ActuKine.com - Actualité de la Kinésithérapie et de la Physiothérapie
              
Dispositifs techniques en Neurologie

Pour en savoir plus sur les fauteuils roulants

Rédigé par le Mardi 13 Octobre 2015

En tant que kinésithérapeute/physiothérapeute, vous serez amené, quel que soit votre mode d'exercice, à prendre en charge un patient ayant un fauteuil roulant (manuel ou électrique) ou à envisager avec l'ergothérapeute et le médecin un fauteuil roulant pour un patient
La base de données proposée par la Fondation Garches est là pour vous aider



Introduction

Pour accéder au site internet, rien de plus simple, il suffit de cliquer ici.

Vous trouverez 3 grandes catégories :
  • Fauteuil roulant électrique
  • Fauteuil roulant manuel
  • Particulier comprenant différents outils comme les aides pour skier, monte escaliers, fauteuils manuels tous terrains, etc.

Pour chaque type de fauteuil roulant, par exemple fauteuil roulant électrique à châssis pliant, il y a des informations générales et la liste des modèles existants.

Pour chaque modèle, vous pourrez trouver notamment les informations concernant notamment :
  • La fabricant
  • Le prix
  • La part prise en charge par l'assurance maladie
  • Les dimensions existantes pour ce modèle
  • Le poids
  • Le type d'assise
l[Motorisation pour un fauteuil roulant électrique], autonomie notammentl
  • Les qualités du modèle
  • Une galerie photos

Exemple 1 : fauteuil roulant pliant actif

Vous recherchez un fauteuil roulant pliant actif pour un patient paraplégique, car un châssis fixe est trop encombrant, notamment pour son véhicule.

Vous cliquez sur la catégorie Fauteuil Pliant Haut de Gamme Actif. Vous apprenez que la différence entre un haut de gamme simple et un haut de gamme actif vient du fait que les potences des reposes-pieds sont fixes, ce qui permet de diminuer le poids total.
Vous apprenez aussi "qu'ils peuvent manquer d’options jugées indispensables par certains utilisateurs (accoudoirs crantés ou roues avant de 8" par exemple)".

Dans la liste, vous cliquez sur l'Ultralight. Le résumé disponible en photo vous apprend qu'il y a une tolérance de ± 1 cm sur les dimensions annoncées.
Le fauteuil est "très bon" pour la légèreté et la qualité de roulement, "bon" pour la facilité de pliage, la solidité et le design.
Il faut prendre le temps de la lire toutes les informations, 3 pages, mais qui sont déterminantes pour aider votre patient à choisir son fauteuil qui coûte 2 250 € sans accessoire ni option.
C'est un investissement très important. Il faut donc éviter de se tromper à ce prix là. Imaginez que vous souhaitez acheter un vélo de route de qualité avec cadre carbone mais à un prix intéressant, vous allez chercher des renseignements sur la qualité des composants, le rapport qualité/prix, le SAV éventuellement.

Exemple 2 : les assistances à la propulsion

Vous avez un patient tétraplégique bas, fatigable sur de grandes distances et afin de préserver ses épaules, vous discutez d'une assistance à la propulsion.
Mais, quels sont les modèles existants ? Cliquez ici pour en savoir plus.

Les plus célèbres et rencontrés sont le Minotor, l'E Moov.
En réalité, il existe 3 types d'assistance :
1) Transformation du fauteuil manuel en fauteuil électrique conduit avec un joystick
2) Les assistances électriques à la propulsion, dixit le site, "la personne utilise toujours les mains courantes du fauteuil manuel mais reçoit une assistance complémentaire sans utilisation de joystick
3) Les motorisations pour la tierce personne


Pour en savoir plus sur la Fondation Garches


Notez
Cette information a été ouverte par un clic sur son titre 1172 fois

Recommandations cliniques en Neurologie | Evaluation en Neurologie | Veille bibliographique en Neurologie | Vidéos en Neurologie | Dispositifs techniques en Neurologie