ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Lombales

Mind Your Step

Rédigé par le Dimanche 17 Septembre 2017



Illustration en provenance de l'article
Illustration en provenance de l'article
La posture et des mouvements aberrants sont considérés comme des facteurs accompagnant la lombalgie chronique. Le but de cette étude était de déterminer s'il y avait des différences dans la cinématique lombaire et la cinématique des membres inférieurs chez les personnes ayant ou non une lombalgie au cours de la montée d’une marche un peu haute (24 cm).

Méthodes :

Un échantillon de 37 participants (19 lombalgiques et 18 sans antécédents de lombalgie). Tous les participants étaient âgés de 18 à 65 ans et les témoins étaient similaires aux patients lombalgiques.

Un système de capture de mouvement a été utilisé pour enregistrer la cinématique rachidienne et des membres inférieurs lors de la tâche demandée. Des analyses de variance ont été utilisées pour déterminer les différences de cinématique entre les groupes.

Résultats :

Ils sont . Vous me direz quoi.

Référence bibliographique :

Mitchell K, Porter M, Anderson L, Phillips C, Arceo G, Montz B, Levy S, Gombatto SP. Differences in lumbar spine and lower extremity kinematics in people with and without low back pain during a step-up task: a cross-sectional study. BMC Musculoskelet Disord. 2017 Aug 25;18(1):369. doi: 10.1186/s12891-017-1721-z.

Accès à l’article

Articles en rapport avec le sujet


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 586 fois


1.Posté par Jacky OTERO le 18/09/2017 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La conclusion laisserait penser que les lombalgique sont utilisent plus leurs membres inférieurs que leur colonne (dans le plan sagital)?

Ils '' économisent'' leur colonne =
- par crainte ?
- pour réduire les douleurs ?
- par apprentissage kiné ?

2.Posté par Bernard DELALANDE le 18/09/2017 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
somasimple
Ben ils compensent quoi !
Ils ont mal au dos et le bougent moins et adaptent en dessous...

3.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 18/09/2017 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, il y avait la version des ostéopathes avec le test de la commère : le genou compense dans le plan sagittal la perte d'inclinaison latérale lombaire.

Là, c'est le même principe, mais inversé : une compensation dans le plan frontal du genou d'une limitation dans le plan sagittal des lombaires.

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Examen général | Hanche | Genou | Pied | Cervicales | Thoraciques | Lombales | Pelvis | Épaule | Coude | Poignet | Main | Membre inférieur | Membre supérieur




S'inscrire à la lettre hebdomadaire



Glissements du plexus brachial