ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Exercice professionnel

Les 18 propositions du Conseil National de l'Ordre pour la profession

Rédigé par le Vendredi 8 Janvier 2016

Elles ont été publiées par l'Ordre ce jour dans sa newsletter des voeux 2016. Elles seront présentées lors de la grande conférence de la santé qui aura lieu le 11 Février 2016.



Proposition 1 : Faire évoluer la PACES en intégrant la formation en kinésithérapie comme
cinquième filière.
Proposition 2 : Faire cogérer l’offre de soins par la profession et les pouvoirs publics en tenant
compte de toutes les professions de santé.
Proposition 3 : Poursuivre et amplifier, l’universitarisation de la formation initiale des
kinésithérapeutes
Proposition 4 : Former et rémunérer les tuteurs de stage pour leur mission d’encadrement des
étudiants en cours de formation.
Proposition 5 : Réformer et revaloriser le statut des kinésithérapeutes salariés.
Proposition 6 : Développer et encourager la recherche en lien avec la kinésithérapie.
Proposition 7 : Mettre en place des enseignements universitaires partagés entre filières
médicales et filière kinésithérapique.
Proposition 8 : Mieux rémunérer l’activité des masseurs-kinésithérapeutes en tenant compte
des différentes missions confiées.
Proposition 9 : Intégrer totalement à l’université les IFMK qui le souhaitent, sous la forme
d’instituts ou de département de la faculté de médecine.
Proposition 10 : Fonder la possibilité d’enseigner de façon régulière ou de diriger un IFMK sur
la possession d’un diplôme d’exercice et d’un diplôme universitaire de master ou doctorat.
Proposition 11 : Créer une section (ou sous-section) de CNU spécifique pour qualifier les
kinésithérapeutes titulaires d’un doctorat d’université, ou d’une HDR, aux emplois de maitre
de conférences ou de professeur des universités.
Proposition 12 : Créer un corps d’enseignants-chercheurs
Proposition 13 : Réformer le décret d’actes.
Proposition 14 : Permettre des pratiques contribuant à faciliter l’accès aux soins et la
coopération avec les médecins dans leur exercice.
Proposition 15 : créer des métiers de kinésithérapeute « enseignant-praticien » et de
kinésithérapeute « praticien-chercheur ».
Proposition 16 : Développer la possibilité de cumuler exercice salarié et exercice libéral.
Proposition 17 : Développer les mesures incitatives pour l’exercice libéral et salarié dans les
zones ou secteurs en déficit démographique professionnel.
Proposition 18 : Simplifier les démarches administratives

L'Ordre a été auditionné le 7 janvier à Matignon concernant cette Grande Conférence de Santé.

18_propositions_cnomk.pdf 18_propositions_CNOMK.pdf  (177.81 Ko)



Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1760 fois


1.Posté par greivmeuh le 08/01/2016 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le tout bien sûr sans aucune contrepartie...
On veut des cadeaux à Noël sans promettre d'être sage !

2.Posté par Louis le 09/01/2016 09:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un très beau programme qui nécessitera une énorme organisation et une grande capacité de travail en équipe. Arriver à se fédérer et poursuivre des objectifs communs que de bonnes résolutions pour 2016.

3.Posté par dumas le 09/01/2016 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si si la contrepartie existe depuis 2008, elle s'appelle la déontologie et son corolaire le disciplinaire. Ainsi les avis rendus par le CNOMK qui visent à ne pas faire, et ceux qui visent à permettre de faire, sont la preuve que la profession s'engage comme tu le dis " à être sage".

4.Posté par greivmeuh le 09/01/2016 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si si la contrepartie existe depuis 2008, elle s'appelle la déontologie et son corolaire le disciplinaire. Ainsi les avis rendus par le CNOMK qui visent à ne pas faire, et ceux qui visent à permettre de faire, sont la preuve que la profession s'engage comme tu le dis " à être sage".


