ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Recherche

Nouveau Laboratoire Analyse et Restauration du Mouvement (ARM) du Groupe Hospitalier - Henri Mondor.

Rédigé par P T le Samedi 30 Octobre 2010



Communiqué de presse

Le 2 novembre 2010 est inauguré à l’Hôpital Henri Mondor un laboratoire d’analyse et de recherche sur le handicap moteur (Analyse et Restauration du Mouvement, ARM). Ce laboratoire est une plateforme technologique sophistiquée (analyse cinématique tridimensionnelle, dynamométrique, accélérométrique, électromyographique, goniométrique et vidéographique) autour de laquelle a été créée par convention une équipe de recherche CNRS, antenne du laboratoire de biomécanique de l’ENSAM (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers).

Le Laboratoire ARM est situé au Rez de Chaussée Bas de Mondor, au sein du Service de Médecine Physique et de Réadaptation. Il a vocation à servir tout le pôle neurolocomoteur et, au delà du pôle, en transversal pour toutes pathologies affectant le mouvement. Le financement de ce laboratoire a été accompagné par la Direction de la Politique Médicale de l’APHP, à l’instigation du Professeur Philippe DECQ (Neurochirurgie).

Le Professeur Jean-Michel GRACIES (Médecine Physique et de Réadaptation, Unité de Neurorééducation) a imaginé son implantation géographique au sein même de l’hôpital, en dégageant l’espace nécessaire dans le Service de Médecine Physique qui a recruté un ingénieur biomécanique, essentiel pour la bonne efficacité de cet outil technologique complexe.

L’équipe de recherche est co-dirigée par Philippe DECQ et Jean-Michel GRACIES. L’association de cliniciens et biomécaniciens intégrés dans l’équipe de recherche apportera une expertise unique sur l’exploration et le traitement de la parésie spastique, de la maladie de Parkinson, des tremblements, de l’hydrocéphalie, mais également dans des domaines de chirurgie orthopédique, de rhumatologie ou de gériatrie.

Le laboratoire accueille des jeunes chercheurs, et sert déjà pour plusieurs projets de recherche en cours. Plusieurs collaborations sont établies avec d’autres laboratoires de biomécanique, de robotique et des écoles d’ingénieurs, au premier rang desquelles l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers et l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Marne La Vallée.

En plus de sa vocation de recherche, le laboratoire est également conçu comme un outil d’aide aux cliniciens pour des explorations fonctionnelles du mouvement. Ce type de prestation est amené à se développer dans les années qui viennent, du fait des progrès dans la prise en charge du handicap moteur, tant chez les patients neurologiques qu'orthopédiques, et chez les personnes âgées. Ces explorations fonctionnelles de la marche, de tremblements, d’autres mouvements anormaux chez des sujets handicapés, vont constituer un atout et un gain d’activité pour l’institution.

Le laboratoire ARM à l’hôpital Henri Mondor est une structure nouvelle et originale au sein de l’APHP avec pour objectifs, l’analyse du mouvement au service de sa restauration chez les patients handicapés, et une performance de recherche d’excellence au service des patients.



Pr Jean-Michel GRACIES Pr Philippe DECQ
Chef du Service de Médecine Physique Chef du Service de Neurochirurgie

diff_20108070245.pdf diff_20108070245.pdf  (6.89 Ko)


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 3049 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires