ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Lombales

Le test d’extension lombale passive (Passive Lumbar Extension Test)

Rédigé par le Mercredi 27 Mai 2015

Mise à jour



L’instabilité lombale peut se comprendre comme l’incapacité du rachis de maintenir une mobilité normale sous des contraintes physiologiques sans qu’il y ait de déficit neurologique inné ou acquis, de déformations orthopédiques majeures, ni douleur dont l’importance est susceptible de perturber le mouvement.

Jusqu’à lors, elle ne pouvait se mettre en évidence que lors de radiographies dynamiques en flexion et extension, la position respective de plateaux vertébraux adjacents permettant de juger normaux ou anormaux les bâillements ou translations des articulations vertébrales.

Le test d’extension lombale passive, considéré depuis comme le meilleur test clinique dans deux revues systématiques (Alqarni 2011, Ferrari 2015), a été comparé aux mesures radiologiques. Il s’avère simple à réaliser, reproductible, sensible, spécifique et valide.

Descriptif du test :

Le sujet est en procubitus, le praticien à ses pieds. Les pieds sont saisis par le praticien, tractés vers le caudal et levés à une hauteur de l’ordre de 30 cm, les genoux étant maintenus étendus par la traction (ce qui n’est pas toujours évident et me semble être la limite de ce test...).

Valeurs obtenues :

Elles sont qualitatives. La région lombale est considérée comme anormale si lors de la manoeuvre, le sujet se plaint d’une forte douleur ou sensation dans la région lombale, ou a l’impression que le bas du dos «se sépare» du reste du corps et que cette sensation disparaît au retour en position neutre. Des sensations telles qu’un léger engourdissement ou des picotements ne sont pas considérées comme caractéristiques d’une région lombale anormale.

Fiabilité :

Il montre une bonne reproductibilité (k = 0.76), mais ses résultats proviennent d’une seule étude (Ferrari 2015).

Le test est répété deux fois, séparées de 2 à 4 semaines, pour juger de sa reproductibilité. Il est considéré comme positif s’il l’est lors des deux visites, équivoque s’il ne l’est que lors de l’une d’entre elles, négatif s’il ne l’est pas lors des deux. Il n’y avait pas de sujets présentant des résultats équivoques entre les deux tests, ce qui est interprété par les auteurs comme une preuve de très forte reproductibilité.

Validité :

Validité et fiabilité ont été recherchées (Kasai 2006) par des examinateurs ayant 12 à 15 ans d’expérience clinique, dans une population relativement hétérogène (canal lombal étroit, spondylolisthesis, scoliose lombale dégénérative de 122 patients des deux sexes.

Ce sont des seniors (entre 39 et 88 ans avec un âge moyen de 68,9 ans), lombalgiques chroniques.

Les seuils radiologiques de l’instabilité sont estimés d’après littérature à 20° pour l’amplitude globale, 5° pour les mouvements angulaires inter-vertébraux, 5 mm pour les mouvements linéaires.

Un patient présentant au moins un de ces trois critères est considéré comme présentant un rachis lombal potentiellement instable.

Deux examinateurs expérimentés présentent une concordance quasi-parfaite dans cette estimation radiologique. 38 patients s’avèrent instables par cette méthode, 84 non.

Les deux groupes étaient par ailleurs similaires.

La sensibilité et la spécificité du test sont de 84.2% et 90.4%, respectivement.

Références bibliographiques :

Abdullah M. Alqarni, Anthony G. Schneiders, Paul A. Hendrick. Clinical Tests to Diagnose Lumbar Segmental Instability : A Systematic Review. J Orthop Sports Phys Ther 2011;41(3):130-140

Yuichi Kasai, Koichiro Morishita, Eiji Kawakita, Tetsushi Kondo, Atsumasa Uchida. A New Evaluation Method for Lumbar Spinal Instability: Passive Lumbar Extension Test. Physical Therapy December 2006 vol. 86 no. 12 1661-1667.

Article disponible en ligne

Ferrari S et al. A literature review of clinical tests for lumbar instability in low back pain: validity and applicability in clinical practice. Chiropr Man Therap. 2015 Apr 8;23:14. doi: 10.1186/s12998-015-0058-7.

Article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 681 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



DisKiné