ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Lombales

MSI vs MDT

Rédigé par le Samedi 11 Juin 2016

Les deux font du bien, mais vous préférez Goya ou Picasso ?



"3 Mai 1808" (Fusillades à la montagne du prince Pio) par Francisco GOYA  Madrid, 1814 - Huile sur toile, 266x345 cm - Madrid, Musée du Prado
"3 Mai 1808" (Fusillades à la montagne du prince Pio) par Francisco GOYA Madrid, 1814 - Huile sur toile, 266x345 cm - Madrid, Musée du Prado
Le but de cette étude a été de comparer la méthode de Shirley Sahrman (MSI) avec celle de Robin McKenzie (MDT) dans la prise en charge de lombalgies chroniques présentant une préférence directionnelle.

Assez étonnamment, les auteurs ont considéré comme premier but d’analyser s’il existait une différence dans le recrutement musculaire des abdominaux (augmentation de section) entre les deux méthodes et comme buts secondaires si une différence se retrouvait sur la douleur, les déficits, l’effet globalement perçu par le patient de son amélioration (GRoC).

70 patients présentant une préférence directionnelle ont bénéficié de 12 séances sur 8 semaines avec l’une ou l’autre des deux méthodes. Ils ont été évalués à la fin de la prise en charge par des évaluateurs en aveugle de leur allocation.

Résultats :

Aucune différence significative n’a été retrouvée dans l’épaisseur des abdominaux avant et après prise en charge.
La perception du traitement était légèrement plus grande chez les patients ayant bénéficié de la méthode MDT. Il n’y avait pas de différences en terme de douleurs comme de déficits.

Commentaire AK :

Quelle drôle d’idée de vouloir comparer les épaisseurs des abdominaux ? Pourquoi çà ? Pourquoi pas les multifides ? Ou complètement autre chose ?

Les spécialistes d’une méthode ou de l’autre pourront nous expliquer pour quelle raison la mesure de la section des obliques et transverse peut être un indicateur fort de progrès dans la résolution d’une lombalgie avec préférence directionnelle, quel qu’en soit le sens.

La méthode MDT peut apparaitre plus claire, carrée dans son traitement que la méthode MSI, ce qui peut expliquer l’effet globalement perçu plus favorable à cette méthode ?

Sinon, on est encore dans l’épaisseur du trait pour ce qui est de déterminer si une pratique est plus efficace qu’une autre. Selon que vous préfériez l’une ou l’autre....

Référence bibliographique :

Halliday MH, Pappas E, Hancock MJ, Clare HA, Pinto RZ, Robertson G, Ferreira PH. A Randomized Controlled Trial Comparing the McKenzie Method to Motor Control Exercises in People With Chronic Low Back Pain and a Directional Preference. J Orthop Sports Phys Ther. 2016 May 12:1-30. Article en pré-publication.

Résumé disponible en ligne

Massacre en Corée. Pablo Picasso. 1951. Musée Picasso. Paris
Massacre en Corée. Pablo Picasso. 1951. Musée Picasso. Paris

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1359 fois


1.Posté par Jacky OTERO le 13/06/2016 07:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement aucune intérêt d'évaluer les abdominaux (épaisseur, force, endurance...) pour savoir si le patient va mieux !

Même pour ceux qui ont une préférence directionnelle en flexion.

Je ne comprends pas le sens et le but.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Why Physiotherapy ?