Être sage ? Alors que le code de déontologie ne stipule même pas que les kinés doivent respecter les contrats qu'ils signent ? Le conventionnement signé avec la sécu implique de respecter la NGAP. Or, combien de kinés tournent à plus de 2 patients par heure ? Combien tournent à 40 patients par jour ? Combien mettent 6 personnes dans leur piscine en même temps ? Pourtant, la NGAP est une loi. Et le respect de cette loi entraîne des contreparties : le financement du DPC, des cotisations sécu ultra réduites, pas de TVA. Mais on s'en contrefout des contreparties ! Tu me donnes ce que je veux, et en échange je ne te donne rien !

Avant d'être sage il faut apprendre à être respectable. Votre code de déontologie, c'est de la masturbation intellectuelle ! Où sont les mesures disciplinaires ? Entre chez moi et le cabinet, il y a une dizaine de micro-kinés, de thérapeutes énergétiques, de chaînes musculaires bidultruc. Pourtant, il me semble que c'est un truc à "ne pas faire". Mais on ne fait rien, parce qu'il faut pas que les kinés rejettent l'Ordre.

Avant de réclamer, montrez patte blanche ! Prenez vos responsabilités.

Mais tant que les syndicats défendront TOUS leurs adhérents sans aucune contrepartie, on sera coincés ! Je revois encore un représentant syndical prévenir ses confrères que la sécu allait taper sur les doigts des kinés qui garnissent leur piscine un peu trop, leur assurant que malgré tout il irait les défendre. Est-ce un exemple de sagesse ?

Parlons du disciplinaire : avec moins de 13% de participation aux dernières élections ordinales (ce qui montre l'enthousiasme de la profession d'après le site du CNO), quelle est la légitimité des "élus" qui composent les chambres disciplinaires ?

Travaillez-vous gratuitement ? Personnellement non. L'Etat, c'est pareil. Si on lui demande plus de facilité d'exercer, sans mettre en place de notre côté des garde-fous sérieux, il ne verra qu'une source de dépenses plus importantes. Arriver avec des contreparties, c'est montrer de la maturité, élever le dialogue à un niveau supérieur, et ne pas tomber dans les écueils de l'opposition syndicale qui a si bien fonctionné ces dernières décennies et grâce à laquelle nous en sommes là aujourd'hui.

5.Posté par Dumas le 09/01/2016 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que vous trouviez les règles disciplinaires insuffisamment sévères, les décisions trop douces, la participation aux élections trop faible c'est votre droit mais vous ne pouvez pas nier qu'une profession dotée de règles professionnelles présente plus de garantie pour l'usager ici le patient. Si vous estimez être capable d'améliorer le fonctionnement de l'institution ordinale présentez vous aux élections et vous pourrez faire valoir votre sensibilité. Et n'oubliez jamais qu'on est tous le mauvais d'un autre, et qu'une profession ne progresse que dans son ensemble, jamais grâce à un groupe aux dépends d'un autre groupe. Il ne sert donc à rien de stigmatiser ceux que vous jugez incompétents car cela ne vous fera jamais progresser bien au contraire.

6.Posté par Thomas le 09/01/2016 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir,
j'ai un peu de mal à percevoir comment des propositions qui semblent consensuelles peuvent faire débat?????
Greivmeuh, il me semble que ces propositions abordent différents aspects de qualité des soins, de répartition territoriale et statutaire, bref de santé publique... Je ne vois pas vraiment ce que cette logorrhée vient faire là ?

Juste un exemple pour la réflexion, si les MK sont formés à un niveau universitaire (donc capable d'avoir une démarche d'analyse critique rigoureuse, penses-tu qu'ils iront encore faire des formations de
micro-kinés, de thérapeutes énergétiques, de chaînes musculaires bidultruc ?

