ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Divers

Ostéopathie suite

Rédigé par JL E le Jeudi 25 Février 2010

Un pari à deux contre un



Ostéopathie suite
Une proposition de loi pilotée par Bernard Debré où médecins et ni-nis s'entendent sur le dos des kinésithérapeutes.
Il y est dénoncé des fraudes abusives, notamment de la part des kinésithérapeutes qui facturent des actes d'ostéopathie sous couvert d'actes de kinésithérapie (sans que soient évoquées celles des médecins, doublant leurs consultation d'un acte d'ostéopathie), affirmé que les actes d'ostéopathie ou de chiropractique ne doivent pas être pris en charge par l'assurance-maladie, proposé un haut conseil de l'ostéopathie et de la chiropraxie (sic transit) où les kinésithérapeutes sont singulièrement absents...
Lire la proposition.
Une info épinglée sur le Site de l'Ostéopathie

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 5019 fois

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

27.Posté par thomas rulleau le 11/03/2010 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ptitom
l'ifompt sur internet (WCPT et IFMOT), sur facebook (ATMOF), sur somasimple, sur un ancien site avec la retransmission du congrès nordique par vous-même, dans des lectures professionnelles, dans des formations complémentaires OMT avec Jan De Laere entre autres...
à votre service pour une aide éventuelle, entre autre sur ce fameux master.

26.Posté par Pierretru le 10/03/2010 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PierreTru
Thomas,
Puis-je savoir comment vous avez entendu parler de l'IFOMPT ?
Bonne soirée

25.Posté par Jean-Louis Estrade le 09/03/2010 23:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une info-news de la FFMKR sur le sujet à l'adresse :
http://www.ffmkr.org/mnu11483

24.Posté par thomas rulleau le 09/03/2010 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ptitom
il y a 40 ans je n'étais pas né!
la question actuelle peut se résumer à choisir entre rester dans la course à l'ostéopathie quand celle-ci va devenir un DE (à plus ou moins long terme) ou tenter de rentrer dans le cadre d'une pratique IFOMPT en rapport avec la physiothérapie?
qu'en pense mes aînés?

23.Posté par thomas rulleau le 08/03/2010 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
personne n'a dit le contraire, JLE...
et michel, il y a 40 ans, je n'étais pas né,
actuellement je vois par contre que comme le dit très justement JLE certain on droit à l'accès en première intention, mais par un biais ostéopathique pas toujours en accord avec les principes physiothérapiques (ou MKiques)
faut-il suivre cette ligne osteo ou choisir la voie de l'ifom(p)t d'après vous, mes chers collègues plus expérimentés?

22.Posté par JL E le 08/03/2010 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le droit à la première intention et à la pratique des manipulations vertébrales ne sont donnés à quelques MK que depuis un an.

21.Posté par michel gourgues le 08/03/2010 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais ,Thomas,ça fait plus quarante ans qu'on rabâche les mêmes bavardages.
Il s'en irait temps que les MK s'entendent ,au moins, entre eux,et poussent dans le bon sens .
Sinon on tourne en rond,au pire on recule.C'est presque une loi mécanique... .

20.Posté par thomas rulleau le 06/03/2010 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ptitom
merci michel de confirmer mes propos sur le droit et la compétence,
pour ce qui est de l'ostéopathie, pourquoi ne pas développer une thérapie manuelle orthopédique digne de ce nom avec l'IFOM(P)T?
avec comme corollaire un accès en première intention
(pour le sujet du droit à la manipulation des ostéopathes soulevé par JLE, qu'est-ce qu'une manipulation non-forcée, sinon une mobilisation?)

19.Posté par michel gourgues le 05/03/2010 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ostéopathie n'est pas perdue si nous "exigeons"un accès aux DU,DIU ou spécialités reconnues au même titre que les professions médicales
C'est pas gagné,certes.Sinon c'est adopter la politique du "parachutiste fou": plus que 50métres ,plus que 10mètres,oh ,c'est pas la peine d'ouvrir le parachute...!!!!

18.Posté par michel gourgues le 05/03/2010 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La compétence ,oui !!.Mais elle ne vient pas,par magie.La compétence se fonde: sur des études initiale d'un niveau suffisant , reconnu,évolutif ,et une formation continue qualifiante. Constatons ,que nous n'avons ni l 'une ni l'autre ,depuis effectivement, des décennies.

,De plus nous semblons ignorer ,que les faits précèdent le droit.Voyez précisément ce qu'on fait , de nombreux ostéopathes qui sont,à l'origine, MK de formation(.certains de ces confrères se comportent comme des" faux frères").Ils n'ont pas demandé naïvement à évoluer :il l'ont fait.

Les choses pourront évoluer ,lorsque* Nous*reconnaitrons nos erreurs,et en se mobilisant de manière radicale.
Plus tard qu'aujourd'hui....il sera trop tard.

17.Posté par thomas rulleau le 05/03/2010 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ptitom
le droit viendra quand la compétence sera là, reconnue et validée.
cf les DU OMT à lille, ou MMOO dans d'autres villes

16.Posté par JL E le 05/03/2010 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Celà ne vous donne ni la première intention, ni le droit de pratiquer les manipulations vertébrales, ni une équivalence d'un diplôme de physiothérapeute. Celà fait des décennies que des "bricolages" post-DE existent, quel qu'en soient leurs qualités.

15.Posté par thomas rulleau le 04/03/2010 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ptitom
sans aller en Amérique, une récupération par l'ordre du dossier IFOM(P)T serait souhaitable, une création de "spécialité" et d'"orientation" est du ressort de l'ordre, rien de politique extra professionnelle.
il existe des DU, DIU AEU, et formations privées dans différents domaines, cela donnerait de la lisibilité.

pour l'ostéopathie, elle est probablement perdu pour les MK depuis 2007, à terme une nouvelle profession sera bien présente. pourquoi se former pour 30000 euros avec la concurrence des ni-ni?

14.Posté par michel gourgues le 03/03/2010 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ok ,jean-louis,mais être obligé d'aller chercher ,la reconnaissance en "Amérique" prouve bien qu'en France, ça freine des quatre fers, pour que les MK accèdent à des formations supérieures validées, notamment universitaires.C'est politique.
Quand au problème des concepts, parfois fumeux ,
sur lesquels, s'appuie l'ostéopathie; il relève de la faible capacité à remettre en question notre niveau de rigueur. C'est" scientifique."
Dans tous les cas,je doutes que jusqu'à présent, les MK se donnent les moyens d'influencer les décideurs.
On va se faire manipuler,c'est un comble.




scientifique.

13.Posté par Jean-Louis Estrade le 03/03/2010 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'accès direct légal et la pratique des manipulations vertébrales est autorisé aux MK titulaires d'un D.O. Si les écoles d'ostéopathie ouvertes aux DEMK faisaient adouber leur formation auprès des écoles de physiothérapie nord-américaines, elles pourraient à moindre frais offrir à leur élèves en complément du D.O. une équivalence en physiothérapie et prétendre à un master qui tient la route.
Il faudrait pour cela que ces écoles axent leurs enseignement sur la pratique de la thérapie manuelle basée sur les preuves et renoncent à prétendre (ou démontrent !) que tous les tissus de l'organisme sont dotés d'une motilité intrinsèque, ce qui est le concept fondamental de l'ostéopathie. Et là, c'est peut être trop leur demander.

12.Posté par michel gourgues le 03/03/2010 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne faut pas tout mélanger. Les MK doivent se battre pour avoir un accès ,équitable et légal, ,précisément à la *formation*,dans ces disciplines, et menant à des titres qualifiants en droit.Cela n''a jamais été le cas.Et nous n'en prenons pas le chemin.

Thierry,à mon avis il n'est pas question explicitement, dans ce texte ,de spécialité ou de D.I.U,accessibles au MK.

Il faut apprendre à lire le droit tel qu'il est .Sinon on prend ses désirs pour des réalités.

Le fait que ces problèmes soient "franchoullards "et se posent depuis plus de trente ans,montre simplement que notre méthode n'est pas la bonne!.

11.Posté par thierry cajgfinger le 03/03/2010 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce comportement est très français caractérisé par ce manque d'ouverture horizontale.
On aime bien l'ordre hiérarchique que l'on "valorise" par l'autorité et non le savoir, ici sous des prétextes fallacieux , entre autres de sinistralité !!!

Que l'ostéopathie soit une profession exclusive ou activité exclusive connexe est un débat conceptuel qui se comprend, mais on peut décemment confondre l'apport d'une technique ostéopathique (ou thérapie manuelle) avec celle d'une pratique globale.
Qui plus est lorsque l'on constate soit même le nombre de kinésithérapeutes qui facturent sous feuilles de soins 2 à 3 séances pour un acte d'ostéopathie......une belle honnêteté !

Les kinésithérapeutes avaient là le choix de s'inscrire en spécialité (au même titre que les médecins même si officiellement cela n'en est pas une mais un D.I.U), mais au lieu de cela, ils font le lit de la Médecine, et de fait ne pourront se placer en parallèle et/ou en accès direct.
On ne peut d'un côté réclamer une liberté décisionnelle, encadrée, de l'autre faire exactement l'inverse, puis essayer de détruire ce que l'on ne peut obtenir de fait, tel un enfant qui casse son jouet.
Il y avait là une formidable approche globaliste, indépendante d'une coupe de tarification, inscrite dans un système concurrentiel digne d'intérêt mais qui va être vidée de son sens premier.
Quand bien même, tout n'est pas à prendre dans l'Ostéopathie.
Regrettable.

10.Posté par Jean-Louis Estrade le 03/03/2010 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les kinésithérapeutes ne savent se définir qu'à travers les autres (esthéticiennes, ostéopathes, staps, ...) et ont toujours un comportement de citadelle assiégée. Or aller de l'avant quand on est enfermé dans une citadelle...
Le confort relatif d'une convention dont le bailleur de fond ne contrôle pas la justesse des dépenses qu'il engage induit une dérive vers la médiocrité.
Les timides tentatives de responsabilisation des assurés (avertissement après 25 actes consommés) ne seront pas suffisantes pour faire cesser la gabegie actuelle.
Je souhaite des mesures beaucoup plus contraignantes pour que ce métier se réveille.

9.Posté par ANDRE DOMPER le 02/03/2010 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces guerres incessantes entre MK, MK Ostéos, Ni-ni exclusifs et médecins nous ramènent 30 ans en arrière ! Chacun est persuadé d'être le plus compétent ou le plus légal et tout ce monde veut se partager le gâteau ostéopathique....hélas, les convives sont trop nombreux !
A l' époque ou s' afficher ostéopathe nous attirait des procès pour exercice illégal de la médecine ou des contrôles fiscaux à répétition avec la TVA en taxation d'office, il y avait beaucoup moins de candidats pour poser sa plaque d'ostéo, et défendre le projet de profession ostéopathe MK ou pas MK. Le vrai challenge est de savoir si l'on veut se rsponsabiliser et ne pas signer de feuilles pour ces actes ou si l'on veut ajouter un peu d'ostéo à sa pratique de kiné conventionné.
Théoriquement,il y a du boulot pour tous à condition de ne pas confondre les genres et de choisir son camp.

8.Posté par michel gourgues le 02/03/2010 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais l'ostéopathie,n'aurait jamais dû échapper aux médecins et aux MK.
Aux médecins parce qu'ils détiennent ,en France,un monopole quasi-universel ,c'est probablement légitime ,en tous cas très efficace.
Aux MK,parce que de manière incontestable ,ils ont investi, très majoritairement (pas massivement), cette discipline, participé à sa diffusion,à son rayonnement,depuis environ un demi-siècle.Certains l' ignorent ,d'autres veulent occulter ces faits patents,inscrits dans l'histoire professionnelle.
Quoiqu'il en soit,pour l'ostéopathie-( et disciplines assimilées)-comme dans d'autre dossiers majeurs (réforme des études),les MK et leurs syndicats " godillots ",boirons le poison jusqu'à la lie.
Je le répète: attaqués de toutes parts, la profession est aux abois les syndicats tétanisés.
C'est la curée.On nous prépare un enterrement de première classe.
Cela ne vous fait rien ,à vous ,mes chers amis?!!


1 2
Nouveau commentaire :

Merci d'apporter des commentaires constructifs et adaptés et de ne pas porter de propos diffamatoires ou portant atteinte à l'honneur à la profession

Divers | Technologie | Formations spécifiques | Gériatrie | Incontinence et Santé de la femme | Oncologie | Pédiatrie | Domaines spécifiques (Vidéos)




Inscription à la newsletter