ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Politique Professionnelle

Les "techniciens ou auxiliaires de rééducation fonctionnelle" officiellement demandés au Premier ministre par le Conseil National. MàJ lettre aux Présidents de régions et départements

Rédigé par P T le Lundi 12 Juillet 2010



istockphoto © Lisa F. Young
istockphoto © Lisa F. Young
La démocratie professionnelle ou la manière de faire émerger d'une profession des propositions consensuelles est un enjeu majeur. La création de l'Ordre ou la mise en place de politique de santé nécessite une communication et un mode de décision transparent. Voici une proposition qui va sans doute faire réagir.

L'Ordre National des masseurs-kinésithérapeutes demande la création d'une profession (formé en 1 ou 2 ans) de "techniciens ou auxiliaires de rééducation fonctionnelle". Eventuellement des aides-soignants formés pourraient aussi postuler (il est à noter que ces postes existent plus ou moins voir la communication aux JNKS de Fabien Launay ou de Camille Petit).

La question est : est-ce que les professionnels français ont été consultés ? Si un projet doit aboutir il faut l'expliquer, l'argumenter et l'expliquer pour que la profession réfléchisse et réagisse. Nous cherchons toujours la manière dont les décisions sont prises et les positions professionnelles sont affichées ou déployées.

Un pas à la fois est plus efficace que l'autocratie.

Le courrier de René Couratier à François Fillon est téléchargeable ci-dessous

Mise à jour (10/07/2010) : Le courrier du Président du CNOMK aux présidents de régions et de départements

Mise à jour (12/07/2010) : résultats d'un sondage sur le site de la FFMKR

courrier_14_06_10_fillon_rc.pdf COURRIER 14 06 10 FILLON RC.pdf  (53.3 Ko)
lettre_aux_presidents_cro_cdo_rc_05_07_2010.pdf LETTRE AUX PRESIDENTS CRO CDO RC 05 07 2010.pdf  (52.9 Ko)


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 16232 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

32.Posté par rulleau thomas le 01/04/2011 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aide à la marche
soutient logistique

31.Posté par Manu T le 01/04/2011 03:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est clair que non, ceci ne fait pas partie de ses rôles. Par contre il peut aider une personne à marcher si elle n'est pas sous O2 et qu'elle ne courre pas de risque particulier ou n'a pas de contre-indication à la marche. Pour ce qui est du reste des compétences de l'aide-soignant, je laisse quelqu'un d'autre répondre à ma place ou tu peux chercher ta réponse sur internet.. ;)

30.Posté par titi le 31/03/2011 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel est le role de l'aide soignante en rééducation.Installation sur table de kiné pour exercice d'abduction par pouliethérapie est il de son role?Installation sur kinetec?Répondez moi vite svp.Merci

29.Posté par sougou serigne le 17/01/2011 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis intéressé pour postuler ma demande de candidature en qualité de réeducateur fonctionnelle ou autre en complément d'effectif pour exécuter des travaux nés d'un surcroit

28.Posté par michel gourgues le 03/08/2010 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, Camilo .Valoriser par un meilleur niveau objectif de notre formation,via l'université. C'est incontournable.
Mais voilà, ce n'est pas la thèse: ni des Pouvoir publics( tutelle, Bercy , éducation nationale, sécu...), ni du Pouvoir médical, ni des grandes centrales syndicales de salariés, ni de- *certains*- tenants de "l'institution kinésithérapie " française (Enseignants ,IFMK, Hopital).
C'est pas gagné,surtout avec le rapport "Domergue" qui va faire l'objet ,très rapidement,d'une proposition de loi.

Voilà plus de trois décennies que j'entends dire que notre profession est à la croisée des chemins.Cela fait longtemps que l'on tourne en rond. Cette fois nous y sommes.
Mais quel silence assourdissant!

27.Posté par Camilo Da Rocha le 02/08/2010 18:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour chers confrères,

Je voudrais partager mon expérience « européenne » concernant ce sujet.
J’ai été formé il y a quelques années à Lisbonne. A cette époque, je faisais partie de ceux qui militaient pour la création d’un Ordre des Physiothérapeutes Portugais pensant que cela allait aider notre profession et pourquoi pas régler certaines erreurs qui ont conduit à l’état pitoyable du marché de l’emploi de la Physiothérapie là-bas (et encore actuel).

Depuis, je suis revenu en France et c’est avec un grand enthousiasme que je me suis inscrit à L’Ordre des MK.
Et c’est avec stupeur et crainte que j’assiste jour après jour aux prises de décisions de notre Conseil National de l’Ordre des MK.
Son objectif est de travailler à la modernisation et à l’amélioration de la Kinésithérapie en s’engageant dans une démarche destinée à prouver l’intérêt médico-économique de la profession, en incitant le lancement d’études permettant de valider scientifiquement le Service Médical Rendu (SMR) auprès des CPAMs.
Au lieu de ça, elle s’entête à perdre son énergie dans des mesures corporatistes et a contemplé impuissamment (ou cautionné ?!) l’annonce par l’Etat, des mêmes mesures/erreurs qui ont conduit la Physiothérapie Portugaise dans l’état où elle est se trouve.
Je ne peux pas assister une nouvelle fois à ces mêmes erreurs.

Notre profession ne doit pas chercher à se valoriser en demandant la création de "techniciens ou auxiliaires de rééducation fonctionnelle" ou autres "assistants de soins en gérontologie". Pourquoi créer une sous-profession à la notre en déléguant inévitablement certaines de nos compétences, en pensant que cela va nous être favorable ?
Au Portugal cela a conduit à une augmentation exponentielle du chômage chez les kinés sans pour autant que la profession soit d’avantage reconnu pour être les référents de ces actes délégués.

Pour le moment en France, nous jouissons auprès des patients d’une image sociétale positive, mais pour combien de temps encore (demande croissante d’Ostéopathie malgré le déconventionnement, curieux...). De la part des autres professionnels de la santé, nos activités sont de plus en plus jugées et n’ont donc pas de vraies reconnaissances…

La valorisation de notre profession doit passer par son « universitalisation », par les spécialisations de la kinésithérapie qui en découleront (Master, Doctorat, en pédiatrie, neuro, cardio-respi, thermalisme,…) et par la recherche qui s’y fera.
Comment peut-on encore ignorer les bonnes choses entreprises ailleurs et ne pas s’en inspirer (Belgique, Australie, Nouvelle-Zélande, Scandinavie,…)? Doit-on encore s’enfoncer dans le particularisme à la Française ? Si l’on délègue ces actes parce qu’on les considère vident de sens thérapeutique, pourquoi alors créer une profession pour les réalisées ? Cela va-t-il nous faire « grandir » que d’être les référents de ces actes ? Comment peut-on prétendre à une supériorité hiérarchique ou à une revalorisation salariale sans véritable décalage de formation ?


26.Posté par thomas le 21/07/2010 06:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mon cher H tout est dit, le problème dans les hôpitaux est bien le salaire, 2 solutions:
augmenter la rémunération du kinésithérapeute ou prendre des aides kiné...

25.Posté par h le 20/07/2010 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Je suis actuellement aide soignant dans un service de rééducation dans un hôpital public. Mon travail consiste à assurer les marches auprès des patients ce qui libère du temps au kiné pour la rééducation.
Le salaire du public étant faible comparé au libéral et au privé, peu de jeunes kiné sont intéressés par ces postes. Le service ou je travaille est un sous effectif. Cela fait 2 ans que je signe CDD sur CDD et rien ne semble bougé pour moi. Tous les jours j'accompagne des personnes âgées, je ne prends pas la place des kiné mais je les accompagne dans des taches simples que mon statut d'aide soignant autorise. Pourquoi ne pas mettre en valeur ce statut avec un diplôme sans pour autant prendre la place des kine ? Tous le monde peut avoir une place au sein d'une équipe.

H un simple aide soignant.


24.Posté par thomas le 13/07/2010 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
djef, ce n'est pas les attentes des mk, mais des mk libéraux...

