ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
France

Obésité part I Lancement du plan national obésité 2010-2013 (vaut mieux tard que jamais)

Rédigé par le Lundi 25 Juillet 2011

En France, près de 15% de la population adulte est obèse. La prévalence était de l’ordre de 8,5 % il y a douze ans. Un enfant sur six présente un excès de poids ou une obésité. L’augmentation de la prévalence de l’obésité concerne particulièrement les populations défavorisées et les formes graves (4% de la population adulte).



Obésité part I Lancement du plan national obésité 2010-2013 (vaut mieux tard que jamais)
Les conséquences sur la santé sont dominées par le diabète et l’hypertension, les maladies cardiovasculaires et respiratoires, les atteintes articulaires sources de handicaps et certains cancers. L’obésité retentit également sur la qualité de vie ; elle est à l’origine de stigmatisation et de discrimination.
Le plan obésité comporte 46 pages, regroupées selon 4 axes, chacun comprenant un certain nombre de mesures. Axe 1 une offre de soins organisée et un dépistage amélioré = 10 mesures, dont la 4ème : Reconnaître des équipes spécialiséesen éducation thérapeutique dans le domaine de l’obésité en s’appuyant sur un référentiel de compétences intégrant la dimension psychologique, diététique et d’activité physique; La mesure concerne certains SSR où le matériel doit être adapté aux patients de plus de 135 Kgs ou avec un IMC > 35. Axe 2 (4 mesures): des actions de prévention. Axe 3 (5 mesures) : vulnérabilité et discrimination. Axe 4 (4 mesures): : une recherche transdisciplinaire.
Des pistes de travail dans ce rapport du ministère de la santé, pour les confrères qui ont en charge ces "syndromes métaboliques"
Part II demain...

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1667 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

France




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires