ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Neurologie & Neurosciences

Le phénomène d'Uhthoff

Rédigé par le Mardi 16 Juin 2015

Vous connaissez ? Non, ce n'est pas à relier aux effets hawthorne, nocebo, au rasoir d'Occam, à la dissonance cognitive, critère de réfutabilité de Karl Popper, etc dont Gael Piette vous parle régulièrement



Définition

© Krasimira Nevenova - Fotolia.com
© Krasimira Nevenova - Fotolia.com
Décrit en 1890 par un ophtalmologiste Wilhelm Uhthoff, le phénomène d’Uhthoff correspond à une vision floue, transitoire, déclenchée par l’exercice physique ou une augmentation de température chez des patients présentant une sclérose en plaques (SEP) .
Plus largement, il correspond à une aggravation transitoire (moins de 24h) des symptômes de la SEP à cause de la chaleur.

Physiopathologie

Mal connue, elle est liée probablement liée à la démyélinisation de la fibre nerveuse. Comme vous le savez certainement, cette démyélinisation induit un ralentissement de la conduction nerveuse qui ne fait plus de manière saltatoire (de noeuds de Ranvier en noeuds de Ranvier) mais membranaire (Figure).

Que se passe-t-il si la température augmente ? Attention, ce n'est qu'une hypothèse à l'heure actuelle.
Une augmentation de 0,2-0,5° va entraîner une fermeture des canaux Na+ (ils possèdent des récepteurs thermo-sensibles) et une ouverture excessive des canaux K+, conduisant à une hyperpolarisation membranaire et un arrêt du potentiel d'action (bloc de conduction). En d'autres termes, le courant ne passe plus ou très mal limitant par exemple la commande motrice.

Ce modèle n'explique pas tout. En effet, tous les patients ne présentent pas de phènomène d'Uhthoff. Par exemple :
- Dans la population japonaise, la prévalence est d'environ 48 % [1],
- elle est un peu plus importante en Suède, avec une prévalence de 58 % [2],
- enfin, elle est plus élevée en Australie, avec une prévalence de 70 % [3]
Ces résultats ont été obtenus via des questionnaires différents, pouvant expliquer en partie cette variabilité importante.

Prise en charge

Exemple de veste sans manche
Exemple de veste sans manche
L'objectif va être chez ces patients de diminuer la température corporelle , que ce soit au quotidien ou lors (voire avant) des séances de kinésithérapie, afin de limiter le bloc de conduction nerveuse.
Il n'y a pas de revue de littérature sur ce sujet à notre connaissance.
Différents dispositifs existent : tête/cou, gilet/veste sans manche, cuisses, bain froid.

Il y a peu d'essais contrôlés randomisés. Les évidences sont modérées à faibles :
- Amélioration faible de la distance de marche (TDM6), de la vitesse au Timed-Up and Go, mais pas de la force de préhension ou des troubles visuels après 60min de cryothérapie avec un dispositif tête-cou (10°) chez 6 sujets [4].
- Pas de différence d'effets entre une veste à 13° et une à 21° qui améliorent le score sur l'échelle "MS Functional Composite" (MSFC). Après 1 mois d'utilisation (1h/jour), la fatigue, l'énergie et la force perçue sont améliorées dans les 2 groupes [5]
- Le port d'une veste (placée au congélateur à -22°) durant différents tests (45 min au total) améliore la vitesse au test de 10m, de 30m, le temps d'équilibre unipodal et la vitesse au Timed-Up and Go [6]
- Le port d'un "cuissard" réfrigéré pendant différents tests améliore le score sur l'échelle MSFC, la vitesse pour faire 25 pas, la vitesse réalisation du Nine Hole peg test, la force isométrique du Quadriceps et du Tibial Antérieur [7].

Conclusion : L'utilisation de dispositifs de refroidissement/cryothérapie/cooling pendant un effort chez des patients SEP avec une sensibilité à la chaleur est intéressante, mais ses effets doivent être confirmés par des essais de forte puissante évaluant les performances pendant des exercices utilisés communément en kinésithérapie, mais aussi en évaluant les effets à court et long terme sur la fonction, l'activité et la participation (CIF).
Les modalités sont à préciser : durée d'application, type de dispositif, avant ou pendant l'effort ou les 2.

Référence

Frohman TC, Davis SL, Beh S, Greenberg BM, Remington G, Frohman EM. Uhthoff's phenomena in MS--clinical features and pathophysiology. Nat Rev Neurol. 2013 Sep;9(9):535-40. doi: 10.1038/nrneurol.2013.98

Bibliographie

[1] Park K, Tanaka K, Tanaka M. Uhthoff's phenomenon in multiple sclerosis and neuromyelitis optica. Eur Neurol. 2014;72(3-4):153-6. doi: 10.1159/000361045.
[2] Flensner G, Ek AC, Söderhamn O, Landtblom AM. Sensitivity to heat in MS patients: a factor strongly influencing symptomology--an explorative survey. BMC Neurol. 2011 Feb 25;11:27. doi: 10.1186/1471-2377-11-27.
[3] Simmons RD, Ponsonby AL, van der Mei IA, Sheridan P. What affects your MS? Responses to an anonymous, Internet-based epidemiological survey. Mult Scler. 2004 Apr;10(2):202-11.
[4] Reynolds LF, Short CA, Westwood DA, Cheung SS. Head pre-cooling improves symptoms of heat-sensitive multiple sclerosis patients. Can J Neurol Sci. 2011 Jan;38(1):106-11.
[5] Schwid SR, Petrie MD, Murray R, Leitch J, Bowen J, Alquist A, Pelligrino R, Roberts A, Harper-Bennie J, Milan MD, Guisado R, Luna B, Montgomery L, Lamparter R, Ku YT, Lee H, Goldwater D, Cutter G, Webbon B; NASA/MS Cooling Study Group. A randomized controlled study of the acute and chronic effects of cooling therapy for MS. Neurology. 2003 Jun 24;60(12):1955-60.
[6] Nilsagård Y, Denison E, Gunnarsson LG. Evaluation of a single session with cooling garment for persons with multiple sclerosis--a randomized trial. Disabil Rehabil Assist Technol. 2006 Sep;1(4):225-33.
[7] Meyer-Heim A, Rothmaier M, Weder M, Kool J, Schenk P, Kesselring J. Advanced lightweight cooling-garment technology: functional improvements in thermosensitive patients with multiple sclerosis. Mult Scler. 2007 Mar;13(2):232-7. Epub 2007 Jan 29.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4397 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base