ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Documentation

La SFP, c'est pour vous : les résumés de PEDro en français

Rédigé par Jean MOUGEL le Vendredi 16 Septembre 2011

Initié et porté par la Société Française de Physiothérapie, le projet collaboratif de traductions des résumés de la base de données PEDro s'étoffe et poursuit son chemin.



La SFP, c'est pour vous : les résumés de PEDro en français
Vingt praticiens francophones ont à présent rejoint l'équipe de contributeurs et ont la possibilité de publier leurs traductions sur un site en accès libre

Près de 70 traductions d'abstracts sont à ce jour disponibles, classées par 9 domaines d'intervention et 5 groupes de tags (environnement, fonction, pathologie, régions/structures cibles, type de traitement).
Nous ciblons notre travail de traduction sur les mises à jours mensuelles de la base de données australienne, parmi les revues systématiques ainsi que les ECR évalués à 8 et plus sur l'échelle méthodologique de PEDro.

Ce travail collaboratif n'a de sens qu'en additionnant la participation de chacun : traduire 2 à 4 abstracts de la littérature anglophone par mois est une démarche assez facile à réaliser pour un praticien curieux bien que très occupé. La mise en commun de ces énergies individuelles peut permettre de faire rapidement progresser ce travail de traduction.

La Société Française de Physiothérapie travaille actuellement sur la mise en ligne d'une version audio de ces résumés en français sous forme de podcasts ainsi que sur l'indexation de ces informations cliniques dans la base de données francophone Kinedoc, nous vous en reparlerons prochainement.

Vous êtes très cordialement invités à rejoindre la Société Française de Physiothérapie et à intégrer l'équipe des traducteurs de ce projet francophone

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1651 fois


1.Posté par Corentin le 19/09/2011 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur le coup, je me suis dit que ça serait sympa de traduire quelques abstracts, voire plus. Le problème c'est quand j'ai compris qu'il fallait être adhérent à la SFP, et que cette adhésion est payante...

Donner de mon temps pour traduire un peu, volontiers. Devoir payer pour ce privilège, ça me semble un peu trop, par contre.

2.Posté par jeanbat le 19/09/2011 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une adhésion a 30 euros et ce, dans un but non lucratif... ça te parait vraiment trop? quand tu vois ce que cette adhésion t'offre en terme d'accès a des archives d'articles, infos, etc... je pense que 30 euros, ce n'est pas "un peu trop"

3.Posté par Jean MOUGEL le 20/09/2011 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Corentin, si je peux me permettre, vous devriez changer de logique.
De votre point de vue, payer 30 euros pour avoir le "privilège" (j'aime bien) de passer quelques heures à apporter de l'énergie dans une association professionnelle ce n'est pas valable, ce n'est pas rentable.

Adhérer à cette association, c'est mettre en commun une somme d'argent (dérisoire en l'occurrence, c'est vrai jeanbat) pour soutenir et contribuer à développer des objectifs communs pour notre profession. C'est une première étape, un engagement minimum en sorte.
S'investir ensuite dans les activités proposées par cette association est une deuxième étape, plus impliquée, plus personnelle et plus concrète.
Le projet présenté ci-dessus est un des projets menés par la SFP parmi beaucoup d'autres.

Si vous résumez l'implication bénévole au sein d'une association comme la SFP comme une double peine (payer une adhésion et fournir un travail de façon volontaire), vous n'avez pas compris son fonctionnement, encore peu culturel il est vrai, dans notre profession.
C'est pourtant une façon claire et transparente de faire avancer les choses positivement.

L'émergence d'une association professionnelle forte, indépendante et représentative de la profession (nombre d'adhérents volontaires conséquent) tirera sans nul doute la profession vers le haut dans les années à venir.
N'est-ce pas une forme durable de rentabilité pour les années à venir?

4.Posté par Corentin le 21/09/2011 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bon, je me doutais un peu que mon commentaire allait recevoir des critiques :)

Ce que je retiens de vos commentaires c'est que la SFP m'apporte, soit directement (par l'accès à la bdd), soit indirectement (avancée pour ma profession chérie) plus que ce que valent ces 30 euros.
Je vous crois sur parole, mais pour quelqu'un comme moi qui n'a jamais entendu parler de la SFP, des ses actions, ou de la bdd Hooked on Evidence, c'est tout de suite moins attrayant. Et des gens comme moi vont préférer se syndiquer, faire de la formation etc...

Enfin de toutes façons ce que je voulais dire (oui, je me suis très mal exprimé) ce n'est pas "que ça ne me semble pas rentable", c'est plutôt que ça ne me semble pas la meilleure des façons d'obtenir des contributions sur ce projet de traductions. La SFP pourrait créer une plate-forme de traductions collaboratives (type wiki, avec éventuellement des droits en écriture réservés aux inscrits, mais je ne pense pas que ce soit une précaution nécessaire) ou chaque personne intéressée pourrait consulter et/ou traduire les abstracts de pedro.

Enfin voilà, peut-être qu'il faut que je revoie effectivement mon état d'esprit sur la chose, mais je peux vous assurer que mon avis doit être partagé par d'autres collègues. Vous êtes tous les deux adhérents SFP, non ?

5.Posté par Jean MOUGEL le 21/09/2011 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur la question du choix entre se syndiquer et rejoindre une association scientifique professionnelle, nous pourrions répondre il y a quelques années que ces 2 types d'association sont complémentaires et n'ont pas pas les mêmes objectifs.
La réponse à cette question est plus compliquée depuis l'émergence des bases de données cliniques et la nécessité d'un discours étayé par un niveau de publication pour rester crédible auprès des différentes instances de santé. L'exemple de la mise en place des référentiels pour la profession est éloquent: la consultation d'une association scientifique indépendante pèse plus lourd que l'avis d'un syndicat polarisé sur le seul critère du prix de l'acte de ses cotisants.
C'est logique et éthique dans l'organisation de notre système de soins.

Pour la deuxième partie du commentaire, le projet de traduction des abstracts de PEDro n'est crédible qu'au sein d'une association professionnelle (garanties de promotion, de diffusion de coordination)
Il convient donc de trouver un juste milieu entre l'envie idéale (presque naïve?) d'un participatif "sauvage" type wiki et un encadrement relatif au sein d'un instance comme la SFP.
Ce projet est encore au stade embryonnaire et demande un suivi attentif au sein de la "pépinière" SFP, l'avenir dira s'il suscite un intérêt dans le temps et en l’occurrence, il pourra être consolidé de différentes manières.

6.Posté par Jean-baptiste DUAULT le 21/09/2011 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme tu l'as dit corentin, tu ne connais pas la SFP, je t'invite de tout coeur à t'y inscrire et venir découvrir ce que cela peut t'apporter, et tu paieras 30 euros d'impot en moins l'année prochaine grace a tes frais (pro ou reel selon libé ou salarié..) si on va au bout de la rentabilité ;)

7.Posté par raslesp le 22/09/2011 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
3 euros de moins . ;-)

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires