ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Expliquer la douleur

« METS » : bien se comporter avec sa douleur chronique !

Rédigé par le Lundi 28 Août 2017

Le patient douloureux chronique en a souvent plein la tête (et pas que d’ailleurs…). Il y a cette douleur qui jour après jour vide sa vie en la remplissant et puis il y a toutes ces rencontres avec des acteurs de santé tout autant qu’avec la concierge, les interventions/explications plus ou moins détaillées, plus ou moins justes, plus ou moins aidantes, etc. Alors forcement, quand il arrive chez nous, on en remet une couche avec de nouveaux concepts et conseils de prise en charge. Pas facile pour lui de faire le tri dans toutes ces explications et surtout de savoir quoi faire...



© elenabsl - Fotolia.com
© elenabsl - Fotolia.com
Une revue narrative de 2015 propose une synthèse simple au moyen d’un acronyme (SWEM-Socialize, Work, Exercise, Meditate) de ce que peut faire le patient pour prendre en charge sa douleur. L’objectif de ce travail est de proposer au patient douloureux chronique quelques grandes idées d’implantation du modèle BPS dans sa prise en charge en termes de comportement.


Nous vous laissons parcourir l’article pour vous faire une idée de son argumentation et nous nous contentons d’en garder les aspects pratiques : il y a 4 choses à faire au moins une fois par jour pour vos douleurs : miam miam, c'est l'heure de votre « METS » journalier ! :

M pour MÉDITER
Il existe actuellement un engouement pour la méditation dans nos sociétés industrialisées. Une des formes les plus utilisées en secteur santé est la méditation dite de pleine conscience : le MBSR de Kabbat-Zinn (Mindfulness-Based Stress Reduction) en est l’exemple le plus représentatif. Nous reviendrons prochainement sur les études qui évaluent ce type d'intervention : bien que les revues systématiques soulignent (comme à l’accoutumée) un manque d’essais de bonne qualité méthodologique, il existe un ensemble de travaux très encourageants quant à l’utilisation de la méditation dans les problèmes de douleurs chroniques.

E pour (FAIRE DE L’) EXERCICE PHYSIQUE
Sur ActuKiné, on vous parle à longueur de journées de douleur et d’exercices physiques alors pas besoin de vous faire un dessin !

T pour TRAVAILLER
Le travail permet de rompre l’isolement et constitue une façon de construire son identité et d’exister socialement. Il n’est pas synonyme d’avoir un emploi et toutes les formes de travail sont à encourager.

S pour SE SOCIABILISER
Augmentez vos possibilités d’interactions sociales (sortez de chez vous, rencontrez vos amis ou/et la famille, participer à des rassemblements, etc.), développez vos compétences sociales, corriger vos cognitions sociales inadaptées, etc.


Commentaire AK :
Bien entendu on pourrait ajouter pas mal de choses à ce travail comme par exemple la notion de compréhension de la douleur sur le plan neurobiologique (rôle de l’éducation aux neurosciences de la douleur), les stratégies pour améliorer la qualité du sommeil, l’alimentation, etc. Il y a sans doute un beau poster à construire avec tout cela pour votre salle d’attente… en attendant mieux, nous voilà déjà avec quelques données synthétiques qui récapitulent bien les conseils de base à fournir aux patients douloureux chroniques en matière de comportement à adopter.


Références

Collen M. Operationalizing Pain Treatment in the Biopsychosocial Model: Take a Daily "SWEM"--Socialize, Work, Exercise, Meditate. J Pain Palliat Care Pharmacother. 2015 Sep;29(3):290-9. doi: 10.3109/15360288.2015.1063563. Epub 2015 Sep 14.



Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3952 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Expliquer la douleur | Placebo | Veille bibliographique sur la douleur | Perception multisensorielle et conscience du soi