ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Cardio-respiratoire

Les effets bénéfiques de six semaines de marche nordique

Rédigé par le Dimanche 11 Juin 2017



Les effets bénéfiques de six semaines de marche nordique
Cette étude a examiné les effets de l'entraînement à la marche nordique (NW) durant 6 semaines avec une intensité individualisée personnalisée, sur la composition corporelle et des biomarqueurs de stress oxydatif pour les femmes de plus de 55 ans.

Population-cible :

Femmes sédentaires en léger surpoids (58,1 ± 2,02 ans, indice de masse corporelle (IMC) 26,74 ± 2,72 kg / m2).

Posologie :

3 séances de 90 minutes par semaine de marche nordique durant 6 semaines. Elles sont matinales, à pas moins de 2 heures après un repas léger.

Indicateurs :

La composition corporelle et les biomarqueurs du stress oxydatif dans le sang ont été mesurés avant et après la routine d'exercice.
Les sujets sont précédemment familiarisées avec la procédure de test et à la bonne technique de marche nordique. Elles ont réalisé des exercices avec une intensité progressivement croissante sur un tapis roulant, au cours duquel les indicateurs de conditionnement physique sont enregistrés.
Les valeurs des indicateurs physiologiques, y compris les dépenses énergétiques, ont été utilisées pour déterminer l'intensité de l'exercice individuel pour chaque sujet.
La sélection de l'intensité de l'exercice pour les séances d'entraînement était axée sur les taux maximaux de mobilisation des réserves de graisse.
L'intensité de la marche optimale a été déterminée individuellement pour chaque personne mais l’ensemble des indicateurs ne semble pas accessible en activité libérale  (FEO2), taux d'échange respiratoire ?, VO2).

L’un d’entre vous connaît la façon d’approximer convenablement ces valeurs sans transformer le cabinet en service dédié aux épreuves d’effort ? Il me semblait qu'il y avait moyen clinique d'avoir une idée de la VO2max ?

Les variations du pouls enregistrés à une intensité d'exercice déterminée par les analyses précédentes ont permis une détermination relativement précise de la gamme d'entraînement individuel. Au cours de la promenade, les sujets ont maintenu la fréquence cardiaque (HR ± 4 battements / min) préalablement établie en laboratoire, surveillée par télémétrie.

Au cours de 3 séances sélectionnées (à la 1ère, 4ème et 6ème semaine), les indicateurs d'échange respiratoire (VO2, FEO2, RER) ont été enregistrés avec un dispositif ergo-spirométrique portable (Start 2000M, MES, Pologne). Cela a permis de contrôler la dépense énergétique pendant l'exercice et, le cas échéant, la modification de la charge physique individuelle précédemment déterminée en laboratoire.

Procédure :

Après la fin des tests de base, toutes les participantes ont commencé une série de 18 séances d'entraînement. Les séances sont supervisées par un instructeur certifié.
Chaque séance d'entraînement consistait en une activité d'échauffement (15 min), une marche avec des pôles sur un chemin herbeux plat avec un niveau d'intensité individuellement personnalisé (60 min) et une phase de retour au calme (15 min) qui comprenait des exercices de détente et d'étirement.

Valeurs :

Après six semaines, le poids a diminué significativement, mais de moins d’un kilogramme (pas de quoi faire rêver Ginette, aussi, il faudra bien lui expliquer la différence de densité entre sa lourde nouvelle masse musculaire et son ancienne masse grasse, expliqué par la diminution de son pourcentage de masse grasse (0.43 ± 0.53%) et de son IMC (0.29±0.29 kg/m2 ).

Validité :

Le poids corporel, le pourcentage de graisse corporelle, l'indice de masse corporelle et les taux sérique d'acide urique ont diminué de manière significative (p <0,05). D’autres valeurs (état antioxydant total du plasma ?) ont considérablement augmenté (p <0,05), alors que l'état d'oxydation totale et les concentrations de lipoprotéines à basse densité oxydées (??) n'ont pas changé de manière significative (p> 0,05).

Là encore, si des lecteurs férus en biochimie peuvent éclairer ma lanterne ?

Références bibliographiques :

Cebula A, Tyka AK, Pilch W, Szyguła Z, Pałka T, Sztafa-Cabała K, Frączek B, Tyka A. Effects of 6-week Nordic walking training on body composition and antioxidant status for women > 55 years of age. Int J Occup Med Environ Health. 2017 May 8;30(3):445-454. doi: 10.13075/ijomeh.1896.00860

Article disponible en ligne

Articles en rapport avec le sujet

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1170 fois


1.Posté par larochelle le 14/06/2017 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
approximer ? Jean-Louis ton humour te joues des tours....

2.Posté par ivdl le 14/06/2017 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
D'après mes souvenirs de cours, il semblerait que le test du stepper soit une alternative assez intéressante au test d'effort pour estimer la VO2 max en cabinet libéral....
Pour cela il y aurait vraisemblablement une formule magique reliant différents paramètres comme le sexe, l'indice de masse corporelle, la performance lors du test à la VO2max.

Pour info il y a quelques petits trucs là dedans : Webb, Catherine, "Estimating VO2max Using a Personalized Step Test" (2012). All Theses and Dissertations. Paper 3526.
Et aussi là : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26670455

3.Posté par candide le 19/06/2017 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Ne faudrait-il que nous progressions dans la lecture critique d'articles scientifiques ? Il semble qu'un beaucoup d'éléments présentés dans l'article original ont mal été compris en raison de nos lacunes dans le domaine présenté. Je crois qu'un module portant sur la lecture critique d'articles scientifiques a été intégré à la formation des internes ne médecine. Ne pouvons nous pas demander à pouvoir accéder à ces modules? peut-être serait-il bon avec la masterisation de notre formation, de demander à ce que les bases de telles formations scientifiques intègrent à terme notre cursus. qu'en pensez vous ?
C.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Exercice professionnel | Musculo-squelettique | Cardio-respiratoire | Neurologie & Neurosciences | Douleur | Posture et Equilibre | Evidence Based Practice | Domaines Spécifiques | A propos | Vidéos | Technologie de base




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires