ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Cervicales

Le massage dans les cervicalgies

Rédigé par le Vendredi 17 Mars 2017



Le massage dans les cervicalgies
Nous allons rester dans la rubrique "technologie de base", mais il est bien difficile de choisir une vidéo qui pourrait résumer à elle seule cette pratique. Il reste qu'il n'est pas possible, comme pour d'autres (toutes ?) techniques passives appliquées à la région cervicale, de dégager un effet thérapeutique notable... Désolé pour les adeptes.

Validité : Ce qu'en dit le juge de paix :

Quinze études ont été retenues parmi 1128, après élimination des doublons, dans cette revue Cochrane. Quatre sont décrites, mais la méthodologie de toutes les études est globalement faible voire très faible.

Il y a de très faibles preuves que certaines techniques de massage (massage traditionnel chinois, technique adaptée de Jones -strain/counterstrain) puissent être plus efficaces qu’une absence de traitement ou un traitement placebo dans l’amélioration de la fonction ou les sensations douloureuses.  

Les techniques de Jones ressemblent à la vidéo sous-jacente. Je suis prêt à parier qu'elles sont sans effet secondaires physiques néfastes. Musique douce, yeux fermés, gestes lents et inspirés, toxines, points de pression, fascias, ....Vous trouverez X méthodes ayant la même apparence.

A part ces deux techniques, sont analysées les vertus de la compression ischémique auto-administrée, le massage «occidental conventionnel», les techniques d’inhibitions occipitales.

Il y avait des preuves de très faible qualité que le massage puisse-être plus bénéfique sur la douleur que l'éducation thérapeutique sur le court terme.

Cependant, des études de mauvaise qualité ne se prononçant que sur un effet à court-terme, sans outils d’évaluation sérieux ne permettent pas de se prononcer sur une efficacité clinique. Il n’y a donc pas de recommandations en faveur ou en défaveur de cette pratique.

Références bibliographiques :

Ezzo J et al. Massage for mechanical neck disorders: a systematic review. Spine (Phila Pa 1976). 2007 Feb 1;32(3):353-62.

Philadelphia Panel evidence-based clinical practice guidelines on selected rehabilitation interventions for neck pain. Phys Ther. 2001 Oct;81(10):1701-17

Patel KC, Gross A, Graham N, Goldsmith CH, Ezzo J, Morien A, Peloso PMJ. Massage for mechanical neck disorders. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD004871. DOI: 10.1002/14651858.CD004871.pub4.

Article disponible en ligne pour les membres de la SFP


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 2442 fois


1.Posté par thomas le 11/10/2012 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Jean-Louis,
n'est-il pas possible d'interpréter l'utilité du massage dans les cervicalgies différement que "pas recommander", par exemple comme moyen d'abord et de soulagement avant un TTT de rééducation ?

2.Posté par Marc LECOINTE le 11/10/2012 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble Thomas que l'on ne puisse pas répondre simplement à cette question avant un bilan précis qui déterminera si le problème est réellement périphérique ou s'il y a une sensibilisation centrale, et si le problème est périphérique quelle structure est impliquée.

3.Posté par JL E le 11/10/2012 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La seule affirmation que l'on puisse faire en la matière est "on ne peut rien affirmer".
L'acceptation de l'évaluation vaut pour les bonnes nouvelles "le massage ne serait pas une technique inutile dans les lombalgies quand on la compare aux autres techniques (manuel, passif, actif)", comme pour les mauvaises "on ne sait pas si masser les cous des cervicalgiques a un intérêt thérapeutique"

Penser à parcourir la revue Cochrane sur "Exercices et cervicalgies" aussi récemment parue. Les auteurs se prononcent en faveur de ces pratiques, ce qui est donc une affirmation plus claire mais les "forrest plot" n'indiquent pas des scores éblouissant pour ce choix thérapeutique.

J'vous dit : Arrêtez de tripoter les cous...une bonne dog-technic suivie ou précédée d'un massage thoracique manuel bien appuyé si la patiente ne supporte pas le massage bipodal et on en reparle dans 6 mois ;-)

4.Posté par Marc LECOINTE le 11/10/2012 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"J'vous dit : Arrêtez de tripoter les cous...une bonne dog-technic suivie ou précédée d'un massage thoracique manuel bien appuyé si la patiente ne supporte pas le massage bipodal et on en reparle dans 6 mois ;-) "

:-)))

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Si tu es trop ouvert d'esprit, ton cerveau risque de tomber par terre

Info Éric Arnaud.