ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
France

Obésité part II : Lancement du plan national nutrition santé 2011-2015 (Initié en 2001 et prolongé en 2006)

Rédigé par le Mercredi 27 Juillet 2011

Le PNNS comporte 63 pages, avec là encore 4 axes et des mesures préconisées pour retrouver l'équilibre entre les apports liés à l’alimentation et les dépensés occasionnées par l’activité physique. Les SSR pernant en charge les affections des systèmes digestifs, métaboliques et endocrinien (rééducation nutritionnelle) sont concernés.



Obésité part II : Lancement du plan national nutrition santé 2011-2015 (Initié en 2001 et prolongé en 2006)
Le premier axe s’attache à réduire par des actions spécifiques les inégalités sociales de santé dans le champ de la nutrition au sein d’actions générales de prévention.
Le 2ème axe nous intéresse car il porte sur le développement de l’Activité Physique et Sportive (APS) et la limitation de la sédentarité. Voici 2 exemples de propositions
*"Promouvoir l’activité physique et sportive adaptée chez les personnes âgées de plus de 50 ans et les personnes en perte d’autonomie" par : la création et la diffusion d’un annuaire des associations sportives proposant des activités pour les personnes âgées de plus de 50 ans ; le développement de l’offre d’activités physiques dans les EHPAD et les foyers ou résidences pour personnes âgées ; l’harmonisation des programmes visant à prévenir les chutes par les APS et la mise en place d’un dispositif national bien identifié.
*"Promouvoir l’activité physique et sportive adaptée chez les personnes atteintes de maladies chroniques dans les clubs sportifs"
IL y a des opportunités à saisir dans toutes ces propositions.
Le troisième axe propose d’organiser le dépistage et la prise en charge du patient en nutrition ainsi que de diminuer la prévalence de la dénutrition, avec la promotion de l’utilisation du MNA (Mini Nutritional Assessment) dans sa forme courte, qu'il est aisé de s'approprier.
Le quatrième axe cible la valorisation du PNNS comme référence pour les actions en nutrition
Enfin la formation, la surveillance, l’évaluation et la recherche sont traitées dans un volet transversal. La recherche sera évoquée dans le post suivant : obésité part III
les dernières pages de ce Plan National Nutrition Santé sont les annexes donnent des chiffres qui guideront votre réflexion ; par exemple quelle est la prévalence de la dénutrition, du surpoids et de l’obésité en maison de retraite • ? Dénutris : 45 % • En surpoids : 13 % • Obèses : 16 %. Des chiffres aussi sur les 2 744 g d’aliments et boissons que nous consommons en moyenne quotidiennement

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1721 fois

Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

France




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires