ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Organisations des soins

Pas de décret, pas d'obligation de s'inscrire à l'Ordre des kinés !

Rédigé par le Samedi 10 Septembre 2011



Pas de décret, pas d'obligation de s'inscrire à l'Ordre des kinés !
Gisèle Foulon Martin est en train de créer un nouvel épisode dans la Saga des Ordres paramédicaux.
Selon la Nouvelle République :
" Le délibéré du jugement de la kinésithérapeute de Maillet, Gisèle Martin-Foullon, qui comparaissait le 27 juillet dernier contre le conseil départemental des masseurs-kinésithérapeutes pour exercice illégal de la profession, a été rendu hier, au tribunal de Châteauroux. Celle à qui on reprochait de ne pas être inscrite à l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes (créé en 2006) a été déclarée non-coupable en statuant sur la non-parution du décret d'application l'obligeant à s'inscrire.
Le conseil départemental des masseurs-kinésithérapeutes a donc été débouté et Gisèle Martin-Foullon, relaxée.
"

Source Nouvelle République, 08/09/02011

Idem sur le site de France Bleu Berry, 08/09/2011

Lien vers le reportage de France 3 Berry

Suite au prochaine épisode...

Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 4932 fois


1.Posté par Jean-Philippe Herbien le 13/09/2011 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Reste à Gisèle Foulon Martin quelques années de procédures si le CDOK soutenu par le national va en appel puis en cassation.
Gisèle Foulon Martin découvrira de cette manière qu'au principe du moindre effort elle aurait beaucoup économisé en payant sa cotisation. Sa position ne vaut que si c'est une position de principe. Auquel cas, s'il n'y a pas de parution du décret d'application l'obligeant à s'inscrire le conseil de l'ordre serait menacé dans son existence.
Pendant que nous y sommes, quelqu'un sait-il pourquoi il n'y a pas de parution d'un décret d'application obligeant à s'inscrire au conseil de l'ordre ?

2.Posté par Didier LANTZ le 13/09/2011 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel beau principe que celui du moindre effort.
Heureusement qu'il existe des courageux qui sont capables de continuer à s'élever pour s'opposer aux injustices, aux dictatures, aux illégalités, de s'indigner, de refuser des lois injustes, voire incomplète, ce qui semble le cas concernant les ordres paramédicaux.
L'histoire, la grande, nous l'enseigne, c'est en n'appliquant pas cette absurdité qu'est le principe du moindre effort que l'évolution, de l'espèce mais aussi sociétale, est en marche et que des libertés et des droits ont été conquis et préservés. Parfois dans la souffrance et le sang de quelques uns pour le bénéfice de tous.
Et si l'inscription n'est pas dans les textes, la cotisation l'est et un défaut de cotisation à l'ordre ne peut entraîner une radiation du tableau. Alors pourquoi continuer à payer?

3.Posté par raslesp le 13/09/2011 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Auquel cas, s'il n'y a pas de parution du décret d'application l'obligeant à s'inscrire le conseil de l'ordre serait menacé dans son existence. "

On espère bien,que ce machin inutile disparaisse et que le RACKET des pro s'arrête!!!

4.Posté par Marion le 13/09/2011 13:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers confrères, avec de telles pensées, je vois que notre belle profession ne progressera jamais plus, et sans une certaine unité nous serons amené à lentement disparaitre... et tout ça pour 280 euros??? quelques chevaux en moins sur vos 4*4 messieurs dames...bonne continuation.

5.Posté par BF le 13/09/2011 14:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je n'ai pas de 4*4 mais je me refuse simplement à payer 280€ à un organisme qui ne sert à rien...
Ce n'est pas l'ordre qui nous fera progresser, à coup d'achat d'immeuble hors de prix ou de pubs inutiles et discutables

6.Posté par BF le 13/09/2011 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'oubliais: MERCI Gisèle pour ce combat

7.Posté par raslesp le 13/09/2011 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est pas 280 euros mais 1700 euros depuis la création de l'ordre pour que dalle!!!

8.Posté par md le 13/09/2011 22:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a connu l'époque des transferts ... comme au foot; une sorte de mercato pour quitter l'équipe des Syndicalistes vers une nouvelle équipe :l'Ordre. Les mêmes, dans la plus grande (in)dépendance ! Comment peuvent-ils connaître nos soucis, nos difficultés. Cela fait des années qu'ils sont (toujours les mêmes) en réunion, en représentation ... syndicats, Ordre, Carpimko ... On comprend mieux le montant des cotisations ce ne sont pas eux qui vont progresser la Kiné , mais les centaines d'anonymes qui bossent bien et beaucoup dans leur cabinet.
Comme nos politiques : pas de second mandat, pas de cumul, que du bénévolat ... et on comptera ensuite les volontaires !

9.Posté par Baronch le 14/09/2011 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour que dalle ?
Peut-être les différentes publications de l'ordre ?: Le référentiel métier, argumentaire indispensable face à la ré-ingénierie des études; la démographie professionnelle enfin établie par la profession elle-même face aux propositions de l'UNCAM sur ce sujet; le livre vers...sur l'avenir de la profession suite aux états généraux; le dépistage du cancer de la peau en partenariat avec l'Institut National du Cancer; le livre sur l'AVC; le partenariat pour la sécurité des professionnels de santé; le guide de la mobilité internationale à destination des étudiants et des jeunes diplômés qui recense les différentes étapes administratives pour exercer la profession de kinésithérapeute/physiothérapeute à l’étranger... Et aussi les médiations nombreuses entre professionnels et/ou patients, (patients qui pensent que l'ordre est une corporation qui défend avant tout ses membres); la lutte contre l'exercice illégal; l'entre aide; les EPP pour que des centaines d'anonymes bossent encore mieux dans leur cabinet ... et j'en passe...
On pourrait aussi ne rien faire et laisser les autorités de tutelle agir comme bon leur semble...pour que les centaines d'anonymes bossent encore plus et toujours plus dans leur cabinet.

10.Posté par Jean-Louis ESTRADE le 14/09/2011 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Médiations entre professionnels et/ou patients, lutte contre l'exercice illégal et entraide mises à part, votre descriptif des missions de l'Ordre est plutôt celui d'une société savante ou d'une académie de physiothérapie que celui d'un Ordre, non ? A quand un Ordre recentré sur ses fonctions ?

11.Posté par Transfuge le 14/09/2011 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Baronch il est certain que vous êtes impliqués à coeur dans cette noble institution ordinale.
Le référentiel métier, l'ordre a pompé le travail des syndicats, vous pouvez vérifier et ils n'étaient pas contents d'avoir été laissé pour compte d'autant que ce référentiel contient de nombreuses divagations.
La démographie établie par la profession elle même en reprenant les publications de la DRESS, c'est très drôle.
Les EPP vu par l'ordre, des bouffonneries qui réduisent le professionnel à un débile.
La lutte contre l'exercice illégal alors que l'ordre lui même a déclaré qu'il n'avait pas les moyens de le faire et que c'est pour cela que son entraide se résume à envoyer devant les tribunaux de véritables professionnels qui osent dire que l'ordre ne sert à rien en refusant de s'inscrire.
Les médiations entre professionnels qui ne sont pour la plupart que des règlements de comptes personnels au bénéfice d'élus et de leurs amis.
Il reste le dépistage du cancer... quel belle avancée pour notre autonomie professionnelle?
Il est regrettable que vous ayez oublié la superbe publicité primée par les Chiennes de Gardes, ou le désastre de l'ostéopathie plus d'autres nombreuses inepties.

12.Posté par lolotte le 14/09/2011 20:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pour un racket, c'en est un: comment l'ordre explique-t-il que dans le cas d'une SCP, chaque membre paie une cotisation ,et la scp aussi doit payer une cotisation, donc double paiement! Merci l'ordre!

13.Posté par jean-philippe herbien-osssi le 14/09/2011 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Baronch, informez-nous dès que vous avez une avancée quelque peu palpable pour la profession, du fait de l'ordre, pour la ré-ingénierie du diplôme !!! Toute les représentations, les réunions et les serrages de paluches ne servent à rien, sinon à engraisser les administratifs et les ordinaux. Le seul vrai moteur est le rapport de force. L'ordre annonce, d'ailleurs bien, qu'il n'a pas vocation à défendre la profession. L'ordre n'a aucun pouvoir vis à vis des organismes, et ses représentants en sont donc réduits à être de dociles pantins prêts à toutes sortes de compromissions pour exister (pour les plus honnêtes et honorables) ou pour en tirer profit personnel. Pour avoir participé aux missions ordinales j'ai pu constater que les ordres étaient consitués, pour la plus grande part, d'abrutis et d'incompétents, en manque de reconnaissance, à l'égo surdimensionné et surtout avides de pouvoir et de prestige.
Au lieu de vous gargariser d'actions stratosphériques, rejoingnez le plancher des vaches et demandez aux kinés de base ce qu'ils pensent de tout cela. Un peu de retour au réel vous fera sûrement beaucoup de bien.
Les EPP sont une grande charlatanerie, pour apprendre en une journée ce qui peut être acquis en lisant un mail bien construit en une 1/2 heure, à présent récupérées par les institutions d'ailleurs...!!! La formation étant issue de la secte des pseudo-sciences de l'éducation...!!!
Quand aux médiations, des mafias peuplées d'incompétents juridiques qui passent leur temps à affirmer des inepties et dont le seul objectif est d'obtenir le taux de passage en CDPI le plus bas et ce quels que soient les problèmes. En chambre disciplinaire ce n'est pas plus brillant. In Fine, ne pas perdre de temps avec ces conneries et portez plainte directement au civil ou au pénal pour retrouver enfin des vrais tribunaux avec des gens un minimum sérieux. Faire partie de l'ordre n'est plus, comme cela aurait du être le cas, une fonction honorifique, mais entachée à une mafia qui plus est de bas niveau.

14.Posté par Djef le 15/09/2011 00:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alors là, Jean-philippe, bravo. dans un article commentant les raisons de notre stagnation financière et de notre non-accés à l'université depuis 30 ans, j'avais maintenu le terme "mafia" alors même que tous me le déconseillait. Votre témoignage confirme donc l'analyse.
Les élus ordinaux expliquent leur fusion des casquettes ordinau-syndical pour plus d'efficacité. Une sorte de cheval de troie, ce qui expliquerait le débordement des missions ordinales. Seulement, ils le font comme ils l'ont toujours fait, par la bande, en prenant le biais, jamais en osant innover, en faisant attention à leur propre intêrét avant ceux de l'ensemble de la profession, qui d'ailleurs évolue sans qu'ils s'en doutent.
Le plus étonnant reste que, dans l'esprit du pecus vulgum MK, un ordre donne de la notoriété.Pour 280 euros. C'est comme acheter une marque.Même si le flacon est creux.

De toutes façon, les décrets qui devaient paraître ne sont pas parus.dont acte. fin des pourssuite et début des réclamations des cotisation trop versées par force.

15.Posté par PT le 15/09/2011 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du fait du débordement systématique sur ce type de news. Les commentaires sont fermés. Il est possible d'ouvrir une chambre de forum sur ce site.
Bien cordialement

Organisations des soins | Déontologie Ethique | Politique Professionnelle | Documentation | Enseignement | Recherche | International | Infos spécifiques | Communication | Infos générales




Inscription à la newsletter

Derniers commentaires