23.Posté par Larochelle le 13/07/2010 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui ose dire que l'arrivée des ostéopathes en France était imprévisible. La France a payé des centaines de milliers d'euros à l' Union européenne pour non création de la profession d'ostéo et de chiro (tout comme elle a payé des millers d'euros pour non création de l'Ordre); Cela était prévisible, malgré le déni de l'Académie de Médecine et la contradiction de l'ordre des médecins. Pourquoi ? Lorsqu'on laisse une place vide, quelqu'un la prend.... simpliste ? non, universel et ça fait mal !!

22.Posté par Djef le 12/07/2010 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A propos de sondage, nous en avons réalisé un petit sur les attentes des MK:

http://spreadsheets.google.com/viewform?hl=fr&formkey=dERwcjFZWlIxVWpmSGpibFdsTjM1ekE6MQ#gid=0

21.Posté par thomas le 12/07/2010 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le sondage de la fédé est amusant, c'est du tout ou rien, soit NSP, soit tout à fait favorable, soit totalement opposé... pas de pondération ni d'autres item et malheureusement les questions ne sont plus disponible (donc pas de possibilité de vérifier la partialité des matériels et méthodes sur un promoteur contre...)

20.Posté par Djef le 11/07/2010 18:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour faire face aux critiques.

19.Posté par thomas le 11/07/2010 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel serait l'intérêt pour lui d'intoxiquer les présidents?

il est vrai que l'absence de cette lettre avant celle pour le premier ministre est dommage

18.Posté par Djef le 11/07/2010 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
concernant le deuxième courrier du CNO:

OK, je veux bien croire à la sincérité de M.Couratier, cependant:

-Pourquoi demander la création d'aides kiné AVANT la confirmation de masterisation des MK ?

-Pire encore, et cela sent le foutage de gueule, il espère la VAE ( valorisation des acquis de l'expérience) à ce niveau master simultanément à cette création d'aides MK. Alors que cette VAE est plus qu'hypothétique coté ministère, sans parler des conditions de celle-ci.


Pour ces deux raisons majeures, je pense qu'il s'agit d'un courrier d'intox auprès des présidents départementaux et régionaux.

17.Posté par Mr R le 09/07/2010 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nous savons ce qu'il reste à faire à la prochaine élection pour le conseil de l'ordre...tous dehors !!!

16.Posté par thomas rulleau le 23/06/2010 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.ffmkr.com/mnu11556

la réponse d'un syndicat libéral représentatif...
le débat commence réjouissons-nous!!!

15.Posté par Djef le 22/06/2010 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bravo pour cette approche psychologique, qui ne reflète pas franchement mon propos.
La seule hiérarchie acceptable et acceptée est celle de la compétence réelle (Cf l'équipe de France de Foot). Si mon voisin pense qu'il faut qu'il se forme , alors il y a une saine émulation.

Le fait de créer un métier sans avoir fait d'audit de compétence réelle des MK est donc irresponsable et dangereux. Sans même attendre la fin de la réforme des études initiales, l'ordre fait cette demande. est-ce qu'il n'y a pas un manque de cohérence?

14.Posté par JLE le 22/06/2010 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y aura toujours des élites.
Un exemple : Tu vis bien de ce métier, mais ce n'est pas le cas de bon nombre de tes confrères et consoeurs. Quand les autres professions arriveront sur le marché, tu seras en position dominante du fait de ton CA important, qui est le reflet de tes qualités de thérapeute.
Tu pourrais faire de ton mieux pour convaincre les patients d'aller voir ton confrère nouvellement installé et qui peine à remplir le carnet de RDV ; mais la vie est ainsi faite que tes patients te préfèrent malgré tous tes efforts.
Tu est leur élu, même si tu souffres en ton for intérieur de cet élitisme.

13.Posté par Djef le 22/06/2010 08:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si la compétence réelle des aides n'a rien à envier aux MK actuels, ils feront le boulot des MK. En libéral, ils ne pourront pas s'installer et dépendront des MK.
Pour ce qui est de mon activité, je me fous qu'ils prennent du boulot; ce ne sera probablement pas le cas de bon nombre de nos consœurs,confrères. Mais c'est probablement le but de la manœuvre.
Une épuration du MK de base pour faire émerger une élite. Sympa de cautionner cette idée.

1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires