ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Divers

La revue de l'ostéopathie scientifique

Rédigé par JL E le Dimanche 12 Juin 2011



La revue de l'ostéopathie scientifique
Trouvé sur le site de Jean-Louis Boutin, l’acte de naissance d’une nouvelle revue d’ostéopathie, dont Robert Meslé est le directeur de publication et rédacteur en chef, Laurent Stubbe le rédacteur en chef adjoint.

La Revue de l’Ostéopathie se veut être une revue scientifique internationale francophone publiant préférentiellement des comptes-rendus d’expérimentation réalisés en suivant les principes méthodologiques de la recherche scientifique, avec analyse statistique des données recueillies.  
La fréquence de parution est de quatre numéros par an.

Nous pouvons supposer que les mémoires de fin d’études en ostéopathie permettront d’alimenter cette revue, comme autrefois, les travaux de fin d’étude de l’école de cadres de Bois-Larris alimentaient les Annales de Kinésithérapie.

Vous pourrez trouver sur la page d’accueil du site, des liens utiles vers des sites s’intéressant aux biostatistiques.

Exemple d'article en accès libre (l'ensemble du n°1 est actuellement gratuitement téléchargeable)

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3250 fois


1.Posté par Nicolas S le 12/06/2011 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rassurez moi, le site ne va pas se transformer en Actuostéo? :-)

2.Posté par Un conseiller ordinal.... le 12/06/2011 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai bien peur que si.... Cela dit, nous avons bien un Ordre des kinéostéos..... donc il ne faut s'étonner de rien :(

3.Posté par thomas le 12/06/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme l'ostéopathie scientifique est soit un oxymore, soit de la thérapie manuelle, il me semble que cette annonce à sa place ici :-)

4.Posté par raslesp le 13/06/2011 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ouais ,moi ça me fait qq chose...de voir sur la page de couverture un sujet en train de faire une "fausse pompe" type McKenzie...

5.Posté par thibault le 14/06/2011 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oui c'est marrant cette illustration ! ça me rappelle vaguement quelque chose...

6.Posté par F Gaume le 14/06/2011 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, ça rappelle très fortement la méthode Mac Kenzie, méthode de physiothérapie validée (donc de kinésithérapie)... ! Devons-nous comprendre que les ostéopathes essayent à nouveau de nous "emprunter" une de nos méthodes ???

7.Posté par thomas le 14/06/2011 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
une ?
le crochetage (ténofibrolyse diacutanée) ?
la manipulation des nerfs périphériques ?
j'en passe et des méilleures
mais comme je le disais plus haut, "ostéopathie scientifique" : n'est ce pas un oxymore pour parler de thérapie manuelle orthopédique ? :-)

8.Posté par Laurent le 14/06/2011 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est presque de l'exercice illégal de la kinésithérapie... Le conseil de l'ordre va être obligé de s'attaquer lui même? Autodestruction, ça serait drôle...

9.Posté par un kineosteo le 14/06/2011 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ou es le problème?? si la kine sait évoluer vers la thérapie manuelle au sens large et l'osteo rien a dire au contraire il n'y a qu'a élargir son domaine de compétence et peut etre devenir adulte, enfin...

10.Posté par malika le 15/06/2011 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
stp difference traction manuelle et mécanique c yrgent

11.Posté par JL E le 15/06/2011 07:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La traction manuelle est non instrumentale, donc non mécanique.

12.Posté par Fred S le 15/06/2011 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A lire la très bonne analyse de Jean Mougel dans le dernier kinésithérapie La revue

13.Posté par Jerry le 15/06/2011 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je lis avec beaucoup de tristesse vos messages emplis d'amertume et peut-être de jalousie.
Cette revue n'est peut-être pas (encore) à la hauteur de vos attentes et vos remarques ne permettront qu'à l'améliorer. En France, votre profession est plus ancienne que l'ostéopathie donc les balbutiements scientifiques de l'ostéopathie français pourraient être comparés à ceux de la kinésithérapie il y a quelques dizaines d'années.
Enfin, concernant les techniques employées, je pense que votre argument est infondé étant donné qu'une profession n'est pas identifiée par "ses" techniques (du moins pas uniquement) mais par son champ de compétences, ses valeurs (probablement mauvaise traduction de l'anglais, je m'en excuse), sa réglementation, son implantation en tant que thérapie de première ou seconde intention...
J'espère sincèrement qu'on réussira un jour à accepter nos similarités et nos différences pour avancer ensemble et arrêter de s'assassiner. Les physio et ostéo anglais ont très bien réussi à le faire et grâce à ça ils ont réussi à développer des études de recherche à gros budgets.
Jerry Rodi, ostéopathe

14.Posté par F Gaume le 16/06/2011 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a proportionnellement surement beaucoup moins d'ostéopathes que de physiothérapeutes dans votre pays, cher Jerry ! Et ces ostéopathes ne cherchent peut-être pas à monopoliser les techniques de thérapie manuelle... Peut-être aussi que les physios savent mieux imposer leurs techniques et bénéficient de plus de poids que leurs collègues français...!?

15.Posté par Jerry le 16/06/2011 16:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis désolé mais je ne comprends pas votre réponse : en quoi cela serait-il différent entre l'Angleterre et la France ? Il y a moins d'ostéopathes en France que de kinés également, n'est-ce pas ?
Ce n'est pas pour créer un conflit, mais comment les ostéopathes se monopolisent-ils les techniques manuelles en France ? Est-ce que vous sous-entendez que les kinés n'en font plus en France ?
Concernant votre dernière question, je me permets de répéter qu'il n'y a pas de conflit concernant les techniques en Angleterre étant donné qu'une technique ne définit pas une profession. Les professions ont développé des modèles thérapeutiques différents qui leur permettent de se différencier les unes des autres. Un article intéressant sur ce sujet : Zegarra-Parodi, R. (2010). "Osteopathy and physical therapy - a gap bridging between two professions." Journal of physical therapy 1: 42-44.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Divers | Technologie | Formations spécifiques | Gériatrie | Incontinence et Santé de la femme | Oncologie | Pédiatrie | Domaines spécifiques (Vidéos)




Inscription à la newsletter