ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
France

Les honoraires des professionnels de santé libéraux entre 2008 et 2010

Rédigé par le Mercredi 14 Décembre 2011

Les honoraires des infirmiers ont progressé sous l’effet des revalorisations tarifaires et de l’activité, ceux des masseurs- kinésithérapeutes ne fluctuent que par l’activité.



Les honoraires des professionnels de santé libéraux entre 2008 et 2010
Le rapport de la DREES vient de paraître. Il est accessible à partir de ce lien

Pêle-mêle, vous y trouverez :

«En euros courants, les honoraires totaux des masseurs-kinésithérapeutes qui ont connu des fluctuations à la hausse en 2008 (+1,7 %), puis à la baisse en 2009 (-0,8 %), se stabilisent en 2010 (+0,3 %).
Pour les années 2009 et 2010, sans changement de tarifs conventionnels, l’évolution des prix est nulle. L’activité, qui avait reculé de près de 1 % en 2009 connaît une légère reprise en 2010 (+0,4 %).
Les dépassements d’honoraires pèsent peu dans les honoraires totaux des masseurs-kinésithérapeutes et se situent toujours autour de 1,5 % depuis 2002 (1,6 % en 2010). La part des déplacements dans leurs honoraires totaux a augmenté régulièrement depuis 2002 et se situe aux alentours de 6 % à partir de 2007 (5,6 % en 2010).»

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1786 fois


1.Posté par Djef le 15/12/2011 01:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A noter qu'il ne s'agit ici, nous concernant, que des dépassements conventionnels ( DE). les sources n'étant que le SNIR. Or le ministère a fait des recoupements avec le fisc et dans certains cas les honoraires hors convention peuvent être supérieurs à ceux issus de la convention.

2.Posté par Francois GAUME le 15/12/2011 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce ne sont pas les 11 centimes "obtenus" récemment qui vont améliorer la situation des kinés français...De plus, cette "augmentation" ne sera bien sur jamais appliquée ! Prévue pour le mois de juin 2012, de nombreuses mauvaises raisons seront trouvées d'ici la pour justifier son report ou sa suppression ! Sans compter un changement de gouvernement en mai, le nouveau prenant certainement un malin plaisir à revenir sur toutes les décisions prises avant lui ! (études, tarifs...)

3.Posté par Guismo le 15/12/2011 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On oublié aussi d évoquer que l installation n est plus devenu libre dans certains secteurs. Il y a eu des conditions de negociations à mon sens accepte trop facilement. La CPAM devient le grand maître à bord quand à une création de cabinet ou pas. Alors revalorisation de l acte oui mais à quel prix pour les jeunes diplômes.

4.Posté par kine faisant du domicile pas content le 30/12/2011 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
et que dire de la requalification d'office qu'est en train de faire la CPAM sur les ordonnances faites sur les 2 membres inf, en les transformant en aide à la marche sans même avoir consulté le patient et sans savoir si le massage rééd des 2 membres inf est prescrit pour une vraie "affection musculo-squelettique" des 2 membres inf. (et ce pour les patients de plus de 70 ans même en ALD) Cela fait passer la séance de 23,38 euros à 14... Cela va contribuer à notre forte augmentation de notre revenu, ou à défaut à une forte augmentation de nos heures de travail.
Que faire faut-il menacer d'arrêter complètement les domiciles comme un grand nombre fait déjà. Bonjour les économies si toutes ces personnes sont hospitalisées ou si les PTH sont obligées d'aller en CRF au lieu de faire leur rééd chez elles

5.Posté par JL E le 30/12/2011 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La CPAM suit sa logique de bailleur de fond ; il s'agit communément d'aides à la marche dans des EHPAD pour lesquelles le praticien fait une "tournée" habituelle comprenant plus de deux séances par heure. Ce fait correspond à la nomenclature qui stipule 20 minutes au lieu des 30 habituelles. La "marchothérapie" est indispensable, sans technologie particulière, et pourrait être réalisée par des aides ; de fait, les STAPS APA qui s'y collent (avec un mastère...) comme les aides-soignantes ne tiennent pas longtemps.
La technologie des aides de marche n'est pas au point et les patients ne sont pas des écureuils... Rien ne remplace un avant-bras de MK. La grève des domiciles est une bonne idée pour placer les EHPAD et la CPAM devant leurs responsabilités. Mais quand les MK sont trop nombreux sur le marché...

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

France




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires