ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Organisations des soins

Le développement professionnel continu

Rédigé par le Jeudi 28 Juin 2012



La formation continue des kinésithérapeutes devient, comme celle des autres professions para-médicales, obligatoire et encadrée.

La HAS est désormais l’autorité de référence pour adouber ou rejeter telle ou telle formation ou concept.

Il va devenir sans doute plus difficile de s’ouvrir à des pratiques non-conventionnelles par le biais de la Formation Continue, mais praticiens, tutelles comme patients pourront peut être différentier ce qui est factuel de ce qui ne l’est pas.


Ce qu’énonce le décret no 2011-2114 du 30 décembre 2011 relatif au développement professionnel continu des professionnels de santé paramédicaux :

« Art. R. 4382-1. − Le développement professionnel continu comporte, conformément à l’article L. 4382-1, l’analyse, par les auxiliaires médicaux, les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture, de leurs pratiques professionnelles ainsi que l’acquisition ou l’approfondissement de connaissances ou de compétences.
« Il constitue une
obligation individuelle qui s’inscrit dans une démarche permanente.
« Art. R. 4382-2. − Les auxiliaires médicaux, les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture satisfont à leur obligation annuelle de développement professionnel continu dès lors qu’ils participent à un programme de développement professionnel continu collectif annuel ou pluriannuel.
« Ce programme doit :

«1o Etre conforme à une orientation nationale ou à une orientation régionale de développement professionnel continu ;
« 2o    Comporter une des méthodes et des modalités validées par la Haute Autorité de santé après avis de la commission scientifique du Haut Conseil des professions paramédicales ; ces méthodes et modalités précisent les conditions qui permettent d’apprécier la participation effective, en tant que participant ou en tant que formateur, à un programme de développement professionnel continu ;
« 3o Etre mis en œuvre par un organisme de développement professionnel continu enregistré.


Lire à ce propos la note ActuKiné

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1120 fois


1.Posté par Nathanaël le 28/06/2012 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudrait que mes responsables hiérarchiques puissent être au courant de cette disposition. Je ne sais pas la qualité de formations sélectionnées par l'HAS mais elles seront certainement mieux que 2 jours de mézieres (j'ai rien contre) par ici ou 1jour et demi de biomécanique de l'épaule par là.
Ce que je veux dire par là, c'est que j'espère que cela amènera des formations plus constructives ????

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires