ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Organisations des soins

Les syndicats n’aiment pas les DAM

Rédigé par le Dimanche 24 Juillet 2011



Image issue du site http://www.ameli.fr/
Image issue du site http://www.ameli.fr/
Elle avait pris rendez-vous à l’avance, Amélie**, et était venue nous parler du mieux qu’elle pouvait, des relations entre son employeur et nous.
Ca sentait la leçon apprise, récemment, mais aussi la volonté d’arranger les choses, entre individus de bonne compagnie.
Elle m’a demandé si je connaissais les référentiels et les travaux de la Achaèsse ; je lui ai dit que j’en avais entendu parlé à la radio.

Elle avait évoqué les référentiels et les bilans un ton plus bas, comme si elle avait peur de se faire gronder. Peut être était-elle tombée sur le seul confrère un peu bourrin capable de se faire plaisir à hausser le ton (à vaincre sans péril...). Il habite pas très loin de chez nous ; comme c'est le seul, vous ne devez pas le connaitre.

Elle compatissait à la médiocrité de nos honoraires, et finissait par nous adresser une supplique pour que nous envoyions bien les ordonnances tous les mois, dans l’enveloppe pré-payée, sans oublier de marquer le n° de sécu du patient et d’y apposer notre cachet.

La demi-heure était bien vite passée et nous avons promis que oui les ordonnances, si çà peut lui faire plaisir, pour que le patient soit remboursé, bien sûr on comprend, le pôvre.

Elle m’a même donné son numéro de téléphone et son e-mail, Amélie. Je peux l’appeler quand je veux.

Les syndicats n’aiment pas Amélie et ne veulent pas qu’elle vienne me voir. Ca se trouve, mon confrère un peu bourrin les a appelé, çà ne m'étonnerais pas.

Voir le communiqué de la FFMKR
Voir le blog de l'Union

M’en fout, j’ai son numéro. Dès que j’arrive bien à imiter Daniel Morin, je perd subrepticement une ordonnance et je l’appelle.


** j’écris Amélie comme je pourrais écrire Gérard. Mais Gérard un peu boudiné dans son tailleur bleu pétrole, je ne sais pas pourquoi, çà le fait moins.

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1709 fois


1.Posté par chuffart le 24/07/2011 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Merci de cet article touchant qui m'inciterait à consoler amélie et la protéger contre les vilains kinés un peu bourrins qui veulent la gronder. Les trois capitaines l'auraient appelée vilaine comme le disait Georges Brassens.
Mais derrière Amilie se cache un système dans lequel le but est de diminuer les frais de la sécu en transférant le travail des employés aux kinés! Les marchands de logiciels doivent résoudre le problème en donnant la possibilité de scanner l'ordonnance et l'envoyer à la sécu en télétransmission.*Mais ils se dépèchent lentement car peu de départements sont concernés.
Permettez que je m'apitoie sur la pauvre patiente que je délaisse et qui crame sous les infra-rouges pendant que je fais les formalités transmises par Amélie.
Amélie,c'est du mélo!

2.Posté par thomas le 24/07/2011 20:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'empêche, les deux fois où j'ai vue une dame DAM, elle était plutôt arrangeant, m'a bien renseigné et m'a débloqué un dossier que je pensais perdu,

cette confusion entre la tête et les employés est dommage, avec des dames DAM reçues de manière... vigoureuse...
ceci ne reflétant pas une profession se voulant à haut niveau de responsabilité... le maintient du dialogue me semblant plus intéressant que la politique de la chaise vide un peu trop systèmatique

3.Posté par Djef le 24/07/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le service des DAM est une sous-traitance des caisses.

Les communiqués des deux syndicats sur leur "victoire" quant à la visite des DAM serait à pisser de rire s'ils ne cachaient pas leur futur bouché. Quelle tristesse de voir deux gros syndicats "responsables" se gausser de ce genre d'"avancée"!

Je trouve cela inquiétant pour la suite..

4.Posté par Fred S le 27/07/2011 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le problème était surtout lié au fait que les DAM faisaient passer une information erronée sans que le directeur de l'uncam ne soit informé. Elles diffusaient un message chez les kinésithérapeutes ET chez les médecins prescripteurs.
Alors effectivement certains peuvent se gausser du fait que ces pauvres DAM ne diffusent plus ces informations, la réalité c'est que si les syndicats n'avaient pas alerté la CNAM, elles continueraient de le faire...

5.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 29/07/2011 01:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au fond, ce qui est choquant, c'est notre comportement face à notre partenaire. Tout le monde sait que cette "victoire" syndicale n'influencera pas le résultat final. Je n'ai pas de visées particulières envers Amélie, mais je n'ai jamais eu à me plaindre des contacts avec les employés de la CNAM.
Il fut une époque où des lâchés de souris dans les bureaux de la Sécu étaient un moyen de lutte syndicale ; cette époque est révolue, mais nous n'apparaissons toujours pas comme un partenaire fiable et adulte.

Nous sommes des caniches capables de mettre un coup de dents à la main qui nous nourrit ; espérons que 4 pattes nous suffiront pour éviter de nous faire botter l'arrière-train.

6.Posté par DAVID Didier le 23/08/2011 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mature, nous le sommes ! Patients peut être moins ...
Après plus de 11 années de non revalorisation tarifaire, je crois que l'on peut faire "les cabots" et c'est même justifier!
Nous ne sommes plus au temps où les employés de la sécu nous recevaient sans considération. certes! je pense comme toi Jean louis mais il faut aujourd'hui que notre exaspération remonte les tuyaux pour aller jusqu'aux oreilles du "Grand ROCKY"...

7.Posté par Patrice le 23/08/2011 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le grand Rocky a besoin de connaitre effectivement notre point de vue et justement ces DAM sont les bienvenues pour leur expliquer plutôt que de les rejeter .Imaginons un seul instant que 50 000 mk libéraux énumèrent tous leur problème administratifs, de charge,etc...et voila un nombre important de rapporteurs idéaux pour transmettre.Les employées de la CNAM sont aussi des patients et conscient de ces problèmes.Alors servons- nous en au lieu de les "blackbouler" pour faire semblant d'exister auprès du grand Rocky

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires