ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Épaule

Manipulation de la charnière cervico-thoracique & scapulalgies

Rédigé par le Samedi 8 Janvier 2011

Note originelle en date du 08/01/2011



Il a été rapporté que certaines scapulalgies pouvaient être soulagées par des manipulations vertébrales cervicales ou thoraciques. C’est bien beau tout ça, mais lesquelles ?

C’est le sujet de cette étude de Physical Therapy : après un examen standard, des patients scapulalgiques ont bénéficié ( ?) d’une manipulation vertébrale cervico-thoracique.
Ils ont ensuite été classés dans le groupe des traitements à succès ou dans l’autre, selon qu’ils déclarent ou non leur mieux-être à la 2° ou 3° séance.

Une analyse multivariée des différents facteurs susceptibles d’influencer le résultat thérapeutique a été réalisée pour déterminer le « poids » de chacun d’entre eux.

49 patients sur les 80 ont été améliorés. 5 variables pronostiques ont été retenues in fine. La présence de 3 des 5 variables améliorait significativement les chances de réussite du traitement manipulatif.

Paul E. Mintken, Joshua A. Cleland, Kristin J. Carpenter, Melanie L. Bieniek, Mike Keirns, Julie M. Whitman. Some Factors Predict Successful Short-Term Outcomes in Individuals With Shoulder Pain Receiving Cervicothoracic Manipulation: A Single-Arm Trial. Phys Ther January 2010 90:26-42

C’est bien beau tout ça, mais quels sont ces facteurs ?

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3138 fois


1.Posté par Fred S le 09/01/2011 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Article très intéressant notamment pour sa biblio et pour la méthodologie employée.
La video ne correspond pas cependant à ce qui est décrit dans l'article car les techniques utilisées à haute vélocité concernent les thoraciques, les cervicales elles sont uniquement mobilisées et à aucun moment il n'est proposé de réaliser des manipulations avec de telles rotations cervicales et à cette vitesse, ce qui reste dangereux.
Il paraît important de préciser qu'il convient dans la pratique, d'être très vigilant lorsque l'on réalise les manipulations thoraciques avec appuis sur les coudes du patient comme décrit dans l'article, sur des patients dont une épaule est douloureuse.

2.Posté par Jean-Louis Estrade le 09/01/2011 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas faux, tout çà.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Troisième pouce