7.Posté par greivmeuh le 09/01/2016 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste un exemple pour la réflexion, si les MK sont formés à un niveau universitaire (donc capable d'avoir une démarche d'analyse critique rigoureuse, penses-tu qu'ils iront encore faire des formations de
micro-kinés, de thérapeutes énergétiques, de chaînes musculaires bidultruc ?


Il n'y a qu'à voir si les kinés formés en Belgique vont dans ces formations ! Ou si les anciens étudiants de Grenoble et Amiens (qui ont des enseignements universitaires) en sont absents.

Greivmeuh, il me semble que ces propositions abordent différents aspects de qualité des soins, de répartition territoriale et statutaire, bref de santé publique... Je ne vois pas vraiment ce que cette logorrhée vient faire là ?


Si j'adopte le point de vue du kiné, je suis tout à fait d'accord avec toi et avec les propositions.
Si j'adopte le point de vue du ministère tel qu'il est, c'est à dire un comptable, ces propositions sont des dépenses supplémentaires avec des retours sur investissement non garantis. Et aujourd'hui le pays n'est pas dans une situation lui permettant d'expérimenter, et le long terme, la perspective et l'ambition ont disparu du vocabulaire des dirigeants politiques.
D'où ma logorrhée ;-)

j'ai un peu de mal à percevoir comment des propositions qui semblent consensuelles peuvent faire débat?????


C'est le problème : la consensualité est souvent un manque de courage !

8.Posté par Thomas le 10/01/2016 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As-tu une étude sur le nombre de ces MK dans ces formations ?

Le ministère n'est-il qu'un comptable ? N'a-t-il pas pour une mission de santé publique ? D'optimiser le rapport coût/ efficacité donc l’efficience ?

Savoir taire sa rancœur pour faire évoluer toute la profession et ce qu'elle peut apporter à la population serait une belle preuve de courage

Je retourne travailler...

9.Posté par greivmeuh le 10/01/2016 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As-tu une étude sur le nombre de ces MK dans ces formations ?


J'ai des données récoltée lors d'un M1 auprès des étudiants de Grenoble, formés à la science. Tu peux accéder aux données brutes ici : https://drive.google.com/file/d/0B7jX_lmn2OnTZjZEQmZONE1RcXc/view?usp=sharing

Pas un gros taux de participation, mais des informations quand même. Impossible de conclure là dessus, je te l'accorde. Mais au moins j'ai quelques chiffres pour étayer mes arguments.

Le ministère n'est-il qu'un comptable ?


Oui. Exemple : en ce moment, ils veulent nous sucrer les indemnités kilométriques montagne si le cabinet n'est pas en zone montagne. Sauf que nos patients sont en montagne. Certains kinés vont même très loin, parce qu'il y a des confrères qui ne vont pas à domicile. Tant pis, on n'ira plus en montagne.

N'a-t-il pas pour une mission de santé publique ?


Quels sont les budgets pour la prévention ?

D'optimiser le rapport coût/ efficacité donc l’efficience ?


Dans ce cas, où sont les statistiques permettant de mettre en évidence les économies réalisées grâce au "virage ambulatoire" (entre autres) ?

Savoir taire sa rancœur pour faire évoluer toute la profession


Ce n'est malheureusement pas toute la profession qui évolue. Ce n'est pas de la rancœur, c'est du dépit, voire parfois du désespoir. Ca me tue de dire à des stagiaires que s'ils font bien leur travail,

ce qu'elle peut apporter à la population serait une belle preuve de courage


Essayons déjà de remplir correctement nos missions actuelles !
Je t'invite à lire le rapport de l'ONDPS 2009 sur les MK (http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/ONDPS_etude_masseur-kinesitherapeute.pdf). Au travers des chiffres, tu comprendras qu'il y a un sérieux problème.

10.Posté par greivmeuh le 10/01/2016 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pardon, accident de lien : https://onedrive.live.com/redir?resid=9DF60877A2ADBA46!35040&authkey=!ABKuvY3EEkLSGMo&ithint=file%2cxlsx

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires