ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
Oncologie

La prise en charge physique du lymphoedème réduit le nombre de visites et d'hospitalisation liées à la pathologie € - Rédigé par le 02/01/2017

Le traitement des maladies chroniques représente plus de 90% des dépenses de Medicare. Le lymphoedème chronique concerne plus de 3 millions d'Américains. Les assureurs et les législateurs de la santé sont actifs dans la lutte contre les tentatives de prescrire des traitements luttant contre le lymphoedème par crainte que la physiothérapie n’engendre des coûts importants et incontrôlables (sic transit). L'auteur s’est mis à la recherche de données sur le rapport du coût du traitement du...

Comment améliorer la rééducation après chirurgie du cancer du sein ? Une revue de revues systématiques € - Rédigé par le 10/04/2015

"This review investigated the range of methods for improving physical, psychosocial, occupational, and social wellbeing in women with breast cancer after receiving breast cancer surgery. (...) Evidence for exercise rehabilitation is predominantly in the improvement of shoulder mobility and limb strength. Inconclusive results exist for a range of rehabilitation methods (physical, psycho-education, nutritional, alternative-complementary methods) for addressing the domains of psychosocial,...

Ni un exercice contre résistance en charge lourde ni en charge légère n'exacerbe de manière aiguë le lymphœdème chez les survivantes du cancer du sein - Rédigé par Jordanne LINGLIN et Aude FABRE le 23/11/2014

Traduction des résumés indexés dans la base de données PEDro par la Société Française de Physiothérapie Les exercices contre résistance ont un grand potentiel pour aider à la prise en charge du lymphœdème lié au cancer du sein (LLCS), mais peu de choses sont connues quant à la réponse aiguë à la réalisation d'exercices contre résistance avec le membre affecté. BUT Examiner l’impact aigu d’un exercice contre résistance au niveau du haut du corps sur le gonflement et la sévérité des symptômes...

Pour une kinésithérapie après cancer du sein opéré précoce et systématique € - Rédigé par le 11/01/2013

Deux études récentes traitent du sujet. Première étude, italienne : Quatre vingt trois patientes ont opérées d’un cancer du sein. 25 n’ont pas bénéficié de physiothérapie lors de leur hospitalisation ; les 58 autres ont bénéficié d’une rééducation immédiate. Les deux groupes ont été comparés et suivis sur 180 jours après chirurgie. Des différences significatives apparaissent en faveur de la prise en charge précoce (premier jour post-opératoire). Une mobilisation active assistée dès le...

La kinésithérapie après cancer du sein, pourquoi ? - Rédigé par le 24/09/2012

Trois vidéos à destination des patientes, par Joelle Taïeb, masseur-kinésithérapeute du Centre intégré en cancérologie des hôpitaux Lariboisière / Saint-Louis / Fernand Widal (AP-HP). Comme quoi il est possible de bien faire des vidéos didactiques, qui peuvent être une part du traitement. Comme il est dificile de faire de la thérapie manuelle en vidéo thérapeutique, il n'y en a pas ;-)

Evaluation de la prise en charge du lymphoedème et de la raideur d'épaule dans le cancer du sein par la Haute Autorité de Santé € - Rédigé par le 27/07/2012

La Haute Autorité de Santé (HAS) réalise une évaluation de la prise en charge kinésithérapique du lymphoedème et de la raideur d'épaule après traitement d'un cancer du sein. Publication du rapport prévue en décembre 2012 Les objectifs de cette note de cadrage sont de : - Définir les indications et non indications de la prise en charge masso-kinésithérapique au cours d’une même séance d’un lymphœdème et d’une raideur de l’épaule, chez des femmes ayant été traitées pour un cancer du sein. -...

Prise en charge précoce après opération d'un cancer du sein € - Rédigé par le 21/07/2012

Dans l'avenant 7 de l'arrêté du 10 janvier 2012 portant approbation de l’avenant no 3 à la convention nationale des masseurs-kinésithérapeutes libéraux, il est écrit :

"Conscientes de l’importance d’une rééducation spécifique à la suite d’une intervention pour cancer du sein pour lutter contre l’installation ou le développement d’un lymphœdème, les parties signataires conviennent de la nécessité d’adapter la liste des actes et prestations citée à l’article L. 162-1-7 du code de la sécurité sociale en vue de favoriser cette prise en charge spécifique.
Les parties signataires s’accordent pour mettre en place un groupe de travail chargé d’examiner les conditions de prise en charge d’une telle activité et de saisir la HAS de ce dossier avant le 31 décembre 2011."

Nous vous avions déjà fait part d'une étude suivant sur le long-terme les patientes opérées en faveur de la masso-kinésithérapie dès lors que 9 séances sont réalisées dans le mois suivant la chirurgie.

Elles sont passées de 14,28 € à 15,05 € au 15 juillet 2012. Qu'allons nous bien pouvoir faire désormais de tout cet argent au moment où les placement boursiers sont si hasardeux ?

Cet effet protecteur et son rapport qualité-prix imbattable sont décrits dans le PDF en infra.

Les infirmières se penchent sur le massage en oncologie - Rédigé par le 06/03/2012

Si nous avons longtemps considéré cette pratique comme contre-indiquée, il n’y a pas aujourd’hui de preuves en faveur d’un effet nocif. Est-ce que celà suffit pour considérer qu’il y a un effet thérapeutique indéniable ? Les infirmières le pensent (oui, bon, c’est limite, mais vous n'aurez pas leur liberté de panser). La revue vaut la peine d'être consultée pour les tenants des appositions manuelles comme des brasseurs méthodiques... Résumé issu de Medline : OBJECTIVE: To review recent findings...

Fasciathérapie et cancer : l’irruption des pratiques de massage alternatives au sein de l’hôpital public - Rédigé par le 05/03/2012

Un article de Rue89. ( Article original 17/09/2011 - Mise à jour : 03/03/2012) : Ce texte a été retiré suite aux plaintes de personnes impliquées dans ce texte et à une première décision de justice. La Chambre d'Appel du tribunal d'Angers à casser la décision prise en première instance. Nous remettons donc en ligne le texte initial Cet article, originellement crée à partir d’un article de Rue89, a été remanié en date du 16 novembre, Pascale Jeannin, chercheure immunologue et l'Institut de...

Le DLM comme traitement du lymphoedème consécutif au cancer du sein - Rédigé par JL E le 19/04/2011

Étude préliminaire Quelle est l’efficacité du drainage lymphatique manuel (DLM) dans le traitement du lymphoedème consécutif au cancer du sein ? En quelle proportion son emploi réduit le volume du lymphoedème et quel est son impact sur la symptomatologie de cette pathologie ? Il s’agit du protocole d’une étude, ce que l’on appelle une étude préliminaire (pilot-study, preliminary study). Les auteurs l’ont décrit par le menu, il ne leur reste plus (ne vous reste plus ?) qu’à la...

Le cancer fatigue ! A priori, une seule solution : bouger ! avant pendant après ! - Rédigé par RH le 11/02/2011

Voici le leitmotiv de la présentation (76 diapos) « sport et cancer : pratiquer une activité physique avant, pendant et après un cancer » ici Thierry Bouillet, oncologue au CHU de Bobigny, répond à Nancy avec humour à plusieurs questions : * Qu’est-ce que l’activité physique ? Comment la mesurer ? * Que disent les études scientifiques sur ce thème ? * Quels effets de l’activité physique sur : la survie (en comparaison avec la chimiothérapie !), la fatigue, la qualité de vie,...

Exercice physique à la suite d'un cancer - Rédigé par JCE VD le 12/01/2011

Le cancer reste une maladie particulière. Une maladie qui modifie en profondeur le rapport à soi, aux autres, au monde. Mais ce n’est pas le propos aujourd’hui. Une autre fois peut être. Une notion récente et citée dans le texte proposé consiste à considérer désormais le cancer comme une maladie chronique. Les traitements conduisent à davantage de survie. Vous remarquerez l’emploi du terme de « survivors » pour designer les personnes atteintes de cancer et qui ne décèdent pas. Les anglais ne...

Détection précoce des cancers de la peau - Rédigé par P T le 29/09/2010

L'institut National du cancer et l'agence nationale sanitaire et scientifique en cancérologie propose une formation en ligne à la "Détection précoce des cancers de la peau" accessible aux kinésithérapeutes. Cette formation est gratuite et nécessite juste une inscription. Cliquez ici

Massage et cancer € - Rédigé par JL E le 23/11/2009

Effets secondaires prévisibles La Voix du Nord se fait l'écho de pratiques de massage censées combattre le cancer. Nous avions évoqué il y a quelques mois, dans Actukiné, les études validant l'utilisation du massage dans le cadre des soins paillatifs, loin des interdits de nos cours d'antan. Mais n'est-ce pas maladroit de titrer de la sorte ? Nos journalistes ont un peu trop tendance à chercher le scoop, sans se poser la question des conséquences. Il y a quelques semaines, le journal de France...

Massage & cancer € - Rédigé par JLE le 23/09/2008

Le massage du dos fait du bien aux patients souffrant de cancer avancé. Immédiatement. Sur le court terme (trois semaines), il n’offre pas de différences avec le simple toucher. L’étude randomisée publiée  dans les Annals of Internal Medecine du 16 septembre ne sera disponible en PDF que dans 6 mois. Mais la video sur l’article est disponible online  dès maintenant. Je sens que je vais encore me faire remonter les bretelles du style « de mon temps, le cancer était une...



Inscription à la newsletter