ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Evidence Based Practice

La Fin du Monde, le charlatanisme et autres fadaises (1)

Rédigé par le Mercredi 21 Novembre 2012

La fin de l’humanité, pile dans un mois.



DR actukine JCVD
DR actukine JCVD
Vous savez peut être que cette année sera la dernière de l’humanité puisque les mayas avaient prévu la fin du monde pour 2012.
Nous serons sans doute abreuvés d’infos sur cette annonce jusqu’au jour fatidique.
Les mêmes excès millénaristes avaient eu lieu vous vous en souvenez au moment du passage à l’an 2000.
 
Nous vous proposons de profiter de cet événement pour aborder le thème de la pseudo science. Sous cette bannière nous allons rassembler divers concepts, divers phénomènes, quelques notions. C’est un survol pour vous sensibiliser à la conquête inachevée du savoir et la lutte incessante contre l’obscurantisme.
Nous insistons sur l’aspect parcellaire de la série. Vous compléterez à loisir un thème qui ne représente pas notre activité principale (en théorie mais de nombreux kinés y ont sucombé), en apparence éloignés de notre microcosme kinésithérapie mais qui est omniprésent dans notre vie quotidienne, qui est parfois véhiculé par nos patients ou qui se présente à nous de manière insidieuse.

En route pour le charlatanisme, la pseudo kinésithérapie,les sectes et les mouvements sectaires, la pseudo science et la pseudo recherche, la sorcellerie, les manipulations mentales, médecines parallèles et nous en oublierons.

L'humour ne sera jamais bien loin...
 

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1456 fois


1.Posté par AM le 22/11/2012 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ha oui pour la pseudo science, je propose les ''lois de Freyette''. Vous connaissez? Des lois toujours d'actualité chez les ostéopathes et jamais vérifiées (verifiables)? ça c'est drôle parce que tu apprends les lois de Freyette et après ce que tu fais en traitement ostéopathie, ça ne tient pas toujours compte de ces lois...
Mouloud kiné, étudiant ostéopathe.

2.Posté par raslesp le 22/11/2012 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est Fryette...d'accord c'est pas mieux en terme de pseudo-science...

3.Posté par Corentin le 22/11/2012 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème des lois de Fryette, c'est pas qu'elles ne sont pas prouvées, c'est surtout qu'il est prouvé qu'elles sont fausses. Si je me souviens bien, Leroux a fait faire des radios à des étudiants kinés de Nantes, en inclinaison latérale. Les rotations associées étaient différentes d'un sujet à l'autre.

J'espère que ma mémoire me joue pas de tours.

4.Posté par Stéphane MARTINE le 22/11/2012 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est pédagogique fryette non? cela permet ensuite l'empilement, le montage pré manipulatif...

5.Posté par raslesp le 22/11/2012 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bogduk dans sons bouquin "Anatomie clinique du rachis lombal" dit que chez un même individu l'orientation des facettes articulaires entre deux étages,voir au même étage entre le côté gauche et droit peuvent être différentes...comment conclure alors quoi que ce soit d'un manque de mobilité segmentaire si tenté que l'on puisse valablement l'évaluer?

6.Posté par JL E le 22/11/2012 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

7.Posté par Kamil le 24/11/2012 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellent! JVCD tous mes encouragements pour le lancement de cette louable initiative. Quand je suis arrivé dans le cabinet que je partage avec mes collegues, la premiere chose que j'ai fait, avec l'accord de(pratiquement) tout le monde, ça a été de jeter et de refuser tous les flyers et pubs pour les pseudo-medecines, pele-mele ce qu'on a jeté : therapie cranio-sacrale, acupuncture, massage holistique, coaching energetique (?!), therapie par la peinture, les cristaux et j'en oublie.
Tous ces trucs representent une industrie qui fait plus de mal que de bien.
Ceci dit je suis tres interessé par la 'medecine integrative' dans les services de soins palliatifs, le placebo peut remplir un role tres important surtout si le patient croit en ces betises.

8.Posté par Thomas le 25/11/2012 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Kamil,
je suis gêné par cette phrase :
"le placebo peut remplir un role tres important surtout si le patient croit en ces bêtises."

il me semble nécessaire de respecter les croyances de chacun :
j'aime beaucoup ce texte sur le sujet :
http://www.les-renseignements-genereux.org/textes/15290

9.Posté par Patrick le 25/11/2012 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
houlala, grand débat.
Nous avons tous, dans nos pratiques, rencontrés des cas ou nos techniques n'apportent pas le résultat attendu: la satisfaction de NOTRE PATIENT. Avons nous oublié que notre première intervention est le contact oral, puis manuel; et pour ce dernier comment le formaliser? Trop peu de travaux sur la notion "qualitative", de "bien être" sont en cours, et là le placebo fonctionne, ou prend une grande part dans nos traitrements. Nous ne sommes pas pour cela des charlatants.
Un charlatant est celui qui abuse, dans tous les sens du terme et financier bien sur, de la faiblesse de la personne, qui son premier acte, frappe à la porte de son officine.
A nous de faire le "ménage" sur tous les à-côtés, les pseudos soignants; mais posons nous la question du pourquoi de leurs présences? Avons nous oublié d'écouter nos patients? L'ostéopathe, n'est juste "qu'un BON kiné, bien formé qui, dans son panel de thérapies trouve les bons gestes pour régler la demande du patient.
Je suis trés optimiste sur notre avenir. Notre proféssion est devenue Adulte, et tout passera par le bouche à oreilles.

10.Posté par Thomas le 25/11/2012 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Devenir ostéopathe ne m'a pas faire devenir bon kinésithérapeute, non je ne peux pas être d'accord avec ça. Et les pratiques osteopathiques sont loin d'être toutes compatibles avec la kinésithérapie. (Quand on voit le temps consacré au crânien, quand on voit les formations d'osteo agrées de 3 ans et 2660 heures, l'ostéopathe ne peut être considéré comme un kinésithérapeute bien formé)
Si le placebo fonctionne tant mieux, mais ce que nous devons savoir c'est comment être plus efficace que le seul placebo, sinon quel intérêt avons nous ?

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base