des fois elles se contredisent entre elles!!


37.Posté par Guillaume W le 13/12/2012 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai un peu de retard dans le fil des commentaires mais tant pis.
@ Eric, j'ai regardé le site de kpten il parle beaucoup d'EBP mais j'ai l'impression que c'est plus les bilans qui sont EBP que les techniques. "Les niveaux de preuves (Evidence Based Practice: EBP) sont une composante essentielle du programme, dans la limite de ce qu'ils peuvent couvrir avec un niveau de qualité suffisant. L'approche EBP est appliquée à la thérapie manuelle rachidienne en incorporant une classification des problèmes douloureux rachidiens ainsi que des sous-catégories adaptées construites sur différentes stratégies de prise en charge en thérapie manuelle."
Thomas me corrigera surement si je me trompe mais en ce qui concerne la thérapie manuelle je crois qu'il n' y a pas de techniques ayant un niveau de preuves suffisant . http://www.actukine.com/Une-therapie-pas-plus-efficace-que-d-autres-tous-comptes-faits_a3088.html


@ Thomas, j'avais failli faire un DIU de posturologie, mais j'avais peur de ne pas pouvoir l'appliquer en libéral, tu as réussi? Ton master c'est pas un master STAPS?
En fait ma question était de voir si il y avait des formations enseignants des techniques basés sur l'approche EBP permettant de soigner les maux les plus courants que l'on rencontre au cabinet: rachialgies, tendinites,...
Je n'ai toujours pas trouver la réponse!

36.Posté par Thomas le 13/12/2012 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dépot de plainte contre l'UFP pour utilisation abusive du terme université :

http://www.franceinfo.fr/education-jeunesse/le-plus-france-info/genevieve-fioraso-porte-plainte-contre-l-universite-fernando-pessoa-831505-2012-1
http://www.franceinfo.fr/player/reecouter?play=831505

35.Posté par AO le 11/12/2012 22:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce que vous entendez par valide ? Efficacité, innocuité ?

Si vous voulez comparer un nouveau traitement par rapport à un traitement plus "conventionnel", la seule chose valable est une étude contrôlée randomisée.

Restera à trouver le financement, un nombre de sujets suffisants, à concevoir une étude méthodologiquement solide, et à passer le cap du comité de lecture d'une revue spécialisée.




34.Posté par marco le 11/12/2012 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je reitere ma question pas par piège mais par ce que ca m'interesse!!
Comment actuellement prouvé qu'une technique est valide si elle n'est pas proche d'une pratique conventionelle???
Quels sont les étapes à suivre, les organismes a contacter??

33.Posté par Francis G le 11/12/2012 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis désappointer d'y voire des médecins présenter un multitude de test sans :
1) u[Descriptif et objectif du test]u .... et là merci à Marc, kiné, pour ses "recadrages" comme tu le dis. Car sinon tu dois deviné. Au passage B. Lavignolle est à la retraite.
2) Décrire la pertinence et l'intérêt clinique du test
3) Préciser la fiabilité du test
4) L'éventuelle soupçon de validité du test en question
etc...
Ce n'est pas le concept d'EBP me semble-t-il. Mais çà dépend ce qu'on y cherche. Ce n'est pas de la thérapie manuelle EBP, c'est un DIU de médecine manuelle ostéopathique.

32.Posté par Thomas le 11/12/2012 08:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Francis, en 2008-09-10, certes certains cours sont loin de l'EBP, mais placer ce DIU dans la "liste" reviendrait à mon avis oublier les interventions de M. Messina (que je salut, merci à lui pour les recadrages) et B. Lavignolle.
quand au master, aucun doute possible

31.Posté par Francis G le 11/12/2012 05:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais je suis daccord avec toi, certains DIU tendent vers l'EBP a ce que j'entends, mais toujours a vite..sssse len....te... et avec du retard alors q pres de chez nous en angleterre, hollande et ailleurs comme en australie ca va de plus en plus vite!

30.Posté par Francis G le 11/12/2012 05:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ eric et thomas. Qd as tu fait ce DIU ce medcine manuelle ? je ne sais pas si Nelly Darbois ne serai pas tenter de vite placer DIU dans sa fabuleuse liste. Je parle en connaissance de cause, pas d EBM ou EBP, et ce n \'est pas que mon avis.

29.Posté par Jean Christophe Villiot-Danger le 10/12/2012 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci à Nelly Darbois pour sa participation à la discussion. Vous connaissez tous son travail ?
Je vous invite à relire les définitions de la dérive sectaire, celle qui nous concerne le plus, et de parcourir le site zététique et de bien saisir leur principes de réflexion.
Pour la suite.

28.Posté par marco le 10/12/2012 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thomas, pour une fois je ne parlais pas forcement de la fasciathérapie mais d'une thérapie en géneral. comment tester une nouvelle technique ???
Les connaissances sur le corps et sur la douleur sont en pleine évolution donc pourquoi nos thérapies ne pourraient pas l'etre.
Je sais que tu ne changeras pas d'avis mais je trouve que pour conclure sur le sujet originel, il est dommage d'accuser trop hativement des praticiens de dérive sectaire.

27.Posté par eric le 10/12/2012 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Thomas pour les infos. En tout cas vivement l'évolution de la Kiné vers l'EBP et l'universitarisation. Tout le monde aura a y gagner, les professionnels comme les patients.

26.Posté par Thomas le 10/12/2012 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@marco, je comprends ton point de vue, mais je ne le partage pas, je pense qu'acquérir le label universitaire et s'appeler "professeur d'université" doit venir après avoir "évaluer" l'efficacité de se que l'on souhaite promouvoir,
faire l'inverse, c'est risqué d'influencer les résultats de ses recherches

@Francis : je suis d'accord, mais ayant fait d'autres formations il y a quelques temps (Busquet par exemple, ma première en sortant de l'IFMK :- ( perte de sous) je disais que l'université dans les DIU "tendent vers", et le master on nage dedans, Kpen je n'ai pas eu l'occasion de tester

@Eric :DIU de Bordeaux et master IRHPM


25.Posté par marco le 10/12/2012 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ok thomas mais ta premiere question peut etre tourné dans l'autre sens.
Comment faire de la recherche quand on est pas universitaire??

J'aimerais vraiment comprendre comment il est possible de prouver une technique sans soutien d'une université ou d'un hopital ou d'une autre structure,....

24.Posté par eric le 10/12/2012 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thomas, peux-tu dire quel est le master 2 et la formation en thérapie manuelle auxquelles tu as pu accéder avec un DE de Kiné? Existe-t-il une liste de telles formations universitaires utiles pour l'activité en libéral?

23.Posté par Francis G le 10/12/2012 19:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien que moins chèrs au tarif horaire, les cours dispensés lors des DU et DIU sont dépendants de l'Université je me permettrai de dire dépendants de la vision de ses professeurs. A mon sens peu ou voire pas d'EBP dans ceux que j'ai pu faire et ceux en route, en tout cas rien à voir avec certaines formations étrangères que "kpten" réussi à ramener en France.

22.Posté par Thomas le 10/12/2012 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour moi la question est comment la formation à la fascia peut prétendre être universitaire sans recherche ? (parce que l'argent des formations est là).

Et sinon les formations que j'ai cité tendent vers l'EBP, sont universitaires et à des coût plus faible à beaucoup plus faible ( 6euros25 pour le master :-) )... mais il est vrai que je pensais plus élevé le coût de la formation fascia.

1 2 3

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base